Test CANYON SPECTRAL AL 6.0 2020

4 tests CANYON SPECTRAL AL 6.0.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10
Patatrack

Un VTT pour la montagne

Avis sélectionné
Profil du testeur : 50 ans | 1,68m | 72kg | Expert
Spécificités du montage : Sortie d'usine, Freins et transmission Shimano SLX
Acheté : 2650€ en ligne
Conditions du test : Tous terrains, toutes conditions.

Points forts

Rapport qualité prix
Bon descendeur

Points faibles

Étalonnage des pignons de la cassette
Tige selle télescopique
Savoir faire en mécanique vélo

Et voilà, cette année je suis enfin passé au 27,5"et au mono-plateau. Je roulais, depuis la saison 2014, avec un Canyon Strive AL 8.0 modèle 2013, une monture en 26", double plateau. Il est temps pour moi de changer de monture. J'ai été plus que satisfait de mon Canyon, il est donc logique de rester fidèle à la marque. Après quelques recherches et comparaisons mon choix c'est porté sur le Spectral AL 6.0. J'habite un coin de paradis, la Savoie. Et ici il faut grimper haut pour se régaler en descente. C'est un modèle adapté à la montagne, qui est mon terrain de jeu. Il est classé "allmontain, enduro".

Comportement en montée: il monte assez bien malgré ses 14.5 kg, il ne faut pas chercher à battre des records. La transmission 12 vitesses Shimano SLX est assez bien échelonnées sauf sur les trois derniers pignons où l'écart est important, soit je mouline trop, soit je force trop. 10-12-14-16-18-21-24-28-33-39-45-51T. Et en montagne les trois derniers sont les plus utiles.

Comportement en descente: Il est joueur et parfaitement adapté aux descentes montagnardes. Les quatre pistons des freins Shimano SLX sont efficaces lors de mes longues descentes engagées et rapides. L'amortisseur FOX FLOAT DPX2 Performance et la fourche FOX 36 Rhythm encaissent parfaitement les sentiers rocailleux et les sauts de Dame Nature. 

Le poste de pilotage: potence et cintre Race Face sont bien adapté, j'ai remplacé les poignée Canyon G5 par mes poignées Ergon G1 aux quelles je suis attaché. Bonne ergonomie des leviers de freins.

La tige de selle: Iridium Dropper, aucun soucis sur son fonctionnement, seul défaut un peu de jeu à la jonction entre le tube et le support de la selle, qui bouge latéralement.

Conclusion: Même si je regrette un peu mon Strive de 2013, qui à fait le bonheur d'un collègue, c'est un très bon vélo, adapté au ride en montagne malgré le mauvais échelonnage des trois derniers pignons qui font durcir les cuisses. Très bon descendeur. VTT d'un très bon rapport qualité prix.

Pour qui ?

Du débutant au confirmé expert
9/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire