Test MICHELIN Protek Max 27.5 Presta 2019

1 test MICHELIN Protek Max 27.5 Presta.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
DavDav38

Tubeless killer ?

Avis sélectionné
Profil du testeur : 16 ans | 1,75m | 55kg | Avancé
Acheté : 9€ en magasin
Conditions du test : Pression à ~2bars dans toutes les conditions possibles et inimaginables Pression à ~1.7 bars dans le cassant, fluide, freeride, malheureusement les sauts ( surtout les poneys)

Points forts

+ Efficacité sur les petits trous qu'on trouve régulièrement ( ou bien de la chance ?)
+ " facilité de montage"
+ Meilleure étanchéité sur le long terme
+ Moins cher qu'un kit entier tubeless

Points faibles

- Prix plus élevé que les chambres classiques ( 9€/u )
- Poids (350g/u)
- Ne résiste pas au pincement ( ou trous trop gros (perso 4mm de long) )
- Non réparable avec une rustine à cause des bosses tout autour de la chambre

      

  - Pourquoi ? -

     

     Après avoir défoncé une jante , troué un pneu , et pincé une chambre à air , à cause d'une épine qui m'a mis en sous pression, je ne peux donc pas mettre de kit tubeless , et comme mon Minion est horrible à démonter , j'préfère pas crever dans la forêt comme ça. -

Bref plusieurs alternatives s'offrent à moi :
  1. Tubolito, 30€ la chambre... Trop cher
  2. Nouveau pneu + achat valves tubeless ? Encore plus cher
  3. Chambre à air classique ? Préfère pas
Bon, temporairement, j'ai dû allé à Décathlon acheter des chambres airs et je découvre les Michelin Protek Max -


  • Résistant à la coupure
  • Résistant à la perforation
  • Meilleure étanchéité
  • Simplicité de montage grâce à sa forme particulière 
  • 9€ / unité

La chambre à air miracle ?  Autant essayer...


 -  DESCRIPTIF du produit -


     Cette chambre à air Michelin a comme particularité d'avoir du préventif à l’intérieur.  On distingue ainsi une forme particulière avec des bosses tout autour qui , malheureusement , empêche d'y mettre une rustine. Ensuite , sa forme n'est pas totalement ronde est "apporte" simplicité au montage mais je n'ai pas vu de différence. Une fois le produit en main , on sent quand même que le poids n'est pas des plus légères pour une chambre à air : 359g par Probikeshop. D'ailleurs ce dernier à tester ce produit avec une simulation de crevaison à voir ici ! -


   - Mon avis ? - 


     J'ai roulé avec ses chambres à airs pendant trois cents kilomètres sur une pression avoisinant les deux bars sur les deux roues sans problème (car je ne voulais pas en avoir). Mais ayant un mauvais ressenti sur le grip , j'ai décidé de baisser la pression vers les un point sept bars : meilleur feeling pendant cent bornes mais mon pneu arrière n'a pas fait le poids face à un magnifique poney qui est passé à un pinçage ( malgré mes soixante kilogrammes ).  Le " psshhh " qui fait peur et je cours avec le vélo pour essayer de faire tourner le préventif mais rien n'y fait ! -

     Galère pour démonter ce pneu horrible, remontage d'une chambre 26" , pinçage en remontant le pneu et un abandon ... J'ai dû finir les cinq derniers kilomètres à pied , dans la nuit par 1°C -


  - Conclusion -


    Aujourd'hui , je suis proche des huit cents kilomètres avec ce produit sur la roue avant et je n'ai eu aucun soucis avec. Pour ce qui est de l'arrière , il a tenu quand même quelques sorties jusqu'à que je baisse la pression qui a suivi à un pinçage. -

    Je suis pleinement satisfait par ce produit dans le cas où vous ne roulez pas dans les basses pressions. Il est efficace sur les épines ou les petits trous où le préventif n'a pas trop de difficulté à boucher mais dans mon cas , un entaille de quatre voire cinq millimètres de long et le préventif ne fait pas effet. De plus qu'on ne peut mettre de rustine à cause de sa forme. -

    A prendre en compte que ce test est uniquement mon point de vue , en effet , il se peut que j'ai eu beaucoup de chance et que je n'ai tout simplement jamais pris d'épine malgré des distances qui peuvent paraître courte chez certains et longues chez d'autres ... -

    Donc à vous de vous faire votre avis :  de la chance ou une réelle l'efficacité ?   


Pour qui ?

Certains qui veulent une alternative au tubeless sans pour autant mettre trop d'argent et surtout qui ne roule pas trop sous gonflé ( risque de pincement)
9/10
Facilité de montage
Durabilité de la gomme
Résistance aux pincements
Rendement
Accroche
Rapport qualité/prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

2 commentaires
DDN
Statut : Gourou
inscrit le 14/05/18
Matos : 47 avis
Merci pour cet excellent test !

J'ai plusieurs commentaires :
- Tu crèves en forêt avec des chambres : c'est la loose à démonter, tu ne peux pas utiliser de mèche de réparation et tu dois changer ta chambre. Tu crèves en forêt avec des tubeless : tu peux utiliser des mèches de réparation si ça marche pas c'est la loose à démonter mais tu vides le préventif, tu démontes la valve, tu montes une chambre avec un bout de feuille plastique pour combler le trou et tu repars. Je ne vois pas en quoi c'est plus compliqué.
- Une crevaison qui bousille un pneu suffisamment pour ne pas être réparable avec une mèche (> 3-5mm) va torpiller ta chambre préventif ou pas et peut être ouvrir assez ton pneu pour que la CAA fasse hernie à l'extérieur quand tu vas vouloir la gonfler.
- L'argument majeur du tubeless pour moi c'est le confort = je les roule beaucoup moins gonflés parce qu'il n'y a pas de crevaison par pincement.
- 700g la paire, 500g de plus que si je mets le double de la dose du préventif recommandée pour mes pneus. Je suis pas un routiste qui enlève le bouchon de valve parce que c'est trop lourd, mais un demi kilo sur de la masse tournante en montée je suis à peu près sûr que je sens la différence.
- J'ai des chambres avec du préventif sur le vélo des courses. Ce ne sont pas des Michelin mais des Hutchinson, montées parce qu'elles étaient vendues en promo avec les pneus Overide. Ce vélo ne roule pas beaucoup, un genre de 2000-2500 par an, la chambre a explosé par pincement dans un trou de chemin vélo chargé la semaine dernière alors qu'elle avait environ 8 mois, avec un trou de 5mm environ, sans aucun dommage sur le pneu. J'ai des tubeless sur mon gravel qui est mon vélo principal et qui lui roule 6-7000 par an : aucune crevaison en 15 mois, soit la durée de vie du pneu arrière. Mais peut être que les Michelin sont mieux que les Hutchinson ?

Au total, la CAA à préventif pour moi combine les inconvénients des deux systèmes et n'a aucun avantage.
1
DavDav38
Statut : Expert
inscrit le 29/10/18
Matos : 13 avis
Halala je la voyais venir de loin cette réflexion haha
En fait pour éviter de faire trop de blablas ( comme j'avais l'habitude de faire auparavant), je n'ai pas précisé que je suis dans un cas compliqué et très particulier : à la réception de mon vélo d'occasion, je n'étais malheureusement pas au courant sur j'étais en chambres à air et je pensais être en tubeless. Et en sortie bikepark, j'ai totalement explosé : ma jante ar, mon pneu neuf par un pincement
Donc je le retrouve avec des trous de part et d'autre de mon pneu, ainsi que des tonches au niveau du fond de jante et qui rend fébrile l'étanchéité du fond de jante.
La seule solution était de changer de pneu (sachant que les miens étaient neufs) et croiser les doigts pour que le fond de jante reste bien étanche...
Donc ces chambres à airs sont quand mêmes bien utiles dans mon cas présents haha.
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire