Test Five Ten Freerider Pro 2017

10 tests Five Ten Freerider Pro.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,3/10
olivcucu
Ce lecteur est affilié à une ou plusieurs marques par un partenariat ou contrat : POC, SR SUNTOUR, Banshee bikes, Gamut, Cane Creek.

La version upgradée des Freeriders

Avis sélectionné
Profil du testeur : 23 ans | 1,80m | 65kg | Expert | Billiat
Acheté : 140€ en ligne
Conditions du test : Boue / Sec

Points forts

Lacets
Confort
Rigidité
Maintient du pied

Points faibles

Cheville exposée

Elles sont plus rigides, plus protectrices et plus étanches que les freeriders classiques.

La semelle est collée à la chaussure et des coutures viennent maintenir tout ça, aucun risque de voir la semelle se détacher de la chaussures donc.

La semelle accroche de façon tout à fait satisfaisante, même si elle ne vaut pas celle des Impacts. Elle est toutefois bien rigide et permet d'avoir un bon ressenti avec le vélo et les pédales.

Le talon est assez bas, ça permet de coller le pied dans la chaussure mais laisse la cheville et l'arrière de la jambe assez découverts. L'idéal est de rouler avec des protèges chevilles dans ces chaussures assez basses.

L'avant de la chaussure est bien rigide et protège très bien les orteils. Fini les bouts d'orteils défoncés par une pierre qui vole.

Les lacets sont de bonne qualité et coupés à la bonne longueur, ni trop court ni trop long.

Globalement, ce sont des chaussures très confortables, esthétiques et protectrices. Reste à voir comment elles réagissent à l'usure sur le long terme.


Mise à jour du 27 juillet 2017

Après deux mois d'utilisation régulière, mes premières impressions se sont révélées juste. La chaussure est vraiment légère, confortable, protectrice, assez imperméable et avec une bonne accroche.

En ce qui concerne la tenue dans le temps, la paire est globalement impeccable. Les matériaux utilisés sont costauds, assez rigides et solides pour ne pas se déformer et s'abimer. 

Seule point négatif, la colle utilisée pour la semelle. Au niveau de la plante du pied, au milieu de chaussure, la semelle noire se détache légèrement de la partie rouge. Il faut y faire attention, car avec le temps on peut perdre la semelle. On m'a conseillé de la colle Sika pour régler le problème. J'avais essayé avec d'autre colle mais aucune n'a tenu, je vais donc essayer la Sika.


Pour qui ?

Aux riders qui cherchent une chaussures polyvalente, confortable et avec laquel ils peuvent éventuellement sortir après la session.

commentaires

1 commentaire
LOTD974

inscrit le 08/04/17
Matos : 6 avis
A ce prix, les problèmes de décollage de semelles ne devraient pas exister. Sur les contact freerider c'est pire, la tenue dans le temps est limité non pas du à l'usure mais au décollage des semelles! Décidément five ten, devrait faire plus attention à ça ;)
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire