Test POC Coron Air SPIN 2018

6 tests POC Coron Air SPIN.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Hervé Roos

Un casque passe partout

Avis sélectionné
Profil du testeur : 20 ans | 1,72m | 55kg | Avancé | Hilsenheim
Acheté : 289€ en ligne
Conditions du test : Beaucoup de boux et de pluie, un peu de soleil et pas mal de poussière.
Cet avis matos a été rédigé à la suite du programme de Tests Privés de 26in permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel afin de les torturer sur le terrain.
POC - Coron Air SPIN

Introduction :

C’est par chance que j’ai pu tester le petit nouveau de la marque suédoise, le POC coron air spin.

Depuis mes débuts dans la discipline j’ai eu en ma possession pas mal de marque de casques différents. Sans tarder je décide de m’inscrire quand je vois qu’il y avait 2 sublimes exemplaires de casques à tester. C’est l’occasion pour moi de tester ce que vaut la marque POC. Solide ou pas ? Confortable ou non ?

Autant de question auquel je répondrais tout au long de mon article :

Présentation :

C’est dans un joli carton que le gentil monsieur d’UPS ma livré le casque. Je m’empresse donc d’aller l’ouvrir chez moi ne sachant pas de quelle couleur il allait être, c’est donc en ouvrant le carton que je vois qu’il est enveloppé dans sa housse blanche, ça c’est pour le suspense c’est sûr ! Résultat c’est le full black, hyper content.

Par contre d’emblée j’étais étonné qu’avec un casque « haut de gamme » il ne joigne pas la vraie housse de rangement comme Bell, Troy Lee Design où encore Fox fond. Pour le prix franchement, c’est un geste que POC auraient pût faire.

A cela s’ajoute que pour l’achat d’un POC Coron Air spin vous n’aurez pas de seconde visière de livré, peut-être à cause du nouveau système de visière indestructible ?

Vous recevrez juste un petit « guide d’utilisation » basique en 6 langues différentes ! Dédicace aux Hyperpolyglottes.

Ce qui fait qu’on reconnaît un casque POC des autres marques c’est bien évidemment ses lignes très épurées et simplistes, une apparence très lisse avec de beaux arrondis et un aspect général assez imposant.

C’est un casque disponible en 3 coloris : Blanc, Kaki ou Noir.

Finis l’époque du Cortex Flow disponible en x coloris, ce n’est pas plus mal.

Il est disponible en trois tailles : XS – S (51-54cm), M – L (55-58cm), XL – XXL (59-62cm) :

Je trouve que le choix de faire deux tailles en une est pertinent. Bien souvent nous sommes confronté à faire un choix entre deux tailles, surtout quand on est jeune et qu’on grandit vite c’est donc là ou 2-3 mois plus tard on se rend compte qu’il est souvent trop petit. Ici la marge d’erreur est plus grande et qui dit marge d’erreur plus grande dit qu’on garde le casque plus longtemps et qui dit qu’on garde le casque plus longtemps dit qu’on fait des économies enfin bref…

C’est un casque bourré de technologie visant à sécuriser le pilote, il bénéficie bien évidemment de la norme ASTM F1952 qui normalise le casque en général, (merci Söderström & Waller)

De la technologie SPIN dont il tient son nom. SPIN c’est quoi ? C’est déjà l’acronyme de Shearing Pad INside traduit en Français par des coussinets à l’intérieur du casque, concrètement c’est un système qui évite les commotions cérébrales liés à des chocs obliques.

Niveau tarif, comptez en moyenne 289,00 € sur les différents sites Internet pour le coron air spin et 450,00€ pour son grand frère en carbone.

C’est raisonnable pour un casque au niveau de finitions pareil, même si on voudrait toujours moins cher.

L’aspect visuel :

Dès le premier regard ce que je remarque c’est le travail sur l’aération du casque ! 13 au total ! Un regard face au casque suffit d’imaginer que la dedans on ne crèvera pas de chaud ! L’aération de la mentonnière est juste énorme, celle des côtés aussi sont imposantes mais la vient le problème, la terre s’incruste facilement dedans ce qui est difficile à rendre propre et plus c’est gros plus c’est voyant.

Autrement le casque a été peint en deux noirs, la partie du haut en noir mat et celle du bas en noir brillant. Un contraste réussit que j’aime beaucoup personnellement.

On retrouve l’enseigne de la marque sur les deux côtés latéraux, notés en blanc ni trop grand ni trop petit. Au top !

Sous et au-dessus de la visière, sous la jugulaire, sur les côtés derrière la visière et même sur les rondelles de serrages de la visière. Bref partout quoi !

Il faut dire que mon avis sur les casques POC ont bien évolué au début je n’aimais pas trop car je trouvais le casque trop ovale, pas assez travaillé, alors que là niveau visuel ça en jette, une franche réussite niveau esthétique.

Ce n’est pas chez la marque suédoise que le problème de poser un adhésif Gopro se pose, sous la visière, au-dessus de côté, derrière, vous pourrez trouver l’endroit approprié j’en suis sûr !

Le coron air spin dispose d’une coque en fibre de verre, il n’a rien à envier aux casques carbone puisqu’il pèse 1158g c’est 60g de plus comparé à un Bell Full 9 et 10g de plus qu’un D3 Composite. Une différence que l’on ne sent pas quand on le porte même si l’on m’a dit que j’ai pris la grosse tête vu de derrière il paraissait large.

C’est donc un casque multi usage que l’on pourra utiliser aussi bien en enduro, en descente qu’en dirt puisqu’il est suffisamment léger et la respirabilité dedans est très bonne.

En action :

C’est un casque que j’ai porté la plus grande partie de mon temps en Bike Park, environ une 15ène de journées sous tous types de conditions météorologiques.

Quand il fait chaud : le casque est agréable à garder sur la tête il faut le dire, un vrai travail a été fourni sur la ventilation intérieur du casque ce qui est pratique pour l’enduro notamment, je crois que je n’ai jamais transpiré dedans.

En revanche quand il pleut ou qu’il fait froid, je suis bien content de l’avoir sur la tête.

Dans tous les cas c’est un casque agréable à porter, qui se laisse vite oublier.

Par contre le lavage de la coque à l’éponge sur le noir mat.. Difficile de rendre le casque tout propre ->à contrario de la partie basse du casque brillant ou là il y a aucun problème.

Le problème du noir brillant sur le casque a plutôt été le fait que ça se raye vite, à peine 2-3 sorties en bike park à force d’enlever le masque à chaque remontée sur le télésiège la partie en plastique du bandeau laisse énormément de rayures apparentes, ce que je n’ai pas forcément avec mes autres casques.

Sinon l’espace du casque accueille bien les gros masques du type Scott Prospect ou Oakley Airbrake. Et oui ce n’est pas obligatoire de porter un masque POC avec un casque POC.

Pour la tenue du strap de chacun de mes masques rien à signaler, une bonne accroche est présente même avec boues, poussière dessus.

La peinture du casque en général est très solide hormis les multiples rayures du masque sur l’arrière, pas de Po©que, juste deux trois rayures sur la mentonnière.

Par contre parlons des choses qui fâchent : Le système de fermeture, franchement ça fait stylé pitié pour un casque de cette gamme-là. Certes c’est pratique mais ça fait vraiment fermeture qu’on retrouve sur les casques de Vtt d’enfants 6-10 ans.

Un peu déçu sur ça j’aurais préféré une bonne vieille boucle double d.

Le système de visière détachable : POC à prévu une visière facilement détachable notamment en cas de choc frontal grâce une vis fixée sous la visière, en gros c’est le contraire d’un système classique. Au début il faut dire j’étais sceptique il m’est arrivé qu’elle se d’éclipse toute seule alors que je roulais normalement, j’ai donc serré la vis un peu plus fort ce qui a résolu le problème.

J’ai bien évidemment voulu voir si la visière se décrochait en cas de choc en déclenchant un coup de de tête dans un mur

non voulu bien sûr. Effectivement la visière saute et se met en arrière j’étais assez surpris car avec un casque classique la visière aurait sûrement cassé.

Premier constat en le mettant la première journée : Pour le mettre pas de soucis, dedans je suis relativement bien (pas trop grand pas trop petit) mais par contre pour l’enlever. La galère ! Tu t’arraches limite une oreille, le casque étant neuf et les mousses pas tassées je peux comprendre ! Effectivement après le premier lavage des mousses il va parfaitement.

Les mousses de rembourrages sont amovibles et facile à enlever, également elles sont suffisamment épaisses pour procurer un bon niveau de confort.

C’est un casque que j’ai plaisir à mettre et à garder sur la tête.

Conclusion :

J’ai effectué le test du Coron Air spin avec plaisir.

C’est un casque qui a su me séduire aussi bien au niveau esthétique que par son confort intérieur, c’est une valeur sure qui ne vous ferras pas regretter son acquisition.

Bien sûr il n’est pas parfait, quelques petits détails auraient pu être améliorés mais dans un ensemble rapport/qualité prix c’est l’un des meilleurs casques que j’ai pu avoir. 

Pour qui ?

Pour des personnes cherchant un achat à long terme
9/10
Confort
Aération
Taillant
Qualité de la peinture
Rigidité mentonnière (intégral uniquement)
Solidité visière
Facilité à l'enfiler
Emplacement caméra embarquée
Rapport qualité/prix

Points forts

Esthétique.
Très bonne respirabilité.
Compatible avec des masques d'autres marques.
Confort royal
Taillant (2 tailles en 1)
Rapport qualité/prix
Poids

Points faibles

Manque d'une housse.
Se raye très facilement, partie brillante notamment.
Système de fermeture bas de gamme.

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire