Test Application Probikegarage 2021

2 tests Application Probikegarage.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10
beniitoo

Quand le mécano perd la boule, Strava déboule

Avis sélectionné
Profil du testeur : 29 ans | m | Avancé
Acheté : 3€ en ligne
Conditions du test : Utilisé depuis 8 mois

Points forts

-Lister tous les composants pour prévoir une maintenance
-Facilite la vie
-Peut éviter des pannes liées à un défaut de maintenance

Points faibles

-Fonctionne uniquement avec Strava
-Catalogue de pièces ne représentant que les grandes marques
-Interface digne d'un développeur en stage...

Quel régale d'acheter et customiser des machines de guerre pour toujours plus de fun sur les singles ! Mais le petit dernier est exigeant... il en prend de la place dans l'agenda. Et en plus de le promener, il faut penser à l’entretien.

Si bien entendu vous avez tout un team derrière vous pour le faire à votre place ou si votre banquier vous a accordé une note budgétaire spécifique, pas de soucis passez votre chemin et allez poncer les singles messieurs-dames ! Mais rider c’est aussi mettre les mains dans le cambouis. Pour customiser certes, mais surtout pour toujours avoir une monture au top de sa forme et qui ne te lâchera pas en pleine action.


Mais quand exactement faire des entretiens ?


Que tu sois pro ou novice en la matière, on s’est bien entendu tous posé la question une fois (et pour ma part je me la pose encore bien des fois) quand faut-il que je fasse un service sur cette pièce??

Suspensions, freins, transmission, pneus, câblerie, roulements.... bref la liste est bien longue est chaque composant doit être entretenu à des intervalles différents. Histoire de simplifier, certains s’entretiennent au bout d’un cycle d’heures de roulage, d’autre sur une période de temps plus longue ou encore en nombre de sorties. Bref un vrai casse tête et pas simple de s’y retrouver.

C’est en cherchant un outil pour me simplifier la vie que je suis tombé par hasard sur cette application; Probike Garage.


Qu’est ce que c’est que ce gadget de geek ?


C’est votre nouvel assistant personnel pour organiser vos entretiens et le nouveau meilleur pote de votre vélo.(après vous bien sûr !) Vous pouvez y renseigner votre vélo et l’ensemble de tous les composants que vous avez monté dessus. L’application vous enverra alors des notifications et des rappels quand il sera le temps de les entretenir individuellement. C’est globalement l’idée et ça marche topissime, si bien entendu tout est correctement paramètré.


Comment ça fonctionne ?


Pour que vous puissiez utiliser cette application, il vous faudra impérativement avoir un compte Strava (c’est d’ailleurs Strava qui l’a développé).

L’application utilise une connexion en temps réel à votre compte afin de synchroniser toutes vos activités et mettre à jour le kilométrage de votre vélo, le temps d’utilisation et de roulage de chaque composant. C’est grâce a cette synchronisation que l’application sera en mesure de vous avertir quand il faudra effectuer un entretien sur un ou plusieurs équipements.

Si un composant doit bientôt avoir un service mais que vous pouvez encore rouler, il y aura un petit « i » orange à côté de son nom. Si un composant nécessite une maintenance il y aura un point d’exclamation rouge. Bref comme sur votre compteur de voiture. Côté paramètres, il faudra dans un premier temps enregistrer votre vélo sur votre compte Strava, rubrique matériel. Ensuite tout se passe dans l’application Probike Garage.

Une fois votre vélo synchronisé dans l’appli, vous allez pouvoir y ajouter tous les composants qui équipent le bike individuellement, la date d’installation, s’il est actif ou non (c’est à dire installé sur le vélo) et organiser une liste détaillée de votre équipement pour avoir une vue claire sur l’ensemble de votre Set Up. L’application se charge ensuite de réunir toutes les infos dans une seule et même liste. Vous pouvez alors l’afficher le tri par priorité de maintenance ou par nom.

Le catalogue de composants de l’application est vaste (même s’il n’y a pas tout, ce serait trop beau bien sûr). Les temps de maintenance sont déjà pré paramètrés selon les indications constructeurs. Bien entendu il vous est possible de les modifier mais aussi d’ajouter d’autres actions. Et si un composant n’est pas répertorié dans le catalogue, vous pouvez l’ajouter manuellement en rentrant les infos du fabricant que vous trouverez dans le manuel d’utilisation et d’entretien.

Il vous est également possible de créer des sous catégories dans les composants. Par exemple un system de frein comporte disque et plaquettes dont l’usure n’est pas la même et on peut sous un même nom avoir deux alertes, à savoir une pour le disque et l’autre pour les plaquettes. Il est également possible d’activer ou de désactiver un composant. Prenons l’exemple d’un pneu utilisé pour la saison hivernale. Une fois démonté, on décoche l’option actuellement installé et il ne sera plus pris en compte pour le suivi d’usure jusqu’à réactivation. On peut faire ça pour tous les composants, sous groupes et pour chaque vélo. Un même composant peut aussi être utilisé sur deux vélos différents mais bien entendu pas en même temps. Par exemple les pneus. (On l’active alors sur l’un ou l’autre) et l’appli comptabilisera l’usure totale avec l'utilisation sur chaque bike.

Voilà, une fois que votre vélo/tous vos vélos sont paramétrés dans un ProBike Garage, vous n’avez plus qu’à aller rouler et déclencher votre tracker Strava pour enregistrer votre activité. Une fois l’activité terminée, PBG va se synchroniser avec Strava et récupérer les infos. (Km, temps,etc...)


Les limites de l’application


Comme déjà mentionné, il vous faudra impérativement avoir un compte Strava sans quoi vous ne pourrez pas utiliser cette application. Aucune autre plateforme n’est pris en charge. Sont donc exclus les non utilisateurs et bien entendu il ne faudra pas oublier de déclencher Strava au départ de l’activité sinon le suivi de maintenance sera erroné. Un tracker autonome aurait été le bien venu.

Toujours dans cette limite de plateforme, si vous créez un compte Strava après coup et donc après avoir déjà rouler avec votre vélo, vous devrez entrer manuellement la date d’installation de chaque composants sur le vélo et le kilométrage estimé afin d’avoir une vision a peu près fiable. C’est un travail assez fastidieux et qui peut décourager.

Si vous avez plusieurs vélos il faudra faire très attention au moment où vous enregistrerez votre activité Strava et de bien la lier avec le vélo utilisé faute de quoi toutes les informations seront erronées dans ProBike Garage. Par défaut, Strava utilise le dernier vélo avec lequel vous avez fait une sortie. Il en va de même avec l’activation des composants; si vous oubliez de les activer dans l’application après un changement (exemple des pneus), il ne sera pas pris dans le décompte de l’usure. Bref il faudra bien vérifier. Heureusement l’application reste rétroactive donc si vous oubliez d’activer un composant avant une sortie ou le mauvais vélo pour une activité, pas de soucis vous pouvez l’activer après coup, l’application recherchera dans l’historique des activités Strava pour tout mettre à jour en temps réel. Seulement il faut s'en rendre compte...

Le catalogue se limite aux marques et modèles les plus connus. Si vous équipez votre vélo avec des marques moins représentées et des modèles plus rares ou trop ancien, il ne sera pas présent dans le catalogue de ProBike Garage. Même s’il est possible de les ajouter manuellement ce sera toujours plus de travail de votre côté car il faudra renseigner toutes les périodes de maintenances manuellement.

Pour terminer les points négatifs, parlons un peu interface. Évidemment on est pas là pour parler art graphique mais la présentation est à vraiment à chier. Et même si le principal objectif c’est d’être très fonctionnel, on aurait pu avoir un design un petit peu plus soignée et plus fun. Les développeurs ne se sont pas foulés ou alors on a pas le même sens du style ! On reconnais bien là le côté austère de Strava.


Plus d’excuses pour tomber en panne.


Pour conclure sur cette application, ProBike Garage est un outil très appréciable dans le suivi de maintenance de votre vélo. Disponible sur iOS et Android pour 3€, le principal objectif est de vous simplifier le suivi d'usure des pièces du vélo mais surtout prévoir plus efficacement les périodes de maintenance pour chaque composant. Une vidéo valant parfois mieux que des mots, Strava à mis en ligne cette petite démo visible ici. (Elle aussi n’est pas folle sur le montage, bref soyons indulgents avec les développeurs ).

Une appli vraiment très utile et le concept est plutôt smart. Mais il faut tout de même rester pragmatique et garder du bon sens. Ne pas attendre que l’appli vous avertisse d’une maintenance si quelque chose ne vas pas sur le vélo est une évidence. À contrario ne pas se focaliser sur elle trop longtemps non plus. A trop respecter chaque alerte « mineure » ou paramétrer manuellement trop de maintenances selon vos habitudes placera à coup sûr votre vélo plus longtemps à l’atelier plutôt que sur le terrain. Il est impossible d’avoir une Check liste toujours ok alors oui on l’utilise pour avoir une vision clair de quelle pièce entretenir et quand le faire mais on oublie pas de s’en détacher aussi ;) #VAROULER

Pour qui ?

Tous les pilotes soucieux de maintenir leur machine en bon état
7/10

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire