Test Evoc Stage 6L 2017

1 test Evoc Stage 6L.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
guypoil55

En avant l'aventure

Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | 1,72m | 68kg | Expert
Acheté : 99€ en ligne
Conditions du test : 2 saisons, par tout les temps, puis 1 uniquement sur longue distance, soit plus de 5000km

Points forts

- ventilation
- multiples rangements
- maintient
- étanchéité

Points faibles

- manque une protection dorsale pour les enduristes
- poche à eau en option et qui noircit

Evoc fait parti des marques que l'on ne présente plus lorsqu'on évoque le monde de la bagagerie du vététiste (facile...).

Le modèle stage 6L( pour 6 litres de contenance) est un des plus petits dans la gamme qui va du 3L jusqu'au 18L.

Les technologies maisons sont mises en avant : système de portage BRACE LINK pour une répartition optimale des charges sur les épaules; AIR FLOW CONTACT SYSTEM pour une répartition neutre de la charge sur le dos et pour une circulation d'air optimisée.

 Un poids à vide de 700 gr. De nombreux compartiments de rangements. Un filet pour pouvoir y glisser son casque,et deux attaches pour y maintenir son intégrale( on peu emmener l'un ou l'autre à la fois). Le petit sifflet qui peut parfois avoir son importance. Et même les consignes de sécurités (en anglais). On regrettera le fait que la poche à eau de 2litres soit en option pour une trentaine d'euro.


A l'intérieur, la grande poche permet d'y emmener les objets plus encombrants ( pompes, chambre à airs, nourriture pour le midi lors de grand raid,...). Alors que dans les deux extérieures de plus petits volumes, agrémentées de nombreuses séparations par filets, on y glissera facilement tout le nécessaire à portée de main ( barres de céréales, téléphone,gel...). Le volume est pour ma part amplement suffisant pour toute les occasions.

Les enduristes regrettons l'absence de protection dorsale, ce qui l'exclura des compétitions.


Une fois sur le dos, le réglage ce fait rapidement via les différentes sangles à ajustées, on sent tout de suite que sac est bien mis en place. On ne ressent aucun point de gêne. 


A l'usage, le système mis en place pour faire respirer le dos est efficace, la transpiration est bien évacuer en roulant et limité à l'arrêt, de même que le confort au fils des kilomètres effectués. Il faudra vraiment faire de très longues sorties ( au dela de 5h) pour ressentir le poids du sac sur les épaules. Mais cela reste tout à fait supportable.


Le maintient est également très bon, bien aider par la sangle ventral qui empêche le sac de décoller lors des sauts ou dans les parties très engagés. Il se fait presque oublier dans le pilotage ( je préférer quand même rouler sans sac, ressenti personnel d'ancien descendeur).


Bon point pour l'étanchéité global. Il faut vraiment qu'il pleuve fortement et longtemps pour humidifier l'intérieur. Vos objets n'auront pas grand chose à craindre 


Après plusieurs milliers de kilomètres parcours, les coutures, fermetures et les tissus sont en très bons états, preuve du sérieux de la fabrication.   On regrettera juste que le plastique de la poche à eau se noircit rapidement même si cela n'a pas d'incidence sur sa solidité ni sur le goût de l'eau. Celle ci est par ailleurs bien pensé. Parfaitement étanche une fois la languette de fermeture mise en place, la large ouverture facilite le nettoyage et le remplissage.


En résumé Evoc à une nouvel fois construit un sac, complet, confortable, au maintien sans faille, bien pensé et fournie niveau rangement. Il ne lui manque qu'une protection dorsale pour satisfaire les plus intransigeants niveau sécurité.

Pour qui ?

- pour le randonneur qui souhaite emmener tout le nécessaire de réparation et d'alimentation sur son dos
8/10
Finition
Solidité
Maintien
Modularité
Poche à eau facilement accessible
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire