Test LEATT Chest Protector 4.5 2017

Déposez votre test.

Une bonne alternative aux dorsales classiques

Avis sélectionné
Profil du testeur : 25 ans | 1,79m | 75kg | Strasbourg
Acheté : 140€ en ligne
Conditions du test : Toutes conditions, en park, pendant une saison.

INTRODUCTION


J’en avais marre des dorsales. J’en ai eu plusieurs, à chaque fois : soit c’est trop inconfortable, soit c’est trop chaud, du coup transpi/odeurs, soit ça protège pas assez, soit c’est moche (la grosse bosse dans le dos…). Mais rider en DH sans protection thoracique et dorsale, c’est pas toujours safe.

J’ai donc voulu essayer le pare-pierre, protection de moto à la base, de plus en plus portée dans les bike parks. Attention tous les pare-pierres ne se valent pas !



PRÉSENTATION, FITTING


Leatt, marque référence dans la protection moto et vélo, propose des pare-pierres dans sa gamme vélo, qui sont pour certains aussi dans la gamme moto. Ils ont différents niveaux de protection selon le type de matériau, les normes et les surfaces couvertes: c’est très bien détaillé sur le site, et on y trouve aussi les certifications. Mais autant dire que certains sont juste décoratifs. J’ai choisi le Chest Protector 4.5, qui protège le dos, l’avant, et les flancs, avec une coque rigide et de la mousse dedans.

Pour ce qui est de la taille le choix est vite fait : une taille normale et une très-extra-large. Le réglage se fait en haut par des scratchs (très facile, un mode d’emploi est fourni au cas où), et sur les côtés par un élastique. Après cette étape, il me va comme un gant. Il pèse 1450g, si vous passez aux toilettes avant de rouler ça compense. Plus sérieusement, le poids est négligeable car il est réparti sur le tronc.

La protection comporte 2 plaques amovibles avant et arrière ainsi que deux élastiques aux épaules pour adapter une protection cervicale (Leatt forcément, je ne sais pas si c’est optimisé pour les autres marques, mais c’est compatible).

Quand on tombe à vélo, souvent c’est à plat ventre, des fois sur les côtés. Avec ce modèle, les organes abdominaux qui peuvent morfler (foie et rate) sont couverts, ainsi que les clavicules dans une moindre mesure (surtout qu’elles cassent d’habitude par choc indirect = traumatisme de l’épaule). Les lombaires sont à l’air libre par contre.

L’avant étant rigide et plutôt plat, je pense que ça peut ne pas aller à certaines femmes. Sûrement peu rentable pour la marque, c’est dommage qu’il n’y ait pas de version féminine.



RIDE, CONFORT, PROTECTION


Bluffé par le confort de ce truc. Ça ne gêne aucun mouvement, c’est léger, silencieux, et cette impression d’être protégé de tous les cotés est super plaisante, pour le mental c’est un petit plus, on est vite en confiance. On l’enlève et le met très vite entre 2 runs puisque ça se porte en général par-dessus la tenue. Bonus : le confort du dos est augmenté pour les remontées en télésiège.

Autre bon point, la température : il protège du vent tout en étant aéré, c’est top. Les journées très chaudes, je l’ouvrais ou l’enlevais simplement dans le télésiège.

J’ai eu quelque mini-chutes avec donc pas de quoi évaluer correctement la protection. Cela dit, pour avoir pu comparer au toucher et à la vue avec le Thor ou le Fox, y’a pas photo, le pare-pierre Leatt c’est du sérieux. Le plastique est rigide et la mousse en dessous est épaisse. Je lui confie volontiers mon dos !



USURE, LAVAGE


La qualité de fabrication, les matériaux choisis et la simplicité de l’assemblage font que l’objet n’a pas de point faible. Scratchs, coutures et élastiques tiennent. Les plaques de plastique se rayent avec la boue, normal. Autrement c’est indestructible, et les matériaux résistent aussi bien aux chutes.

De temps en temps un petit lavage ne fait pas de mal ; pas en machine, ça ne rentre pas, mais dans la baignoire avec une brosse et du savon pour ma part. Rien à redire si ce n'est que la boue est difficile à enlever partout, faut bien frotter.



CONCLUSION


Un sans-faute à part la protection lombaire basse, je suis conquis et je recommande complètement. Après avoir essayé tellement de protections dorsales j'ai enfin trouvé chaussure à mon pied.

Alternative à tester : Scott propose un pare-pierre très bien fait aussi, qui couvre un peu plus les lombaires.

Pour qui ?

Les DHeux qui n’aiment pas les dorsales mais qui souhaitent éviter la paraplégie tout en gardant du confort.
8/10
Maintien
Confort
Protection
Résistance aux odeurs
Rapport qualité/prix

Points forts

- Le confort
- Le côté pratique
- La qualité, la solidité
- La protection
- Le look
- L’intégration
- La régulation de température

Points faibles

- L’absence de protection lombaire basse
- Les couleurs, j’aurais préféré un tout noir
- Pour les femmes ?
- Le nettoyage laborieux (boue)

3 commentaires

Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 6 avisMatos : 13 avisPhotos : 21 photos du jour
ça me rebute toujours ces protections trop courtes sur les lombaires... C'est trop bête d'abimer les os pile là ou la protection s'arrête.
0
Christian Dumitru
Statut : Gourou
inscrit le 28/05/13
Matos : 1 avisPhotos : 5 photos du jour
C'est clair, faut bien viser en tombant !
0
Ludo Bike

inscrit le 11/04/16
Merci pour ton test. Mais pour moi, ma préférence est le gilet proframe de chez Fox. Bon ride!
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire