Test Yeti ASR7 2011

1 test Yeti ASR7.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Xav6
Par Xav6

Un spad à tout faire

Profil du testeur : 25 ans | m | Grenoble
Spécificités du montage : cadre : Yeti ASR7 2011 fourche : FOX VAN R 2008 amortisseur : FOX RP23 jeu de direction : Hope potence : Thomson ELITE X4 cintre : Scott (d'origine sur un voltage 2010) grips : Lizzard skin freins av : avid elivir cr 200 freins ar : avid elixir cr 180 dérailleur ar : X9 manette av : X0 HAMMERSCHMIDT manette ar : X9 cassette : Sram chaine : sram pédalier : Hammerschmidt AM boitier de pédalier : Hammerschmidt AM pédales : NUKEPROOF électron roue av : Crossmaw sx roue ar :Crossmax sx pneu av : maxxis high roller 2.5 tubeless st pneu ar : maxxis minion front tubeless selle : italia tige de selle : RS Reverb poids: trop lourd prix: trop cher
Conditions du test : Durée : 1 Saison


Avant propos: j'ai monté ce vélo comme un vélo à tout faire en complément de mon all mountain (zesty) et de mon DH (gambler dh10). Son programme: mégavalanche, sortie en station (châtel-tignes_les gets-spc-cormaranche-Chaumont) et les trails du Bugey et grenoblois à rallier à la pédale.

Géométrie / prise en main :
Tout d'abord, tout le monde le répète mais c'est un fait à ne surtout pas négliger: YETI taille grand. Pour mon mètre 78, j'ai donc fait le choix d'un taille S et heureusement! Le cadre est très peu sloping. L' angle de direction (avec une fox en 160mm) est assez fermé par rapport au standard actuel 66°.


Niveau prise en main, c'est propre à chacun d'entre nous mais je me suis senti tout de suite en confiance sur ce spad. Les bases courtes font que le vélo vire sec et que ce soit dans la pente ou sur des sauts, j'ai tout de suite été beaucoup plus en confiance que sur mon précédent enduro (spicy) et j'ai surtout pris beaucoup plus de plaisir à son guidon. Par rapport à mon Dh, c'est beaucoup plus maniable et ludique et même s'il se défend bien dans le défoncé, il n'y a pas photo.



Suspensions / comportement :


La cinématique de type parallélogramme déformable « Active Suspension » est assez surprenante. Une biellette en carbone de très belle facture active l'amorto et offre un débattement de 178mm. Le ressenti est un système avec un seuil de déclenchement très bas et donc une suspension qui gomme les moindre aspérités mais qui consomme énormément de débattement et qui pompe beaucoup. Les relances en danseuse sont à proscrire sauf si vous montez un amortisseur avec blocage (type rp2)

En montée, on a donc à faire à un vélo qui permet de monter au rythme (je me suis fait des sorties de plus de 2500m de D+ avec) mais qui fait souffrir son pilote dès qu’il s'agit de relancer franchement. Problématique pour courir en enduro.
En descente, c'est un mini DH qui atteint ses limites dans les portions ultra défoncées (et encore, c'est plus la fourche qui saturait) mais qui est tellement plus joueur qu'on en oublie vite cet inconvénient. Très facile à placer en courbe et hyper sécurisant en l'air.


Freinage :
J'ai récupéré ces freins sur mon spicy. 2 ans d'utilisations et deux purges. Pas cher, peu consommateur en plaquette et une plage de réglage intéressante. What else?

Transmission :
La transmission est classique mis à part hammerschmidt AM.

Le Hammerschmidt pour le programme que je réservais à ce vélo c'est excellent, très facile à règler et fiable. On passe les vitesses dans n'importe quelle situation et on ne déraille plus.
Seuls inconvénient:
le poids (mais bon ça se joue à pas grand chose face à un combo pédalier +anti D classique)
une perte de rendement quand on est sur la "plaque"; On sent les frottements.

Autres périphériques :
Rien que du fonctionnel et de l'éprouvé.
Je ne regrette pas la Reverb. Mes crossmax SX ont tenu le coup toute la saison après un passage en SAV pour un problème de jeu dans le moyeu (très répandu en 2012) et pour les sorties engagées, je mettais à l'ar une crossline.

Points forts :
Finition du cadre. C'est beau
Comportement en l'air et en D-.

Points faibles :
Le poids. (par rapport à d'autres cadres d'enduro)
Pataud en D+.
Solidité (bah oui j'ai plié le cadre à Châtel)
SAV tribe (crash remplacement mais délai interminable)

Avis perso :
Si j'avais pu et si j'en avais eu le temps, j'aurais monté une fourche en 180 pour harmoniser l'AR et l'AV. Mais même en 160, je dirais que c'est un pur vélo de freeride, c'est à dire qui permet de rallier n'importe quel spot à la pédale (doucement mais sûrement) et de s'éclater en descente sans se poser de question quel que soit le type de terrain.
J'ai vraiment pris énormément de plaisir et de confiance au guidon de ce spad: Air voltage, chaumont, toutes ces pistes que je n'aurais pas osé prendre avec le spicy sont passées au top avec le seven.
Deux bémols à ce tableau idyllique et pas des moindre.
1- A 1200€ le kit cadre (en promo), on est en droit d'attendre un SAV réactif.
Or avec le combo yeti+ tribe, je n'ai eu ni l'un ni l'autre. J'ai plié les haubans du cadre sur une réception de saut (certes un peu sur la roue arrière). Ca peut arriver mais depuis, c'est le parcours du combattant pour obtenir un "crash remplacement". A méditer avant d'acheter Yeti (perso, j'étais prévenu mais on ne m'y reprendra plus).

2-Finition au top sauf des passages de gaines d'un autre âge.



Pour qui?
Pour les gens qui cherchent un vélo à tout faire qui permettent de vraiment engager dans les pratiques "gravity".
A déconseiller aux enduristes à la recherche d'une arme face au chrono. Le cadre "trop gros" n'est pas assez performant en relance par rapport à la concurrence -au sein de la marque avec le sb66 ou chez les autres spe enduro, spicy meta ...
Ce positionnement particulier explique à mon avis sa disparition du catalogue yeti.




8/10

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

1 commentaire

yeti11

inscrit le 17/08/12
slt, même avis pour le pompage du rp23 sur le asr7 , même en xc je talonne avec 220 psi (mon poids 80 kg) et sur les sauts de plus de 1 m le joint sort et ma fourche rlc fit en 160 y est presque ,je mesure 1.67m et en s je touche pas le sol quand je suis assis sur le cadre, gloups ...
sinon je fait de tout avec , de l 'xc ou je souffre vu les 15.600kg de la bête (avec pneus dual ply maxxis en 2.50). EN dh il est ludique sans être un vrai dh quand même,c'est un vélo rassurant et polyvalent ou il faut rouler a son rythme , le chrono et les relances c 'est pas son truc...
niveau périphériques mes roulements de sx se dévissent tout le temps , mes hope tech 4 ar sont très moyen (une petite chauffe et sa freine plus) , j 'ai une transmission xtr 22/32 et k7 12/36 et il me faut passer en 36 / 24 car en 32 tu mouline vite ,mais en contrepartie sur le plat (et vu le poids du yéti et les gros pneus)le 32 va bien car en 36 il va falloir le tirer ..a oui moi il ma coûté plus de 6000e et j 'ai perdu la vis qui tiens l 'amorto bas et le sav lamentable , résultat 109e pour la vis qui est exclusivement vendu avec l 'axe , sa fait cher une vis de 2 cm.
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire