Test TOPEAK Prepstation Pro 2018

1 test TOPEAK Prepstation Pro.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
sebizarre

For Gee Milner's fan

Avis sélectionné
Profil du testeur : 42 ans | 1,79m | 70kg | Avancé
Acheté : 500€ en ligne
Conditions du test : Garage, terrasse et même le salon (ma copine ne lit pas 26in !).

Points forts

Ergonomie
Facilité de transport
Robuste
Qualité des outils
Complet pour l'entretien

Points faibles

Prix
Clé dynamométrique
Rajout de quelques outils pour le montage d'un bike
Emplacement pompe haute pression vide

Toi le fan des vidéos de Gee Milner qui depuis ton canapé hésite à te lancer dans l’entretien ou le montage de ton bike par manque de matos, j’ai peut-être une solution pour toi !

Je partais de zéro (autant en matos qu’en compétences) et après quelques séances de mécanique/apéro avec mon vélociste (ouais il est super cool !), j’ai fait le bilan du matos à dispo dans mon garage : une perceuse, un tournevis, un multi-outil, une pompe et une vieille pince...bref c’était pas gagné !

Ayant déjà quelques produits Topeak comme la pompe Joe Blow Booster ou le multi-outil Alien3 et très satisfait par leur qualité, je me suis dirigé vers cette marque voir ce qu’ils proposaient et suis tombé sur cette servante.

Passé le 1er choc du prix… j’ai fait un comparatif avec les autres marques spécialisées vélo (Unior, Parktool, etc …) ainsi que des outils à l’unité, je suis soit arrivé à un montant équivalent mais sans l’ergonomie de la servante ou plus cher sans être plus complet.

Ça sera finalement une belle promo sur la version Pro qui m’a fera sauter le pas !


Réception et déballage :


La bestiole fait son poids (environ 18kg) et fait la taille d’une valise cabine en plus carrée. Couplée à un pied d’atelier pliable, le tout se transporte très facilement sans vraiment prendre beaucoup de place (c’est madame qui fut contente de ne pas voir le garage se transformer en atelier clandestin !).

Je ne vais pas lister tous les outils, descriptif complet ici, mais pour résumer il y a 55 outils pour 85 fonctionnalités répartis sur 7 étages dont 2 réservés au rangement des petites pièces détachées dans la version Pro avec un plateau aimanté et un système de compartiments modulables très pratiques.

La qualité de fabrication de la servante et des outils est au rendez-vous, l’ergonomie aussi. Elle se plie et déplie facilement, la stabilité est bonne avec le système d’extension des roues.


Utilisation :


On déplie la poignée ainsi que le chariot des roues, on déverrouille les étages, reste qu’à appuyer sur la gâchette et tirer vers le haut (on peut aussi s’arrêter à chaque étage pour verrouiller sans besoin de tout déployer à chaque fois). Les plateaux tournent à 360° et permettent un accès facile à l’ensemble des outils, le dernier bac profond permet d’y ranger pas mal de choses avec en plus un seau amovible (je m’en sers pour mes produits d’entretien/lavage).

Chaque outil est maintenu dans une empreinte en mousse (du coups il faudra soit racheter les mêmes outils en cas de perte/casse soit jouer du cutter si changement de marque), pour son transport je conseille tout de même de la laisser debout lorsqu’on la balade dans le coffre de la voiture.

Après 2 ans d’utilisation = RAS, pour le montage complet d’un bike il faudra tout de même y rajouter un peu de matos mais pour l’entretien l’essentiel est là de base !

Pour ma part j’y ai rajouté :

  • une vraie clé dynamométrique (celle fournie n’est pas très précise sur les petits couples) – j’ai pris une Proxxon, marque peu connue mais avec un excellent rapport qualité/prix – test à venir !
  • une scie à métaux (le guide de découpe étant fourni) et un coupe tube
  • une presse roulements/JDD
  • un emmanche cône de fourche
  • un outil pour insérer les embouts de durite de frein

J’ai pour l’instant utilisé les ¾ du matos, donc rien de vraiment superflu, pas de vis foiré ni de jeu avec les empreintes des clés Btr et Torx, qui sont bien dimensionnées avec une bonne préhension.

Les diverses pinces sont efficaces et de qualité, la clé à cliquet avec sa rallonge permet de venir à bout d’une cassette ou d'un boitier de pédalier récalcitrant.

Il y un emplacement pour la pompe haute pression mais il est vide… par chance je l’avais déjà acheté auparavant :  Pocketshock DXG mais je pense passer sur une version digitale pour plus de précision à l’avenir.


Au final :


Cela reste un investissement que je conseillerai à ceux, qui comme moi, n’ont quasiment aucun outil de base ou qui recherche un atelier mobile, robuste, complet et bien pensé. Aucun outil ne m’a fait défaut pour l’instant et je m’en sers régulièrement.

Pour qui ?

Pour le bricoleur amateur avertit voulant s'équiper en partant de zéro, également pour celui qui recherche un atelier mobile compact et robuste.
9/10

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire