Test MICHELIN WILD ENDURO 2018

2 tests de pneus MICHELIN WILD ENDURO.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

Polyvalent et résistant, mais attention à l'usure

Avis sélectionné
Profil du testeur : 23 ans | 1,86m | 80kg | Avancé
Acheté : 45€ en ligne

4 pneus en 11 mois

Entre aout 2017 et juillet 2018, j’ai déchiré 4 pneus arrière, tous ayant des carcasses dites polyvalentes (maxxis exo, continental montain king, mavic cross roc xl), et à chaque fois de manière irréparable (déchirure très proche de la tringle). Ne souhaitant pas remettre en cause mon pilotage évidement fin et délicat, je cherchais un pneu plus costaud pour un programme large allant de la rando avec descentes façon bourrin au bike-park.

Après quelques recherches, ayant écarté les pneus de millionnaires que sont les maxxis DD et tous les Schwalbe en gomme trop tendre pour l’arrière, mon site marchand préféré me propose le récent Michelin Wild Enduro Rear Competition Line Gum-X3D en 27,5x2,40.

Au programme : 950g de carcasse Gravity Shield avec renfort Pinch protection et de gomme Gum-X3D, tubeless ready. Tout ça respire le « racing », c’est sûr, la marque Auvergnate n’est pas la dernière pour choisir les bon mots clefs pour vendre ses produits.

  • Montage

Le Michelin Enduro rear est livré plié de façon classique pour un pneu à tringles souples. +1 point marketing pour avoir placé les noms de Jérôme Clementz et Nicolas Vouilloz et Rémy Absalon sur l’emballage.

Les crampons centraux sont assez nombreux mais bas, ce qui devrait favoriser le rendement en côte, et les crampons latéraux ont l’air suffisamment hauts et acérés pour pouvoir tenir sur l’angle.

Au touché, le pneu semble effectivement plus rigide que les carcasses Maxxis Exo et se rapproche plus des Super Gravity de Schwalbe.

Le montage sur une DT EX1501 (en 25mm) se fait sans accro, avec suffisamment de savon sur les tringles j’arrive à faire claquer le pneu à la main sans même avoir démonté l’obus de la valve.

Pneu monté, je mesure 60,8mm de crampon latéral à crampons latéral, et 58,6mm de large entre crampons. Cela correspond plutôt bien à la côte donnée par l’ETRTO de 61-584.

  • Roulage

Conditions du test : Ce pneu équipe mon Slide 160 en combo avec un Magic Mary à l’avant. Avec lui, j’ai sillonné depuis juillet les contreforts de la Chartreuse mais aussi les pistes des Portes du Soleil pendant 1 semaine. J’ai également emmené le Michelin sur ses terres d’origines (bon, en vrai il est fabriqué en Thaïlande…) en parcourant 180km en un week-end dans le massif central.J'ai donc roulé sur tous types de terrains, du sec/compact/poussiéreux de Haute Savoie à la boue épaisse du Puy de Dôme.

Mes impressions sont les suivantes :

  •  En montée : Sans surprise pour un pneu badgé « Enduro », Le Michelin Enduro Rear n’aime que moyennement le goudron, le rendement sur bitume n’est pas au top. C’est cependant mieux qu’un DHR II par exemple. Sur piste 4x4 ou sentier en revanche pas de soucis, on peut avaler les bornes sans difficultés.
  •  Grip : Ce pneu a du grip, beaucoup de grip. Il faut donc bien exagérer les mouvements pour faire des beaux dérapages dans les feuilles d’automne. On tient bien dans les appuis et les dévers et le décrochage est annoncé (on le sent bien venir) et progressif.
  • Au freinage : Très bonne capacité de freinage, utile pour ceux qui prennent toujours souvent la mauvaise ligne.
  • Dans la boue : Malgré des crampons assez bas, le Michelin s’en tire avec les honneurs en conditions relativement boueuses. Le débourrage est bon et on conserve assez de grip et de motricité pour aller où on avait prévu d’aller.
  • Résistance : Aucune crevaison à déplorer depuis le montage. En roulant avec 1 à 1,2 bar de pression je n’ai entendu la jante taper qu’un nombre raisonnable de fois, dans des conditions nettement moins raisonnables. En roulant le pneu à basse pression on sent bien la plus grande rigidité de la carcasse par rapport aux pneus type Exo.
  • Usure : Après plus de 600 bornes avec ce pneu, je me vois bien le garder pour 600 de plus, en surveillant un point : les crampons latéraux. La gomme co mposant ceux-ci est plus tendre, et ça se voit : il manque des bons morceaux aux crampons et quelque uns sont bien déchirés. A surveiller donc, ce sera certainement l’élément déterminant de la longévité du pneu. De plus, après un lavage au karcher, j’ai constaté que les marquages sur les flancs avait « bavés ». Ce n’est pas handicapant, c’est juste moche.

Pour résumer :

Les plus :

  •  Grip
  •  Résistance
  •  Rendement hors bitume
  •  Montage facile

Les moins :

  •  Usure des crampons latéraux
  • Marquages qui bavent

Pour qui ?

Pas besoin d’être Jérome Clementz pour rouler avec ce pneu, celui qui cherche un pneu polyvalent et costaud trouvera son bonheur avec le Michelin Wild Enduro Rear, peu importe son niveau.
7/10
Facilité de montage
Durabilité de la gomme
Résistance aux pincements
Rendement
Accroche
Rapport qualité/prix

Points forts

- Grip
- Résistance
- Rendement hors bitume
- Montage facile

Points faibles

- Usure des crampons latéraux
- Marquages qui bavent

2 commentaires

Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 6 avisMatos : 12 avisPhotos : 21 photos du jour
"Ne souhaitant pas remettre en cause mon pilotage évidement fin et délicat" :lol:

Merci pour ce test bien détaillé et précis.

Par contre 1 à 1,2 bar de pression... ça ne fait pas trop boudin au roulage en montée ?
0
Emrog

inscrit le 18/08/17
Si, d’ailleurs je roule avec un peu plus (genre 1,4) depuis quelques temps.
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

MICHELIN WILD ENDURO UN BON COMBO POUR L'AUTOMNE/HIVER
8 /10
MICHELIN Wild AM Un nouveau pneu Michelin très efficace
9 /10
MICHELIN Wild Grip'R Advanced Reinforced Complet pour l'arrière
9 /10
MICHELIN Wild Rock'r Advanced Reinforced Un bon gros pneu avant polyvalent
8 /10
MICHELIN Force AM Pneus pour AM et pas plus
8 /10
MICHELIN Wild Grip'R Advanced Reinforced Un pneu solide pour l'enduro
7 /10
MICHELIN WILD MUD Advanced Reinforced Un grip Epoustouflant!
8 /10
MICHELIN wild grip'r advanced Un tres bon pneu light à tout faire
9 /10
MICHELIN WILDGRIP' R Descent Solide et polyvalent
8 /10
CONTINENTAL Mountain king 3 29X2.3 Un trailer qui gagne à être connu
8 /10
MAXXIS Assegaï Made in Greg Minnaar
9 /10
E13 TRS+ Bon pour Bike park en été?
6 /10