Test YT Industries Capra AL 27 2018

1 test YT Industries Capra AL 27.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
alexis26

Le couteaux suisse des (gros) vélos !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 21 ans | 1,79m | 59kg | Avancé
Spécificités du montage :
Acheté : 2499€ en ligne
Conditions du test : 1 an en AM, Enduro et DH, 1300 Km dans toutes les conditions et températures

EN GROS :


  Modèle phare de la marque le Capra, traduction de chèvre, doit son nom à l'envie d'YT d'en faire un bike passe partout par excellence, un gros vélo pour dévaler la montagne, mais pas que dans la descente !

Montage de base :

Cadre : Aluminium, 170 mm de débattement, 27.5, format métrique pour l'amorto

Suspensions : RS Lyrik RC - RS Superdeluxe R

Roues : DT Swiss E1900 - pneus DHR II tubetype

Freins : Sram Code R - disques 200 mm

Transmission : Dérailleur Shimano SLX 11 (NX Eagle pour 2019) - Cassette 9-46 E*thirteen (Sram Eagle 11/50 pour 2019) - Pédalier RaceFace Aeffect (Truvativ Descendant pour 2019)

Autres : Cintre+potence RaceFace Aeffect (40 et 780 mm) - Tige de selle E*Thirteen TRS+ 150 mm (SDG Tellis pour 2019)

Poids : 14.8 Kg avec quelques modifications (voir plus bas).


Parlons tout de suite des modifications: 

Les Code R, qui ont tenu une sortie avant d'avoir un levier bloqué (membrane) ont été remplacés par des XT (double pistons) et disques Zee en 203 mm

La roue arrière, bien qu'ayant tenu 2 ans sur mon précédent enduro, à pliée sur une réception dans les racines, remplacée par une ZTR Flow S1 (plus large).

Les pneus tubetype ont été changés pour les même en tubeless, DHR II 2.4, 2 ply pour l'arrière, 3C MaxTerra pour l'avant.

Le dérailleur SLX, pas vraiment fait pour avaler une couronne de 46, à été échangé avec le NX de mon endurigide. La transmission est tout de suite devenue plus fluide sur les grands pignons.

Le JDD ne fera pas plus d'1.5 an, monté dans graisse de base, rouillé au premier lavage (vu lors du premier démontage), ce dernier craque un peu de temps à autre, mais rien de méchant.

La selle et les grips ont été changés pour plus de confort, mais ce sont des choix très personnels !

Infos sur le rider : 2 ans de XC puis enduro depuis 3 ans, je suis passé en 3 ans de drops de 30 cm à 2 mètres aujourd'hui, et de tables de 1 mètre à 8 aujourd'hui. Je pratique aussi le dirt en pumptrack et possède un endurigide.

J'ai roulé pendant 2 ans juste avant un Radon Slide 8.0HD, avant un Commencal en 120, et ai possédé plusieurs endurigides (Ragley Piglet 2, Dartmoor Primal et aujourd'hui One-On Deedar). J'ai pu aussi tester aussi pas mal d'enduro lors du VVF 2018, j’hésitais alors entre le Canyon Strive (mon premier choix) , le Radon Swoop (170) et le Meta 4.2, mais le test du Capra fut pour moi un coup de cœur !

Question mécanique, je suis technicien, la note de 7/10 en facilité d'entretien est dûe au passage des durites et gaines en interne, et du format pressfit pour le BDP, pas des plus simple à bricoler pour les mécanos amateurs !


EN PRATIQUE :


  Commençons par le commencement, commande sur le site, taille L pour mon mètre 79, réception 8/10 jours plus tard, un énorme carton très rigide, le vélo et toutes ces pièces sont bien calées à l’intérieur. Chaque morceaux de ''calage'' est numéroté et réutilisable, c'est bien marqué en gros sur le carton, il ne faut pas le jeter, il pourra servir pour un envoie, ou un trip en avion... bref, bon point pour notre bonne vieille planète !

Sont fournie quelques outils dont une clé dynamo manuelle, une pompe HP et quelques BTR de différentes tailles, des tokens pour la fourche, un top cap plus fin pour le JDD (pour le rabaisser au max), une planche de stickers... Montage de la roue avant, du dérailleur (juste à visser sur la patte), du cintre, des pédales et go !

  En montée :

  Après plusieurs dizaines de sorties de plus de 1000 D+, de 30 à 45 km, je peut dire qu'il monte plus que bien pour un 170. Je le roule avec 25 % de SAG à l'arr, sans modif de tokens, et hormis sur les gros coups de cul ou en danseuse, il y a assez peu de pompage

Bien sur ce n'est pas un semi rigide, bien sur ce n'est pas un XC ou trail et n'a pas de modification de géométrie possible comme le Canyon Strive, ni de blocage sur l'amorto, mais il ne pompe pas plus que mon ancien bike, un Radon Slide en 150, un gros AM, qui montais plus que bien. 

Dans le trialisant, il s'en sort plutôt bien, la taille des suspensions ne le rend pas aussi vif qu'un trail mais la suspension pompant peu, il répond assez directement au moindres coups de pédales (mieux qu'un Torque) et la cassette en 46 n'y est pas pour rien !

  En descente :

  On peut parler d'un rail, je me suis tout de suite sentie à l'aise dès le départ, c'est comme à la maison, rien n'est à changer et tout est à mon gout ! (idem sur le modèle carbone + haut de gamme testé au VVF)

Plus stable que mon ex Radon Slide ou que le Strive (BDP plus bas, top tube plus long), une bonne rigidité latéral sans aller dans les extrêmes (une légère déformation est un + quand ça tabasse parfois) et une maniabilité exemplaire pour un vélo avec un reach dans la moyenne haute (Radon Swoop, Canyon Torque, Commencal V4) !

  Les suspensions, bien que d'entrée de gamme font leur job, avec 2 tokens dans la fourche, 2 clic de compression et 15% de SAG assis sur le selle, ce réglage me convient partout, j'ai un peu de marge sur les jumps en Bike Park et la fourche reste haute dans les raidars. Idem pour l'amorto et ces 25% de SAG assis sur la selle (même si un ressort s'en sortirai mieux dans la pavasse, ce dernier manque un peu de réactivité). Toutefois, bien que plus sensible et ayant une meilleur tenue que mon ancienne Yari RC, une prépa ne serai pas du luxe pour garder les mains plus fraîches après une journée de Bike Park !

Question maniabilité, avec la potence en 40, reach de 460 mm, cintre en 780, ça ne tourne pas dans un mouchoir de poche, mais en poussant un peut le vélo et en chargeant l'avant, rien ne lui fait peur ! le BDP assez bas aide à se sentir en sécurité, le cintre large aussi, bien que sur les mono trace en sous bois, la prudence est de mise avec une telle largeur !

  Dans les airs :

  Rien à lui reprocher ! Comme pas mal des gros enduros actuels (Torque, Meta 4.2...) on se retrouve avec un vélo bien plus maniable qu'un DH car simple T, plus léger et plus réactif, mais capable d'encaisser de gros tirs sans soucis ! L'amorto, de part la géométrie et son montage d'origine est assez progressif et je n'ai jamais sentie l'arrivée en butée sur les quelques talonnages subi (contrairement à la Lyrik ou c'est plus flagrant). 

Son empattement dans la bonne moyenne actuelle couplé à un bon réglage du rebond et une direction courte le rend très saint, pas besoins de chercher ou se placer pour équilibrer le vélo, pas besoins de charger plus l'avant ou l'arrière, on est naturellement bien placé et il ne m'est du coup que très rarement arrivé de partir sur l'avant !


EN BREF :


  Un bike super réactif (mais c'est aussi une question de réglages, de rider et de ressenti !) et joueur avec le terrain, une bonne dose de ''pop'' avec les suspensions, une géométrie stable, une tige de selle en 150 qui permet de se ''déhancher'' autour de la selle en descente et sur les jumps, des composants fiables (pour ce prix rien à redire, même si j'ai du changer 2-3 trucs) et qui permettent de rider les yeux fermé, un rendement pas dégueu et une machine de guerre en descente, bref, un vrai couteau suisse !!

Pour qui ?

Ceux qui cherchent un gros enduro pour la descente et n'ont pas peur d'envoyer mais qui cherchent aussi à monter à la pédale et un vélo vif et joueur quand le dénivelé négatif n'est pas forcément de la partie !
9/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

Points forts

Rapport qualité-prix
Stabilité et maniabilité, très joueur en l'air ou sur le sol
Capacité à encaisser et a grimper
Tube de selle court pour grande tige de selle
Géométrie à tout faire, bon compromis entre descente et montée, stabilité et maniabilité !

Points faibles

Gaines et durites qui tapent dans le cadre
JDD bas de gamme et monté sans graisse
Pneus d'origine non tubeless
Peinture fragile
Boitier de pédalier pressfit

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

6 commentaires

Aex_ride

inscrit le 15/05/18
Wow très bel article complet avec des parties claires et précises ! Je suis justement à la recherche d'un capra en CF de 2018 et ton test ne fait que renforcer mon envie de partir sur un YT. Bon ride
0
alexis26
Statut : Gourou
inscrit le 18/06/12
Matos : 17 avis
Haha merci !! Clairement un monstre ce velo, comme je le dit mon choix au VVF 2018 etait presque arrêté a 80% sur le strive, j'ai testé le capra sur 2 descentes le soir même je commandait ????
0
Kiki23600
Statut : Confirmé
inscrit le 24/11/14
Salut ! Moi même possesseur d'un capra, mais la version comp en rouge, je me retrouve presque avec le même ressenti que toi, par rapport au matos par contre aucuns pb avec les sram code, ils ont 1 an, pas de soucis de derailleur, d'ailleur les sram sont théoriquement fait que pour 42 dents il me semble, y'a qu'a voir leur cassettes sont max 42 dents a part le eagle bien sûr.
Tout a fait d'accord avec toi pour le jdd, j'ai du le remplacer tres vite, en revanche je trouve les e1900 plutôt très solides pourtant elles chantent pas mal dans les pierriers et racines, mais assez fines, le velo est un rail un certain temps, a haute vitesse dans le defoncé ca devient vite très physique surtout sur l'avant avec la lyrik, (je suis a 30% de sag a l'avant, et 40% a l'arrière) effectivement quand on toiche le fond, l'arrière ne se comporte pas du tout comme l'avant, la lyrik est vite dépassée sur les gros tirs contrairement à l'amorto.
0
Kiki23600
Statut : Confirmé
inscrit le 24/11/14
Je precise, sag de 40 arrière assis sur selle, 30 a l'avant en etant en danseuse sur le velo
0
alexis26
Statut : Gourou
inscrit le 18/06/12
Matos : 17 avis
Pour me dérailleur le NX est bien donné pour 46 dents max et est plus precis que le slx. Pour les E1900 j'ai dû changer a cause d'une casse mais je les trouve solide, je les avaient sur mon précédent enduro et les ai monté sur mon endurigide, je suis en train d'en ecrire un test !
0
Kiki23600
Statut : Confirmé
inscrit le 24/11/14
Autant pour moi, ppur le dérailleur, hâte de voir ton test sur les e1900 alors ;)
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire