Test MICHELIN Wild Rock'R2 Magi-X competition line 29x2,35" 2020

Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
jycstd

Tchou chou ! Le train arrive en gare !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | m | Avancé
Acheté : 25€ en ligne
Conditions du test : Sec, gras, boue, été, hiver, jura, IDF

Points forts

Grip latéral sur le sec, toucher, carcasse

Points faibles

Débourage difficile, un pneu très orienté monte avant


POURQUOI LUI ?


L'été dernier, je cherchais un combo de pneu pour venir chausser mon Canyon.

Vous savez, ce temps, où l'on trouvait encore de bonnes affaires, où il y'avait encore des prix et des remises intéressants parfois sur les équipements ?

Toujours est-il que cherchant un pneu plutôt accrocheur à adjoindre au nobby nic que j'avais choisi pour équiper l'arrière (pour conserver un peu de rendement), je suis tombé sur ce Michelin, vendu à un tarif très attractif.

Très peu de retour sur celui-ci, très peu d'avis (ce qui me motive d'ailleurs à faire ce test, là où le Nobby Nic, bon, on connait).

Reste que c'est un pneu que l'on trouve toujours ici et là pas trop cher, un petit retour dessus ne me semble donc pas superflu.

Bref, renseignements pris, sur les carcasses, les gommes, le cramponnage, banco !



POUR QUI, POUR QUOI ?


Ce pneu, dixit Michelin, est destiné à l'enduro et plus particulièrement aux conditions sèches et rocailleuses.

Le dessin ne trompe pas, des crampons centraux relativement bas et larges, des crampons latéraux relativement proéminents et bien larges : il y'a de quoi venir s'agripper sur les dalles bien lisses !

Le peu que j'ai fait sur ces mêmes dales le confirme, il est à l'aise là-dessus. Mais ne roulant pas dans un terrain particulièrement minéral, était-ce un mauvais choix ?

Spoiler alerte, non, bien au contraire !



la CARCASSE


En gros, sur un pneu il y'a globalement 3 points à surveiller : la carcasse, la gomme et le profil de cramponnage (indépendamment des mensurations).

Ici, nous sommes sur la carcasse gravity de chez Michelin.

Je vous dirais bien qu'on est sur 3x33TPI pour le tissage interne, mais globalement on s'en foutrait presque un peu.

Ce qu'il faut retenir, c'est que c'est une carcasse bien rigide et bien solide.

Avantages ? Résistances à la perforation (le contraire eut été dommage, pour un pneu destiné à rouler dans la pierre), bonne tenue lorsqu'on charge dessus donc possibilité de redescendre un peu la pression.

Inconvénients ? Un peu plus lourd qu'une carcasse "classique" type EXO ou Snakeskin, plus difficile à monter (mes pouces s'en souviennent).

Le pneu est pesé a 1,120kg en 29x2"35.

La résistance de la carcasse n'a pas trahi les impressions au montage, 0 problème, 0 crevaison et 0 entaille, même superficiels.

La sensation, couplé à la gomme (on le verra ensuite) est vraiment chouette, c'est un pneu sur lequel on a pas peur d'appuyer qui ne donne pas l'impression de "rouler" latéralement.


Niveau taille, il est conforme a l'ETRTO, soit un ballon équivalent à ce qu'on pourrait attendre d'un 2,35", pas de surprises de ce côté.



LA GOMME


Ici, j'ai choisit le modèle spécifique pour monte avant.

La principale différence avec le modèle spécifique monte arrière va concerner la dureté de la gomme.

Chez Michelin, on est un peu radin en chiffres, mais globalement ils offrent deux types de gomme (avec sur d'autres pneus des sous-types) le Gum-X et le Magi-X.

Le premier est un mélange de gomme plus dur sur la bande de roulement et toujours plus souple sur les crampons latéraux.

Le second, le pneu testé, est destiné à une monte avant. Et propose une gomme (très) tendre sur les crampons latéraux et à peine plus dur sur la bande de roulement.

Le résultat de cette gomme Magi-X est une adhérence vraiment bonne et un super rebond.

Ajouté à une carcasse qui se tiens particulièrement bien, j'ai personnellement adoré le toucher de terrain avec.



LE PROFIL DE CRAMPON


Comme je l'expliquais plus haut, ce pneu est d'abord fait pour les terrains secs.

Ses crampons larges, sa gomme tendre et sa carcasse renforcée allant dans le même sens, c'est sur ces terrains qu'il excelle.

Outre le toucher super, en pratique il y'a une chose qui saute aux yeux assez rapidement.


La bande de crampons latéraux. De visu ils sont proéminents, et sur le terrain ça se confirme.

On pose le vélo sur l'angle, on pousse sur le cintre et le vélo s'inscrit sur un rail.


En ayant choisi un pneu arrière au profil plus rond, je n'ai jamais été pris en défaut sur le sec par ce Wild Rock'r2.

On a avec, vraiment la sensation de verrouiller le vélo sur son angle, et l'on se surprend même à vouloir en rajouter, tellement il en redemande !

Et cerise sur le gâteau, sur ce type de pneu à fort profil carré (crampons latéraux à hauteur des crampons centraux), où l'on a habituellement facilement tendance à avoir des décrochages violents et des transitions de mise sur l'angle un peu flou, comme un moment de vide dans la transition crampons centre/latéraux, icci il n'en est rien.

La glisse reste relativement prévisible et le passage d'une rangée de crampons à l'autre est très souple.

Cependant, je rappelle que j'ai choisi un pneu beaucoup plus rond en monte arrière, j'ai donc naturellement fortement limité le risque de décrochage, ce dernier partant en dérive bien plus vite que le Michelin.


Naturellement, niveau rendement cela reste un pneu d'enduro. 

Lourd, très cramponné, avec une gomme très tendre.

Cela va qu'a l'avant le rendement est moins impacté, mais il a tendance à sucer un peu le sol. Une raison de plus pour ne pas le chausser derrière !

Sans l'avoir essayé, les crampons sont relativement directifs, et ne présagent pas forcément un profil adapté à la monte arrière, il manquera certainement des crampons centraux plus opposés au terrain pour être performants au freinage.


J'ai eu l'occasion de le rouler cet hiver, dans la boue francilienne, tantôt glaiseuse, tantôt en plaque épaisse qui ne demande qu'à décrocher.

Sur ces terrains, ce pneu aurait pu plus mal s'en sortir.

Qu'on s'entende bien, il n'est pas fait pour ça, et il sera bien moins performant que d'autres pneus mixtes (Magic Mary, par exemple).

Cela étant, pour rouler actuellement sur une paire de Maxxis DHF/DHRII, il n'a pas à pâlir.

Le seul bémol véritable concerne le bourrage. Crampons larges obligent, on manque d'espace pour que la boue puisse s'évacuer, il faut vraiment le garder en mouvement et aller chercher dès que possible un peu de vitesse pour l'aider à se libérer au mieux.

Niveau usure, difficile à dire sur un pneu avant, mais au moment de le quitter, et de vendre le vélo sur lequel je l'ai monté, les crampons étaient encore intacts. Ça fond un peu plus vite que de la gomme plus dure, naturellement, mais en monte avant, cela reste raisonnable et fort à parier qu'il m'aurait largement fait une saison de plus.

À proscrire hors compétition en monte arrière en revanche, vu la gomme, aucun doute sur le fait qu'il ne faille pas bien longtemps avant de le consommer.



CONCLUSION


Ce Wild Rock est le pneu avant condition sèche parfait avec ses avantages et ses inconvénients. 

Il excellera sur le sec, mais sera plus limitant dès que le terrain deviendra gras.

Cela ne pose pas de problèmes dans le cadre d'une pratique trail/am, mais clairement pour de l'enduro, ce pourquoi il est conçu, il ne sera véritablement utilisable que dans des conditions sèches.


En revanche, sur terrain sec, c'est le bonheur. Accroche, toucher, robustesse tout y est. Plus de problèmes à passer des dales rocheuses il trouvera du grip sur les terrains les plus durs !

La sensation globale avec ce pneu, c'est celui d'un rail qui invite à charger toujours un peu plus sa roue avant !

Bémol également pour un montage arrière. 

Pour ça, même s’il existe la version gomme Gum-X, son profil de crampon directif manquera de toute manière certainement de quoi donner suffisamment de grip au freinage.

Pour qui ?

Trail, AM, Enduro en monte avant
7/10
Facilité de montage
Durabilité de la gomme
Résistance aux pincements
Rendement
Accroche
Rapport qualité/prix

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire