Test Wahoo Elemnt Roam 2020

2 tests Wahoo Elemnt Roam.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8/10
Nicolas Cornet

On the Roam.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 26 ans | 1,84m | 74kg | Expert | Toulouse
Acheté : 250€ d'occasion
Conditions du test : Toutes, y compris avec mon vélo de route. Pour des sorties de 10 à 200km.

Points forts

- Facilité d'utilisation
- Personnalisation
- Précision
- Complet

Points faibles

- Manque de profil
- Pas de sangle ni de coque fournie

Dans ce test, je vais vous parler du Wahoo Elemnt Roam que j'ai acheté d'occasion il y à plus d'un an.


En statique :

Le Wahoo Elemnt Roam est le GPS, ou ordinateur de vélo comme l'appelle Wahoo, haut de gamme de la marque. Au catalogue il existe aussi le Elemnt Bolt. Ce dernier est plus compacte mais aussi plus épais, propose moins d'options et de personnalisation mais est aussi moins couteux. Comptez 280€ pour le Bolt contre 350 pour le Roam. A noter que l'Elemnt Bolt vient de recevoir une mise à jour qui le rapproche énormément du Roam (la différence de gabarit a assez peu évoluée et le Bolt a une rangée de Led en moins). Le Roam devrait être revu rapidement.

Revenons à notre Roam actuel.

Lors de l'achat, le GPS se présente dans une belle boite en carton avec des illustrations expliquant le fonctionnement, ainsi que 2 supports, 1 dit aéro pour un vélo de route ou de XC et 1 autres pour la potence. Le GPS en lui-même pèse 94g. Au niveau taille, il fait 89 mm de longueur, 54,4 mm de largeur et 17,8 mm d’épaisseur. Son écran fait 2,7″, soit 6,6cm de diagonale, ce qui en fait un modèles assez grand, surtout une fois posé sur le support potence d'un vélo d'enduro. Il y 6 boutons, le bouton marche/arrêt sur la tranche gauche, les 2 boutons de zoom sur la tranche droite, et les 3 boutons sous l'écran qui peuvent être personnalisés. Enfin il y a 2 rangées de Led, une horizontale et une verticale pouvant aussi être programmées.

A l'allumage, le Roam affiche un QR code qu'il faut scanner avec son smartphone après y avoir installer l'application Wahoo Elemnt. Une fois couplé au téléphone, les réglages se font dans l'application, ce qui est très confortable. L'application permet aussi d’avoir un résumé de ses sorties plus ou moins complet suivant les différents capteurs présents sur le vélo. C'est bien plus précis que l'estimation de Strava. Il y a aussi la temps passé a rouler, le temps de pause, le temps total de la sortie, la dénivelée positive et négative, l'altitude, la distance, le tracé, la fréquence cardiaque, la puissance développé, etc... L'appli permet aussi de lier le tout avec d'autres applications tierce comme Strava, Komoot, Training Peaks et aussi à un home-trainer.

Il y a 4 pages sur le GPS. La première affiche toute les informations que l'on veut, de la vitesse réelle à la température. La deuxième page affiche le profil de la portion de route sur laquelle on se trouve et que l'on peut enrichir d'autres informations. La troisième page affiche le parcours, c'est la page GPS à proprement parlé. Enfin la dernière page affiche les segments Strava pré-enregistrés (via l'appli) avec l'avance ou le retard, le KOM et le PR actuel, la distance... L'affichage et la lisibilité son très bons. Même en plein soleil je n'ai jamais eu de problème. En plus de la configuration des différentes pages et informations par page, une pression sur les boutons de zoom situés sur la droite permet d'afficher de 11 à une seule information sur l’écran.


Sur le terrain :

Une fois installé, allons rouler. Les infos affichées sont globalement très fiable même si certain relèvent une marge d'erreur de l'altimètre (virtuel car basé sur la puce GPS). Autre petit soucis en VTT, il ne faut pas oublier de désactiver la fonction auto-pause. Celle-ce se déclenche sous les 4km/h, ce qui arrive souvent en côte raide et/ou technique. Pas de problème en vélo de route puisque l'on roule très rarement à cette vitesse.

En mode "compteur", la gestion de l'affichage est très intéressantes. Par exemple lors d'un col en route, il est intéressant de juste avoir sa puissance et son rythme cardiaque, les autres infos pouvant être in-intéressantes. Quelque soit l'affichage choisi, les informations sont toujours claires et faciles à lire.

En mode GPS maintenant. Les GPS Wahoo sont livrés avec une carte mondiale pré-installée, ce qui fait gagner du temps. L'affichage de la carte est relativement basique et ressemble au mode Plan de Google Maps. La position est indiquée par un petit triangle pointant vers le haut. Elle est suivi de petites flèche indiquant la route à suivre. A chaque intersections, le Roam zoom sur l'intersection pour que ce soit plus lisible. A cela se rajoute l'information écrite, consistant en un petit carré en haut à gauche de la carte, indiquant le changement de direction et la distance à parcourir avant celui-ci; et dans un rectangle à sa droite le nom de la route à emprunter. Enfin la rangée de Led supérieure clignote dans le sens du changement de direction, à la manière des clignotant modernes. En utilisation route c'est parfait. En utilisation VTT il faut être un peu pus vigilant car la carte n'est pas de type IGN, donc moins précise. Je me suis rarement perdu, et c'est rare fois là étaient plutôt dues au fait que le GPX que j'utilisais était très vieux, donc des chemins ont disparus, déviés, des propriétés privées se sont créées... Le signal GPS est très rapide et fiable, je ne l'ai jamais perdu pour le coup.

Enfin, le Roam propose différentes fonctions une fois que le GPX est dessus. Il propose un guidage de votre position au point de départ de la trace appelé 'Aller à", de refaire une trace déjà faite et enregistrée dans l'application, ou encore de revenir sur ses pas.

Pour finir, l'autonomie est très bonne, a peu près une vingtaine d'heures. Et la solidité est au rendez-vous même s'il manque une dragonne (optionnelle à 15€) et une coque souple (trouvable pour une quinzaine d'euros auprès d'amazon et co). Au prix du pack, c'est dommage.


Conclusion :

Pour conclure, je dirais que c'est un excellent GPS. Simple et très complet. Il n'est pas parfait mais je ne suis pas prêt de m'en séparer pour autant. Le seul "point noir" est l’absence de programmation de profils différent que ce soit pour le VTT, la route ou les séances sur home-trainer étant donné qu'on a pas besoin des mêmes fonctions et données.

Pour qui ?

A tout ceux qui veulent un GPS qui sort du classique Garmin mais tout en étant au moins aussi complet. Et pour ceux qui n'auraient pas les moyens de prendre le Roam, le Bolt est une excellente alternative.
8/10

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire