Test Specialized Turbo levo Sl comp carbon 2021

1 test Specialized Turbo levo Sl comp carbon.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Dr Clo

L’arme ultime ?

Avis sélectionné
Profil du testeur : 50 ans | 1,83m | 86kg | Avancé | Bandol
Spécificités du montage : De série
Acheté : 7190€ en magasin
Conditions du test : Beau temps, chemin rocailleux du Sud-Est sur un peu moins de 4 jours

Points forts

Léger. Maniable. Joueur. Suffisamment puissant. Cadre sublime

Points faibles

Équipement quelconque
Fourche/amorto cheap
Freins indignes
Prix

La sortie du dernier bébé électrique de Specialized est sortie avec une véritable cohorte d’articles sur le web puis plus récemment sur papier glacé.

La bête a déjà fait couler beaucoup d’encre et pas mal choqué le biker lambda par le prix annoncé pour cet hybride: faut avouer qu’à plus de 7000€ l’entrée de gamme carbone ça pique un peu tout de même. Il faut tout de même noter que les cadres carbone des levo SL sont tous identiques, donc je roule sur un cadre identique au  S-Works. 


L’équipement par contre est franchement basique et certains choix sont pour le moins discutable. Si la plupart des périphériques sont de bonnes factures (cintre, potence, selle, pédalier et même les roues), voir même très efficace (des pneus bien accrocheur et surtout une tige de selle télescopique super smooth, un régal), l’équipement le plus important (freins et amortisseurs) n’est pas du tout à la hauteur d’un programme trail/enduro même faiblement engagé.

Dès que ça tabasse La fourche vous lâche, et elle est vite dépassée, c’est la première chose à changer, et pas la peine de zieuter sur le modèle expert c’est à peine mieux. Non un tel cadre mérite une Fox 36 ou une RS Lyrik haut de gamme. L’amorto Fox float performance tient un peu mieux le programme mais donne l’impression d’avoir un peu moins de débattement arrière que ce qui était promis. 

Enfin les freins Sram Guide de base en 4 pistons n’ont simplement pas leur place sur une telle monture, c’est spongieux, pas puissant, limite flippant sur les grosses descentes. Encore des frais en vue pour changement complet du système.


OK, une fois le statique décortiqué, ça donne quoi en dynamique

Eh bien c’est jouissif tout simplement, très maniable, léger voir virevoltant. Le diamètre en 29 n’est absolument pas pénalisant au niveau dynamique, il y a peut-être un plus en confort mais la faible qualité de La fourche empêche de le juger. Toutefois cette taille est une première pour moi et je m’y suis fait très facilement. Le moteur est plutôt sympa et donne pas mal, je n’ai pas noté une grande différence entre les modes Trail et Turbo, ça suffit si les jambes suivent pour un peu plus de 2 heures et un peu moins de 1000m de dénivelé + (Bon je suis un peu lourd et un peu loin de l’image du sportif de haut niveau: 1m83 pour 86kg). 

Par contre ce n’est pas comparable à un VTTAE classique plus puissant et plus facile d’accès. Le SL s’adresse à des bikers ayant déjà un bon bagage technique pour profiter pleinement de sa maniabilité et sa nervosité. 


Le test s’est déroulé le dernier week-end avant le Confinement, je n’ai donc aucune idée de la fiabilité du cadre, du moteur et des périphériques dans le temps, ni évidemment le comportement du Levo SL avec un montage digne du cadre, et avec déjà 2 mois à l’arrêt ça va être chaud pour trouver le financement du bike avec les up-grade de rêves. Allez j’y crois fort dans 10j jours mes trails préférés seront praticables et mon boulot ouvert, il n’y a plus qu’à espérer de bonnes promos chez mon vélociste pour rattraper les deux mois perdus et à moi le bike de rêve.

Le test en images (faut pas s’attendre à du Pro hein!):  

https://youtu.be/rcTS3Cnlkeo

Pour qui ?

Vttistes avec un bon bagage technique et un système cardio-vasculaire en bon état
9/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

2 commentaires
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 14 avisMatos : 19 avis
Salut, si j'ai bien suivi tu n'es pas encore propriétaire du vélo, c'est un test de 4 jours que tu as fait pour rédiger cet avis ?

Je demande parce que 9/10 avec autant de pièces d'origines à changer pour un bike à 7000€, ce n'est pas hyper cohérent.
1
Dr Clo
Statut : Confirmé
inscrit le 01/05/20
Matos : 3 avis
Effectivement Léa, j’ai rendu le levo SL de test juste avant le confinement.
J’ai testé le vélo dans ma zone de confort sans rien pousser (c’était pas le moment de se blesser), mais déjà je me suis senti limité dès le départ par des freins vraiment peu puissant, ce qui a demandé de mieux anticiper les trajectoires en descente, puis en poussant un peu dans la caillasse à plus haute vitesse par La Fourche, mais je suis plutôt lourd et la Fox 34 bas de gamme est trop frêle pour mon gabarit et si on sort du programme Trail prévu pour ce vélo. Sinon c’est un montage cohérent pour un pilote léger et subtil.
Alors oui l’équipement est incompatible avec un programme plus engagé et un gros gabarit, mais pas ke cadre, pas le moteur et sa petite batterie bien légère, et surtout pas sa géométrie exceptionnelle pour un VTTAE.
C’est pour cela que j’arrive à 9/10, j’aurais bien mis un 10/10 avec un montage maison.
Évidemment cette note est à pondérer par le prix, mais le questionnaire de test ne contient pas la notion de rapport qualité/prix, donc ma note ne prend pas en compte la notion de prix. Cependant sachant que le cadre de tous les carbones SL sont identiques (tout carbone M11, donc des cadres Sworks) que les levo (pas SL) coûtent en moyenne 1000€ moins cher en gamme équivalente que les levo SL et enfin que le cadre Sworks du Turbo levo dépasse les 6000€, alors l’effort de Specialized sur L’équipement du levo SL comp carbone semble une « bonne affaire » . Je sais, c’est un peu tarabiscoté comme analyse, mais tout ceci explique ma note. Et par extrapolation on pourrait imaginer un montage Propre à chacun qui gomme les défauts du montage Specialized (fourche Pike ou Lyric ultimate, freins hope ou magura etc....), et pour un programme plus engagé la meilleure base serait le Carbon comp, car son prix d’attaque est proportionnellement plus intéressant financièrement parlant que le reste de la gamme. J’avais déjà annoncé que le prix du joujou allait être un sujet polémique, et c’est déjà dans le premier commentaire. Pourtant la réponse est simple: quelque soit le modèle: un Specialized monté à partir d’un cadre S-Works c’est super cher (stump, levo SL, enduro, turbo levo...qu’importe) et le levo SL ne déroge pas à cette règle, il n’est ni plus cher ni moins cher que n’importe qu’elle membre de sa fraterie. Maintenant la question est cela les vaut-il ? Et il y aura autant de réponse diffère que de profil de pilote différent. Pour ma part le levo SL peut convenir au vélo idéal que je recherche nécessitant cependant un surcoût au montage pour un budget final au alentour de 9500€, soit le prix d’un Stumjumper LT S-Works ! Tiens c’est marrant un testeur ici même à donné une note de 10/10 à cette monture.....un hasard ???
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire