Test Specialized S-WORKS ENDURO FSR CARBON 650B 2018

Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
roupy34

S-Works synonyme de perfection ?

Avis sélectionné
Profil du testeur : 24 ans | 1,69m | 65kg | Avancé | Prades-le-Lez
Spécificités du montage : Modèle 650B en 27"5 montage à la carte.
Acheté : 4400€ d'occasion
Conditions du test : Toutes les conditions possible durant plus de 6 mois dans le sud de la France et également en montagne.

Mise en situation :

          J'étais à la cherche d'un vélo pour compléter mon vélo de Descente (Canyon Sender CF9.0, voir test), j'ai longtemps hésité entre un enduro ou un All Mountain mais je le voulais obligatoirement en 27"5 ... (27"5 ou 29" ... ça c'est un autre débat) Mais on va dire que j'ai toujours un esprit "DH" sur mon Bike. Donc je voulais un Bike ultra polyvalent et stable pouvant éventuellement encaisser de gros sauts. Donc voilà c'est parti pour les recherches neufs occasion peut importe j'avais juste un budget de 4500/5000 € pour ce nouveau joujou. Après de longue hésitation j'ai eu un coup de foudre ... un S-Works d'occasion comme neuf (qui n’a jamais fantasmé sur ce Bike ?). En plus de cela disponible à côté de chez moi et chez un vendeur pro en taille M (il était fait pour moi). Donc après 2/3 réglages fait me voici parti arpenter les singles de chez moi dans un premier temps et ensuite, des tracés un peu plus de haute montagne donc avec de très grosse portion de pédalage !

Aujourd'hui cela fait à peu près 6 mois que je roule très régulièrement avec, donc je me suis c'est parti un petit test sur 26in !

Le look : Magique !

          Entièrement en carbone, que ce soit le triangle avant ou même le hauban arrière et là, je peux vous dire qu'ils ont fait un sacré Taff avec les roulements de suspension très bien intégrés au cadre ! Les finitions sont parfaites. La peinture également très réussie un bleu nuit violet couleur caméléon qui t'oblige à détourner le regard ! C'est une peinture très résistante en plus de cela je n'ai qu'une légère éraflure à déplorer sur le cadre, malgré des zones très caillouteuses dans le sud. Bref un bijou digne des plus grandes orfèvreries.

En plus de ça Spé à calculé une partie comme un coffre dans le cadre accessible par le porte-bidon parfait pour y ranger le nécessaire pour les réparations et pouvoir rouler sans sac ! Dedans j'ai pu y mettre : chambre à air de secours, démonte pneu, multitool 19 pièces de chez crankbrother (que je conseille d'ailleurs à voir pour un futur test 26in ...) et 2 cartouches de CO2 avec le percuteur, et j'arrive même à y mettre mes clefs de voiture le tout enveloppé dans des tissus pour pas abimer le cadre ou faire du bruit ! Ils sont très fort !

Le bike check : (unique puisque c'est un vélo monté à la carte) :

   - Roue : Roval traverse carbone : intégralement noire brutes carbone très sobre. Et mortellement efficace sur le terrain. Mais comme toutes les roues carbones elles sont très fragiles, un vrais brise cœur elles s'écorche en un rien de temps ... (vivement un système de protection efficace pour les préserver le plus possible)

   - Transmission : Sram XX1 Eagles en 12 s'il vous plait ! Là on n'est plus dans l'orfèvrerie de luxe mais plus dans de l'horlogerie suisse. Sa marche extrêmement bien, les rapports passent en délicatesse dans toutes les conditions (si bien sûr on y apporte toute notre attention lors de l'entretiens) en plus de cela les 12 pignons dont le dernier en 51 dents sont très pratique, d'ailleurs pour le plus grand je ne pensais pas autant (j'ai pu gruger 2/3 pots sur le raide et j'en suis fier !).

   - Fourche : Rock Shox Lyric en 170 mm, réglage facile et rapide plus que certaines fox ! Et la molette de blocage pour les montées est facile d'accès pas besoin de ralentir ou encore pire poser le pied.

   - Amortisseur : Öhlins stx22 également 170 mm petit bémol avec celui-ci l'amortisseur est très agréable au pilotage, il reste très progressif. Mais au bout de quelques semaines d'utilisation, j'ai eu un souci de perte de pression ... retour magasin problème résolu.

   - Freins : Sram code RSC : que du bonheur ! J'ai les même sur mon vélo de descente et là ils ne bougent déjà pas en DH mais alors monté sur un enduro c'est parfait, avec un bon réglage on n’est pas sur un frein "ON/OFF"

   - Tige de selle : bien sûr de chez Spé ! Et là encore un gros coup de cœur elle est très réactive avec plusieurs points de hauteur facilement réglable en fonction du terrain et directement au guidon bien sûr. Et petit plus sur ce modèle, elle a 2 pistons, un pour la hauteur et l'autre pour l'inclinaison de selle (position haute vers l'avant, position basse vers l'arrière) ce qui est très agréable dans les passages techniques ou même les portions avec sauts.

   - Poste de pilotage : Renthal Fatbar Carbon : et oui du carbone du carbone et encore du carbone pour un rendu au plus ledge possible !

Sur le terrain :

          C'est vraiment un vélo passe partout qui ne se laisse pas faire en descente (En plus ça tombe bien de bon gros frein pour piler derrière Jacquie et son VAE) comme en monté (ne rêver pas trop le Michel sur Strava avec son VAE restera en pole position). Le vélo 100% carbone est hyper maniable dans le défoncer vous calculez vraiment où vous posez les roues, c'est vraiment magique. Quand je me suis lancé dans l'enduro je ne pensais pas prendre autant de plaisir, mais là même sur des montées techniques je commence à m'amuser (parfait pour garder la caisse durant le hors saison de la DH). Encore une fois la suspension FSR est pratique le pédalage à très peu d'impact au fonctionnement de la suspension. C'est un système relativement simple en plus de cela donc facile d'entretiens ! Le seul bémol de ce système est la compatibilité de l'amortisseur avec les autres modèles sur le marché, c'est un vrai casse-tête à trouver sans passer par un revendeur Specialized (vraiment très fort sur beaucoup de point...).

En conclusion :

          Specialized Enduro S-Works 650B...une bombe oui mais le prix est quand même bien difficile à avaler comptez un budget de 11000 € pour ce modèle-là neuf complet ou 4000€ de cadre nu ! Mais pour moi c'est le prix de la perfection, tous les moindres détails ont été calculé. Dans un cas comme ça c'est vraiment le côté plaisir unique qu'il faut mettre en avant (surtout devant sa femme et son banquier). Mesdames, Messieurs si vous avez un PEL à dilapider, c'est pour moi l'une des plus belles façons de le faire. Et c'est encore et toujours un plaisir de rouler dessus (ou alors soyez patient comme moi et attendez la bonne occasion) !

C'est un début de test j'attends encore quelques mois pour pouvoir bien le compléter mais ce qu'il faut retenir c'est que je prends vraiment beaucoup de plaisir à son guidon ! Je réfléchis même à revendre mon DH pour rester sur un unique enduro ... méditation ... 

Pour qui ?

Pour les personnes amoureuses de beaux matériels qui veulent se faire plaisir une fois dans leur vie avec une très belle monture.
9/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

Points forts

- Look/Finition
- Le compartiment outil
- Les composants très (presque trop) haut de gamme
- intégralement en carbone

Points faibles

- LE PRIX
- Trop beau on à parfois pas envie de l'abimer !

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

1 commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire