Test ride alpha Black 2017

1 test ride alpha Black.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

Il a tout d'un grand

Avis sélectionné
Profil du testeur : 25 ans | 1,79m | 75kg | Sausheim
Acheté : 50€
Conditions du test : 1 an, toutes conditions, sur un DH.

Pourquoi un test de cintre, de surcroît un cintre de première monte ?


Lorsque j’ai acheté mon Commençal Furious il y a un an, je comptais changer le cintre d’origine pour un Chromag ou un Renthal (pour leur qualité indiscutable, ces cintres c’est de la bombe). Or j’ai été très agréablement surpris par le cintre monté sur le vélo, un Ride Alpha (la marque de composants de Commençal). Tellement bluffé par ce bout de métal que j’en ai fait un test, car à mon avis il vaut le détour.

Ayant par le passé déjà cassé un cintre alu par simple fatigue du matériau, j’ai pris la résolution de changer mon guidon chaque année sur le DH (la chute a piqué). Et je vais reprendre exactement le même cintre tellement il me plaît.



PRÉSENTATION


Sur le site de la marque on peut le commander en différentes versions (780 rise 20-30-38 et 810 rise 30), pour ma part j’ai le 780 mm rise 30 mm.

En chiffres :

- Largeur : 780 mm

- Diamètre 31,8 mm

- Up sweep : 5°

- Back Sweep : 7°

- Rise : 30 mm

- Poids : 294 g (non vérifié)

Le look est sympa, super sobre (noir sans gros logo, parfait pour un montage « stealth »). La surface est lisse sauf sur les extrémités et au centre, où la finition rugueuse permet aux grips, aux leviers et à la potence de tenir en place correctement à un couple de serrage plus faible.



MONTAGE, RÉGLAGE


Concernant mon poste de pilotage : potence Spank 30 mm assez haute (la 50 mm d’origine ne me convenait pas), grips longs Chromag (testés ici), et leviers Sram Guide montés loin du grip, angle classique, pour avoir la main au milieu du grip (comme il faut quoi !). J’ai une morphologie classique.

Les différents repères sur le cintre permettent de recouper avec précision, et de régler l’angle et l’écart du levier précisément. Les marquages au laser sont symétriques (ça parait normal mais j’ai eu plein de cintres de marque avec les marquages complètement décalés, autant dire inutiles !).



RIDE


Une fois le poste de pilotage réglé et adapté (il aura fallu plusieurs essais de hauteur d’entretoises, et essayant de ne pas dépasser la distance minimale d’écart de tés préconisée par Rock Shox, pour trouver ce qui me convenait), on est vite à l’aise ; le shape est naturel, la hauteur est à mon goût.

En position descente, que ce soit dans le raide (rise+++) ou le plat, en l’air, dans les virages, le cintre permet un contrôle optimal du vélo. Il est rigide à souhait, et pas de soucis de vibration (j’entretiens souvent ma fourche). Couplé à la potence courte et haute il permet une bonne maniabilité sans perdre le contrôle de l’avant et un confort royal dans le raide.

Avant de changer de cintre j’essayerai de le recouper de 1-2 cm par curiosité, mais je pense que pour moi 780 c’est parfait.

Pardon 26in pour la pub, mais Pinkbike a mis en ligne ces derniers mois des articles intéressants sur les tailles de cintre et les longueurs de potence. Je résume : cintre long et potence courte, oui, mais pas trop ! Autant dire que 800mm, pour le commun des riders c’est trop.



USURE


Il s’en sort remarquablement bien là aussi ! Les quelques branches, chutes dans la glaise de Morzine et autres barbareries du transport en voiture l’ont à peine marqué. Comparé à d'autres cintres (de première monte ou de marque), il marque peu.

Pour ce qui est de la fatigue, comme dit plus haut, je change systématiquement de cintre. En tout cas après une année assez complète de torture, pas de fissure.



CONCLUSION


Remarquable surprise de la part de Commençal, ce cintre est un must have du marché selon moi, largement comparables aux cintres les plus reconnus (RaceFace, Chromag, Renthal, Burgtec,…).

Sa qualité, son look sobre et son prix doux par rapport à la concurrence font que je le conseille vraiment, même pour des montages perso.

Les vélos Commençal sont partout en station, demandez à essayer si vous êtes sceptiques ! 

Pour qui ?

Pour tous, pour ceux qui veulent un montage classe et sobre. En DH mais en enduro aussi, après éventuelle recoupe.
10/10

Points forts

- Le shape parfait
- L’aspect, la finition
- Les marquages laser
- La sobriété
- Les zones adhérentes
- Le confort
- Le prix
- Les rises disponibles

Points faibles

- Je cherche encore

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

3 commentaires

Léa W2L
Statut : Expert
inscrit le 31/01/07
Stations : 7 avisMatos : 15 avisPhotos : 24 photos du jour
On a lu le même article chez vélorose alors ;)
1
takin38
Statut : Confirmé
inscrit le 09/08/16
Stations : 2 avisMatos : 12 avisPhotos : 1 photos du jour
J'aimais bien le poste de pilotage sur le V4 que j'avais :) potence + cintre ca faisait un poste de pilotage sympa pour pas cher :)
1
Christian Dumitru
Statut : Gourou
inscrit le 28/05/13
Matos : 1 avisPhotos : 7 photos du jour
Oui, j'ai pas gardé la potence mais c'est vrai qu'elle est aussi super bien faite !!
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire