Test Rocky Mountain Instinct 50 BC Edition 2019

Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests Privés.
fablc4

Une machine à jouer en toute sécurité

Avis sélectionné
Profil du testeur : 48 ans | 1,80m | 88kg | Débutant | Orschwiller
Spécificités du montage : Plateau 30 dents, montage tubeless et pédales HT, le reste est d'origine.
Acheté : 4000€ en magasin
Conditions du test : Toutes météo, neige comprise. 620 Km depuis janvier 2019e

Pourquoi ce vélo ?

Après de longues années avec un moteur, le contact avec quelques potes m'a motivé à rejouer avec les vélos.

Sortant d'un Genius 740 de 2013 fiable et efficace à la monté, je me suis laissé tenter avec un test par le passage en 29" avec une géométrie pensée pour cette taille de roues. 

Mon shop local ayant justement la bonne idée d'avoir en expo un Rocky qu'il me font essayer, je craque après quelques tours de roues. Dans mon budget j'avais le choix entre du carbone à l'équipement un poil limite ou finalement un bon cadre alu avec un équipement cohérent.

Le montage

  • Un cadre alu en véritables cannettes recyclées (où en dosettes Nespresso suivant vos préférences)
  • Suspensions full Fox
    • Fox Float DPX2 Performance
    • Fox 36 Float Grip Performance 160mm
  • Guidon alu 780 mm et potence Rocky Mountain
  • Grips lock-on Rocky Mountain
  • Frein Guide RE (théoriquement destinés aux VAE)
  • Shifter et dérailleur Eagle GX
  • Pédalier Sram Descendent 6k Eagle
  • Plateau 30 dents Sram (origine en 32 dents)
  • Cassette Sram PG-1230 11-50T (compatible avec les corps de roue libre classiques)
  • Roues asymétriques Race Face AR 30 Tubeless Ready (livrées avec le tape installé et les valves)
  • Pneu AV : Maxxis Minion DHF WT EXO Tubeless Ready 29 x 2.5
  • Pneu AR : Maxxis Minion DHR II WT EXO Tubeless Ready 29 x 2.4
  • Tige de selle : Race Face Turbine R
  • Selle : WTB Volt Race

Coté montage, je suis resté quasiment d'origine avec juste un passage en plateau de 30 dents pour préserver mes petites jambes, des pédales HT et un passage en tubeless (les roues d'origine sont compatibles, livrées avec le fond de jante adapté et les valves).

Le premier roulage

J'ai bénéficié d'une "mise en route" au top avec mesure posturale, réglage fin des suspensions et de la position. Je suis donc sorti du shop et hop directement la première sortie.

Dès le début, le mode d'emploi semble évident, la crainte d'un vélo pataud à la montée s'estompe rapidement, avec mon niveau physique c'est pas le vélo qui va me poser des limites... En prime la motricité est excellent et permet de passer en roulant des pierriers où je bloquais régulièrement. 

Et quand la pente s'inverse, quel pied !!!

J'ai l'impression d'être en sécurité et de pouvoir oser. Plus je le laisser aller, mieux il va. Bien sur il y a forcément l'attrait du neuf et le plaisir de rouler, mais je suis comme un gosse avec son nouveau joujou.

Et ensuite

Dans les jours qui suivent et au fil des sorties, les sensations mais également Strava me confortent dans mon choix.

Bien sur, il faut un peu de prise en main dans les épingles et d'engagement dans les racines ou marches, mais je sens que la marge de progression est bien là. J'ai même osé me lancer sur des découvertes de pistes en nocturne...

Dernière sortie en date, un petit tour sur les pistes rouges d'un bike-park en Allemagne m'a conforté (même si je me suis bourré) et maintenant je suis impatient de continuer à rouler, en me confrontant à des sections de plus en plus engagées et même à quelques enduros locaux.


En allant dans le détail, les suspensions sont faciles à régler et en partant de la configuration mise en place dans la boutique j'ai juste libéré un poil la détente pour gagner un petit peu de pop.


C'est mon premier vélo en mono et pour le moment cela couvre largement tous mes besoins.

Donc vous l'avez compris, je suis ravi de ce vtt qui me donne la banane à chaque sortie et me motive à sortie même par temps maussade.

Pour qui ?

Pour l'enduriste qui monte à la pédale ou le randonneur qui aime plus le D-
9/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

Points forts

Confort
Amortissement
Motricité
Equipement
Maniabilité (quand on sait faire)

Points faibles

Maniabilité (quand on sait pas faire)
Rendement en mode rando
Poids

1 commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire