Test Lapierre SPICY 3.0 2019 2019

5 tests Lapierre SPICY 3.0 2019.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,2/10
Dorian34290

Excellent vélo malgré quelque point négatif

Profil du testeur : 21 ans | 1,75m | 65kg | Avancé | Servian
Spécificités du montage :
Acheté : 2400€ en magasin
Conditions du test : Sec, pluie, bike park, home spot

Points forts

Rapidité du SAV
Facilité a prendre en main

Points faibles

Frein trop light pour une pratique engagé
Jante fragile en tubeless penser a acheter une mousse type panzer

Présentation :

Après plusieurs année à en avoir marre de me faire avoir par des bikes d'occasion (obligé à cette époque d'acheter pas chère j'avais pas de budget) ma dernière acquisition été un vieux specialized stumpjumper fsr elite de 2010 donc un vieux bike pas adapté à l'enduro ect, là le confinement arrive et je décide de profiter d'être à la maison pour économiser à fond et en 2 mois j'arrive à avoir un suffisamment gros budget pour penser prendre un bon premier bike et donc en neuf après avoir fouiller tous les magasins de la région, les sites internet ect mon choix fini par s'arrêter sur le Lapierre spicy FIT 3.0 2019 en 29".

Je vais donc chez mon bouclard qui le propose et le commande pour 2400e merci les fin de série. Après près d'un mois d'attente insupportable je fini par vendre mon specialized et recevoir mon magnifique Lapierre, première impression c'est gros et lourds moi qui avait l'habitude du 26" et 130mm de débattement et de 13kg a un bike en 29" et 160mm de débattement et 16kg.


Première session :

Après une petite sortie afin de roder les plaquettes, la première vrai sortie fut en Bike Park comme durant la totalité de l'été, première impression le 29" passe partout et pardonnent énormément. Le vélo décolle tout seul sur les bosses, dans les dénivelés sa passe tout seul pour conclure j'avais une sensation génial. Seul souci, très important la chauffe extrême des freins qui surchauffe et donc deviennent tout mou du a des bulles d'air dans les durites, donc après chaque grosse session on est bon pour une purge des freins et vu que c'est du dot j'ai un peu abimé la peinture du cintre.


Les différentes modification :

J'ai donc très vite changé les SRAM GUIDE T pour une bonne paire de shimano saint qui fonctionnent plus que bien, ils ont déjà fait leurs preuve il n’y a pas de débat à faire sur leurs efficacité. Autre modification effectuer dessus le ressort de l'amortisseur qui fut changer pour un ressort plus souple pour une pratique Bike Park et en rouge pour qu'il soit plus BADASS.


La suite de la saison fut une parfaite réussite malgré une usure prématuré du pneu arrière mais tout à fait normal du a un pneu non adapté à une pratique en Bike Park. Mais la joie ne fut pas bien longue après 2/3mois de ride grosse perte d'air à l'arrière je refait le tubeless ainsi qu'un changement du fond de jante qui en avait pris pour son grade, nettoie la valve, remet du préventif et regonfle ça, sa claque mais c'est là que le problème apparait grosse fuite d'air au niveau de la soudure et là c'est le drame, j'ai deserti la jante je ramène donc le vélo au magasin, ils m'annoncent que ce genre de casse n'est pas pris en SAV et donc je suis bon pour prévoir un changement de roue.

Et quelque mois après nouveau problème, la tige de selle descend toute seul, résultat des courses la cartouche de la tige de selle est cassé par chance cela est pris en SAV et après 3 semaine d'attente je me retrouve avec une tige de selle toute neuve mais la grosse mésaventure de se mois la a été l'annonce de casse d'un insert au niveau du triangle arrière, se souci m'a valut quelque temps sans rouler mais un cadre 2020 au prix d'un 2019 (une affaire en soit !) en sachant que le 2020 est quand même nettement plus beau !


A la fermeture des Bike Park je me lance dans de l’enduro du vrai, les montés sont relativement dur mais comme dit plus haut j'avais un petit bike de 12kg avec des pneu relativement fin et la passer sur un gros enduro avec des pneus en 2.40 mais avec un peu d'habitude il monte très bien


Pour les pédales j'ai opté pour des race face chester légère et plutôt costaude.


Pour le changement de roue j'ai décidé de me faire un jolie cadeau en faisant faire un montage a la carte. Un moyeux Hope pro 4 (pour faire toujours plus de bruit) et un cercle DT SWISS EX511 (pas chère et costaud)


Suite au nombreux confinement et des souci personnel j'ai pas pu rouler en enduro autant que je l'aurais souhaité MAIS durant cette période je me suis lancer au défit de participer a la Mountain Of Hell et j'ai donc préparer le vélo en conséquence (nouveau pneu, nouveau disque, pose d'un insert dans la roue arrière, ect) arrivé le jour J je passe la qualif sans trop de difficulté (malgré quelque erreur technique due a mes seulement 1ans de ride en station et enduro) s'en viens la final et la c'est le drame a peine sortie du glacier je me retrouve avec ma durite de frein arrière sectionné en 2 due a une pierre qui est remonté et est venu couper la durite sur le seul point de faiblesse du vélo qui est le passage de la durite entre le boitier de pédalier et le triangle arrière (s'en suit un abandon par souci technique mais j'aurais ma revanche la fois prochaine)


Pour conclure le Lapierre spicy fit 3.0 est un super vélo pour débuter par son prix relativement léger et son équipement plutôt intéressant et facilement réglable. Seul défaut certain composant sont fragile ou faiblard pour une utilisation engagé. Cependant ses problème peuvent-être résolu moyennant finance se qui sera mon cas par des modification plus pour le plaisir que par réel nécessité le vélo est tout a fait fonctionnel d'origine.

Pour qui ?

Pour débutant comme pour confirmé en recherche d'un bon bike pas trop chère
7/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire