Test CANYON SPECTRAL AL 7.0 2015

3 tests CANYON SPECTRAL AL 7.0.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

Un vélo passe-partout !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 23 ans | 1,85m | 78kg | Clermont-Ferrand
Spécificités du montage :
Conditions du test : Terrains secs et rocailleux des Alpes-Maritimes, ainsi que meubles et racineux du Massif Central. Utilisé autant en randonnée qu'en Enduro. Taille L pour 1.85m. | Durée : 1 an
Il y a maintenant un an, je recherchais un VTT capable à la fois d’offrir un rendement acceptable tout en proposant un profil ludique et polyvalent. Je me devais donc de dénicher un vélo axé all-mountain / enduro léger. Après de longues semaines d’hésitation, en particulier avec le Commençal Meta V4 et le Radon Slide 150, j’ai opté pour ce Spectral 7.0 AL 2015 au tarif de 2399€. Le choix du cadre s’est porté sur une taille L pour mon 1.85m.
Parmi la gamme de Spectral, le choix entre la version classique et la version « EX » endurisée (Pike en 150, Mono-plateaux) fut compliqué. Le délai de plus de 4 mois pour cette dernière version m’a permis de faire mon choix plus facilement.
Puisqu’il est question de délai, et au vu des problèmes de livraison qu’a eu Canyon en cette année 2016, je souhaite préciser que j’ai reçu mon vélo en 48h chrono après réception du virement. On peut difficilement faire mieux !
D’origine, le montage comporte une FOX 32 Talas en 120-140, que j’ai rapidement écarté car trop peu rigide, plongeant trop au freinage et dans la pente et trop light de manière générale. Canyon a d’ailleurs décidé de monter dorénavant des Fox 34 sur les Spectral 2016, qui ne peuvent être que plus adaptées ! Les grips Ergon, trop durs, la selle Iridium, craquée sur l’arrière du chariot, les pneus Continental MountainKing, trop fragiles, et le double-plateaux ont également été remplacés. Voici le bike check actuel du vélo :

- Cadre Spectral Al 140mm
- Amortisseur Fox Float CTD
- Fourche Rock Shox Pike RCT3 Dual Position 130-160mm
- Transmission Shimano XT 10v + Couronne Hope 30dts et Cassette Sunrace 11-42
- Roues DT SWISS M1700 Spline
- Freins Shimano SLX 200/180
- TDS télescopique Reverb 125mm
- Poste de pilotage Iridium
- Grips ODI
- Selle SDG Circuit
- Pneus Maxxis Highroller II / Schwalbe Magic Mary et Hans Dampf
- Poids : ~12.5 kg

Utilisé lors des premiers mois dans les Alpes-Maritimes, sur du terrain sec et cassant, le Spectral s’en est très bien sorti. Le Fox CTD et ses 3 positions Climb, Trail et Descend permet de régler facilement l’amortisseur. La différence est flagrante entre chacune d’entre elles, en particulier dans le dénivelé négatif, où le mode « Descend » gère très bien le débattement et la fin de course, malgré mon SAG de 30%. La Fox Talas d’origine n’était pas adapté au profil de mes sorties, beaucoup trop chewing-gum et légère, j’ai donc opté pour une valeur sûre, la Pike RCT3. En Dual-Position, son débattement variable de 130 à 160 mm me permet d’avoir un vélo encore plus polyvalent, et d’augmenter sensiblement l’angle de chasse. Sa rigidité, sa facilité d’entretien et son comportement me satisfait amplement.
Au niveau transmission, on est sur de la valeur sûre également avec du Shimano XT. J’ai néanmoins remplacé ma cassette d’origine en 11-36 par une Sunrace en 11-42, de manière à rester sur un modèle 10 vitesses. Les deux plateaux de devant ont également sautés, remplacés par une couronne Hope en 30 dents, ce qui épure le vélo, facilite l’entretien et le passage de vitesse, et permet de perdre quelques centaines de grammes au passage. Les freins Shimano SLX, que je pensais changer rapidement, ne m’ont finalement pas déçu. Je les trouve vraiment proches de mes XT en tout point de vue, et leur purge est facile. Je pense donc les garder pour l’instant. Les roues DT M1700 à 1775g la paire ne m’ont causé aucun soucis de voile, de manque de rigidité ou de rayons cassés, je n’ai absolument rien à leur reprocher. Les pneus Moutain-King d’origine disposaient d’une bonne adhérence, ainsi que d’un profil polyvalent. Néanmoins, j’ai crevé quasiment à chaque sorties, ce qui m’a obligé à les remplacer rapidement. La nouvelle monte en Schwalbe ou Maxxis est bien plus adaptée. Pour finir, la reverb en 125mm de débattement est toujours trop haute en position basse, et la selle me gêne dans les parties raides. La tige commence d'ailleurs à montrer des signes de faiblesses, en s'affaissant parfois d'un demi centimètre.

Au niveau comportement, le Spectral en taille L avec sa potence en 60mm est tout d’abord assez long, avec un Reach de 455mm et une longueur de tube supérieur de 627mm. Je ne suis toujours pas très à l’aise dans la pente et les virages serrés, après un an d’utilisation. Un passage sur une potence en 40 ou 50mm se fera donc sous peu. Toutefois, le vélo est vraiment plaisant dans les enchaînements de cassures, dans les racines ainsi que dans le cassant et le rapide. Le cintre d’origine en 740 est idéal. Au pédalage, le Spectral est assez performant : La pike pouvant être bloquée ou ramenée en 130mm, le Fox CTD également en position climb, et tout va pour le mieux ! Un montage de jantes carbones pourrait-être intéressant pour encore améliorer le rendement. Tout comme le Strive, le Spectral a néanmoins tendance à cabrer assez facilement dans les montées raides.
A l’image du montage de Joe Barnes, du team Enduro de Canyon, ce Spectral est un vélo pouvant s’aligner sur des courses enduro, il peut également rouler de temps en temps en station, même si ce n’est pas son terrain de prédilection et également être tout à fait adapté à de la randonnée ludique.

De manière générale, je suis vraiment satisfait de cet achat et de mon montage actuel. Même si, avec le recul, je me dis qu’acheter directement la version EX du Spectral aurait été plus judicieux, au lieu de changer toutes ces pièces au fur et à mesure. Je regrette seulement le jeu récurrent que je retrouve au niveau de la buselure inférieure de mon Fox Float, changée déjà deux fois, qui ne tient qu’une centaine de kilomètres… Et dont Canyon n’a pas su me fournir d’explication. Ce Spectral est donc selon moi le vélo à tout-faire, ultra-polyvalent avec un look que je trouve personnellement sobre et réussi.

NB: Les notes correspondent au montage actuel.
8/10
Prise en main
Comportement des suspensions
Freinage
Capacité à descendre
Capacité à monter
Qualité d'équipement et finition

Points forts

- Rapport Qualité / Prix
- Montage cohérent
- Stabilité
- Polyvalence
- Joueur
- Look

Points faibles

- Fonctionnement global de la Fox Talas d'origine
- Taille grand
- Jeu récurrent buselures
- Pneus Continental fragiles
- Selle d'origine inconfortable et fragile

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire