Test Prism off road TERRE 2018

3 tests Prism off road TERRE.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Mati_E

Test Privé He11, validé

Avis sélectionné
Profil du testeur : 36 ans | 1,76m | 80kg | Avancé | Ax-les-Thermes
Conditions du test : VTT + Snowboard
Cet avis matos a été rédigé à la suite du programme de Tests Privés de 26in permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel afin de les torturer sur le terrain.
PRISM - Gamme Terre

J'ai été l'heureux élu pour le test privé du Helium 11L à l'automne dernier, mais arrivant sur ma fin de saison 2 roues, j'ai préféré repousser la rédaction avec un peu plus d'expérience.

Prism à eu le bon goût d'envoyer un mail sympathique disant "[...] Nous avons décidé de laisser le choix des coloris aux testeurs, tout simplement pour que les sacs ne se retrouvent pas au placard après les tests et pour qu'ils continuent à vivre de belles aventures sur le dos des pilotes! [...]", et le choix est grand tant sur la couleur de la poche que sur le maintient de charge.

Pour le dos, deux choix sont a disposition S/M et L/XL, me trouvant entre les deux tailles, j'ai préféré opté pour le plus court afin d'éviter un dos qui vient gêner à la nuque.

Le He11 est suffisant pour une journée de ride avec tout ce qui est nécessaire pour une pratique enduro : eau, nouritture, chambres, pompe, etc ...

Coté esthétique, les couleur sont belles, les coutures soignées, et selon le choix des assortiment il peut être tout à fait discret.


Open Box :

Le sac reçu, la poche mise en place sur le dos (très facile, ce qui montre la simplicité d'échanger de poche à son gré), et le porte charge monté, le premier détail est la position de la ventrale qui est assez haute (afin que la protection dorsale descende bien), il faut jouer avec les tension de bretelles pour bien placer le sac sur la hauteur.

Les sangles :

La ventrale à double maintient (bandeau scratch élastique + boucle) est facile a manœuvrer, il ne faut pas trop la serrer même si à la premier utilisation on se laisse un peu aller à çà.

Les crochets de du point de torse et du porte charge en alu demandes un petit coup de prise en main mais assurent un bon maintient qui durera dans le temps.

Petits détails, des petits élastiques permettent de garder les sangles de tensions (bretelles, ventrale, torse) bien à leur place et de pas se balader tout au long du ride.

Les poches : 

La poche principale, pas très grande (c'est le 11l) a un compartiment pour une poche à eau et le volume est directement lié à la poche que vous zipperez dessus. Si vous changez de poche, pas besoin de manœuvrer votre réservoir d'eau.

La poche à outil, bien compartimentée, permet un rangement propre et ordonné avec assez de volumes pour tout ce qui est nécessaire.

Une poche à masque au dessus de la poche à outil est présente, pas très volumineuse (parfait pour un masque Vtt Smith Squad Mtb, trop petite pour un masque Ski Smith I/Ox).

Une dernière poche, plaquée sur la ventrale, peut accueillir un petit trousseau de clés, une poche à soufflet aurais pu assurer plus de place.


A l'usage :

Habitué à rouler léger, précédement un sac Camelbak Chase 4l, j'avais opté pour le He11 pour ne pas trop m'encombrer mais rajouter les petits plus qui pourraient servir (chambres à air entre autre).

Dès la première sortie j'ai pu tester la solidité du textile, une bonne grosse boite avec deux poignets foulés, un tibia micro-fissuré, et un sac qui mis à part des trace d'écorces d'arbres en surface, n'a pas bougé, un coup de brosse et rien n'y parait.

Le maintien est très bon, pas besoin de tendre les sangles pour qu'ils soit calé. La ventilation dorsale suffisante pour ne pas avoir une étuve dans le dos. 

Le volume est suffisant à l'usage, on sent sa présence mais celle-ci est plus rassurante (dorsale) que gênante.


En utilisation hivernale, j'ai pris le sac pour des sorties journée en snowboard, le volume est parfait pour une utilisation journée, avec DVA-pelle-sonde dans la poche principale, le petit plus de la dorsale. La ventrale haute laisse une liberté complète des mouvement. Attention à la mise en place (réglage de la hauteur comme évoqué en début de texte) suite à un tête pied je suis allé taper un roché juste sous la dorsale, me laissant un bel œuf au bassin. Seul le passage du tuyau d'hydratation extérieur n'est pas adapté (ou prévoir un tuyau manchonné).


En conclusion :

Après plusieurs sorties VTT/Snowboard, il n'a pas bougé, pas de problème d'usure, malgré ma propension à me retrouver au sol dans les endroits les moins adaptés au confort.

J'en suis ravi. 

Pour qui ?

Sortie à la journée
9/10
Finition
Solidité
Maintien
Modularité
Poche à eau facilement accessible
Rapport qualité/prix

Points faibles

Mise en place de la dorsale

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire