Test POC VPD SYSTEM 2019

1 test POC VPD SYSTEM.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

En vaut elle le coup ?

Avis sélectionné
Profil du testeur : 30 ans | 1,83m | 80kg | Avancé | Toulon
Acheté : 130€ en ligne
Conditions du test : Sorties AM et Enduro, l’été dans le sud, fortes chaleurs ..

L’été est déjà bien entamé, et la même question revient souvent :

« -On ride tranquille ? C’est engagé ?

- Euh, ça dépend pourquoi ?

- Ben pour savoir si je prends ma

dorsale car elle tient chaud !»

Et oui, je suis sûr qu’à ce moment précis vous vous dites que vous n’êtes pas le seul !

Alors comment fait-on ? Est-ce qu’on va prendre ce bon vieux gilet qui va nous permettre de rouler en sécurité, mais qui va nous étouffer toute la journée ?

En plus il va falloir le laver en rentrant... faire une machine... le temps qu’il sèche... pfff... on fait quoi ?

Bon, j’ai peut être pour vous la solution :

La dorsale POC VPD System.

Pour faire une petite présentation du produit, c’est une dorsale, simple, très ventilée et aérée, qui recouvre exclusivement le dos, et qui possède de nombreux réglages et ajustements possibles grâce à un sytème composé de divers points d’ancrages au niveau des épaules et de la ceinture ventrale.

En ce qui concerne la protection, POC évoque le fait que le VPD est un produit malléable qui permet à la protection de s’adapter très facilement aux différentes morphologies, et qui, sous l’effet d’un choc, se rigidifie et possède des propriétés d’absorptions extrêmes.

Avec de telles descriptions, il va de soi que je fus attiré par ce produit, et décida de l’acheter.

Et c’est en effectuant des recherches afin de trouver un revendeur que mon envie passa rapidement :

180 euros ! 180 euros ! 180 euros !

Oui, vous avez bien lu.

A ce prix là j’avoue que ça fait réfléchir... Mais en grattant bien j’ai réussi à trouver un prix plus raisonnable sur un site étranger, à 130 euros ! VENDU !

(NB : Compter 3 semaines de délai de livraison en point relais)

Hop, on déballe !

Premières impressions au déballage, la dorsale est lourde, légèrement plus grande que ce que je pensais, mais elle a l’air solide.

Je détaille toutes les coutures et les matériaux utilisés, et en effet nous sommes sur un produit d’une qualité certaine : les élastiques d’épaules et de ceinture sont solides, d’une belle matière, les piqures sont nettes, c’est beau, c’est costaud, ça respire le produit haut de gamme !

On passe à l’essayage sur place et je teste, avec les multitudes de réglages disponibles, de peaufiner la position de la dorsale sur mon dos afin de préparer ma sortie du lendemain.

Ça m’a l’air pas mal ... allez on met ça dans le sac, et demain ça ride !

A savoir, moi qui aime bien rouler light, je décide de mettre la dorsale directement à même la peau. Bien évidemment rien n’empêche de porter un teeshirt dessous, ce qui peut être mieux pour les peaux plus fragiles.

Car en effet, je sens que ça gratouille un peu quand même. Les coutures... la ceinture qui tient chaud également... les matériaux sont costauds et la peau n’apprécie pas trop.

Finalement ça me laissera un peu de rougeurs après chaque ride, mais mon corps arrive à le supporter donc on continue comme ça pour l’été !

En revanche, même pas encore parti qu’un premier problème survient : la ceinture ventrale n’est même pas serrée à fond, que le scratch est dépassé. Il ne me reste que quelques centimètres qui vont permettre d’attacher la ceinture, mais je ne peux pas la serrer à ma guise.

Je ne me suis quand même pas trompé au niveau de la taille ?

On check le guide des tailles ... non en effet, 1m83, taille L, je suis dans les normes. Pas de soucis.

Pour vous donner un ordre d’idée, je fais du 32... je vous laisse regarder les photos pour comprendre, mais il faudrait « en gros » que je rajoute 6 cm de tour de taille pour que le scratch vienne se positionner correctement et que la ceinture soit serrée.

Je vais donc devoir faire rajouter par la couturière du scratch et raccourcir la ceinture de quelques centimètres.

Inadmissible pour un équipement comme celui là.

Et ce problème là engendre un second problème : le fait de rouler la ceinture ventrale légèrement desserrée, la dorsale a une tendance à remonter et vient taper dans mon casque lorsque je lève la tête.

Pas possible ! A ce prix là des erreurs comme celles-ci ne doivent pas exister !

Finalement au bout d’une dizaine de sorties j’ai réussi à trouver un compromis, mais le passage chez la couturière sera indispensable.

Il faut savoir aussi que pour approximativement une centaine d’euros en plus, vous avez la possibilité d’acheter un plastron et un système de sangles, qui permettront de faire un très beau pare-pierres pour vos rides plus engagés.

Ce qu’il faut retenir, c’est que cette dorsale est lourde en soi, mais très aérée et ventilée afin de rouler quand même « light » l’été.

Elle est d’une qualité évidente par rapport aux matériaux et à la protection et a la possibilité d’être convertible en pare pierre.

Mais malgré un système de réglage polyvalent, ce produit n’est pas adapté à toutes les morphologies.

Pour un prix si important on peut donc être amené à réfléchir si l’on doit ou non partir sur quelque chose de plus abordable, et par la même occasion, peut être même plus abouti. 

Pour qui ?

Pour les gens qui ne peuvent pas se passer d’une dorsale et qui veulent mettre le prix.
6/10
Maintien
Confort
Protection
Résistance aux odeurs
Rapport qualité/prix

Points forts

Aération / ventilation / qualité de fabrication / convertible en pare pierre / protection VPD / réglage

Points faibles

La ceinture ventrale qui ne sert pas assez (obligation de la raccourcir ou de rajouter du scratch) / lourde / le prix

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

3 commentaires

Célian Clavel
Statut : Expert
inscrit le 18/07/19
Photos : 2 photos du jour
Bonjour, peut-elle faire office de casque ? merci, respectueusement.
0
Florian Loupio-Eby
Statut : Confirmé
inscrit le 02/10/17
Matos : 1 avis
Salut Célian !
Pour le rôle de casque tu peux comprendre qu’il est difficile de mettre une dorsale sur la tête.

En revanche si elle avait fait office de préservatif, je t’assure qu’on l’aurai utilisé afin de ne pas voir des gens comme toi naître.

Amoureusement,
Un 29 qui vous veut du bien.
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire