Test POC Resistance DH 2017

2 tests de gants POC Resistance DH.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

Classes et confortables, mais le maintien d'une savonnette

Avis sélectionné
Profil du testeur : 27 ans | 1,85m | 77kg | Avancé | Agen
Acheté : 59€
Conditions du test : De tout ! Neige, pluie, boue, soleil radieux, en DH, FR et enduro.

Présentation

POC c’est la marque suédoise spécialisée dans les protections. On reconnait bien cette marque à leurs produits épurés, classes et sobres : les Resistance DH en font partie. Les gants sont arrivés dans une robe noire, grise et blanche mais ils existent aussi en bleu et en jaune.

Sur la paume, un matériau gris résistant à l’abrasion (60% Polyamide, 40% Polyuréthane) est perforé pour laisser la transpiration s’évaporer. Le pouce est cousu avec un fil conducteur en polyester qui rend le gant compatible avec les écrans tactiles. Le gant est renforcé à la jonction pouce-index pour augmenter sa durabilité. Des rajouts en silicone sont présents sous l’index et le majeur pour bien accrocher le levier de frein, ainsi que sur le poignet pour faciliter l’enfilage des gants.

Au-dessus, c’est un matériau noir de type lycra (80% Polyamide, 20% Spandex) qui se charge du maintien et de l’évaporation. Un pad de protection EVA est présent sur les métacarpes extérieurs. Seules quelques coutures sont visibles, le reste est bien intégré et témoigne d’une très bonne finition. Le pouce est muni d’un essuie-nez/masque plutôt pratique.

J’étais sceptique sur l’absence de scratch ou d’un moyen de bien verrouiller le gant. Le taillant est bon, on a l’impression qu’il est plus petit au moment de l’enfiler mais le tout est bien élastique => une fois posé c’est tout bon. Ils sont très légers : c’est parfait pour l’été.

En piste

Avant même d’entamer la piste : dégainage de smartphone pour envoyer la vue du haut des 2 Alpes aux copains qui bossent. Si le pouce du gant gauche a toujours fonctionné parfaitement, le droit s’est un peu effiloché et l’écran ne reconnaissait pas vraiment mon doigt.

Les patchs en silicone sont vraiment bien placés : ils fonctionnent nickels, et ce par tous temps. On n’a pas ce léger flou au niveau du levier de frein, le doigt est pour le coup bien verrouillé. Good job !

Le confort est excellent et ils étaient parfaitement adaptés à la saison estivale. Zéro surchauffe à l’intérieur même si le noir cumule naturellement de la chaleur. La transpiration est bien évacuée et on n’a que très rarement les mains moites en fin de session : le lycra et les pores font du bon boulot !

Ils m’ont bien satisfait niveau durabilité : zéro trou pendant la saison. En revanche une des coutures a lâché très rapidement :-( , sans conséquence.

Attention au matériau supérieur en spandex, il est peu protecteur (je parle du tissus, pas du pad) : il n’arrêtera absolument pas les épines pendant vos sessions enduro. Le pad en lui-même a bien protégé pendant mes nombreuses chutes mais quitte à mettre un pad, j’aurai préféré qu’il descende jusqu’aux phalanges des petits doigts : zone qui impacte pas mal et plus fréquemment des branches ou des troncs.

Enfin le point faible des Resistance DH c’est leur maintien. Je les sens se replisser légèrement sous la paume plusieurs fois par descente : ça déconcentre et la précision diminue. Peut-être que 20% de spandex c’était un peu exagéré et qu’il faudrait diminuer ce ratio. En tout cas ils ne sont pas à la hauteur des bons élèves en termes de maintien, les Ride 100% Airmatic.

Conclusion

Ces Resistance DH sont clairement des gants hauts-de-gammes qui brillent par leur aération, leur finition (sauf la couture qui a sauté…) et leur longévité. Ils sont particulièrement sobres et épurés à la sauce POC et ne sont destinés qu’aux sessions d’été. Le hic c’est leur maintien, à cause du matériau supérieur trop élastique : quand ça secoue, ça devient flou !

Si tu cherches un gant haut-de-gamme ultra précis qui colle à la peau dans toutes les situations, tu seras surement un peu déçu qu’ils te fassent faux bond au milieu du plus gros pierrier de la piste. Si tu cherches juste un gant hyper agréable à porter en été qui s’aère parfaitement et dont les finitions irréprochables éblouiront tes meilleurs vidéos GoPro, ces gants semblent parfaits :-)

Mise à jour du 28 avril 2018

Photos Sarah Vernier / Texte Vincent Jarné                                                             

Pour qui ?

Je déconseille aux fans de précision et recommande aux fans de confort
7/10
Confort
Taillant
Look
Protection paume
Protection dessus de la main
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Respirabilité
Apport de chaleur
Rapport qualité/prix

Points forts

Finition
Confort
Aération
Compatibilité tactile
Longévité
Protection métacarpe

Points faibles

Maintien
Polyvalence (que pour l'été)

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

POC Tectal Race SPIN DUREX... confort et sécurité !
8 /10
TP
POC Tectal Race SPIN Bien fini mais ergonomie qui ne convient pas à tous
4 /10
TP
POC JOINT VPD 2.0 DH Bonnes genouillères de Bike Park
6 /10
POC HIP VPD 2.0 Shorts Super cuissard de protection !
7 /10
POC Cortex DH MIPS tu crains plus rien pour ta caboche!
8 /10
POC Tectal Race SPIN Sortez couvert et fier!
10 /10
TP
POC Spine VPD 2.0 Jacket Excellente protection dorsale mais...
8 /10
POC Coron Air SPIN Vous en avez clairement pour votre argent !
9 /10
TP
POC Coron Air SPIN Un casque passe partout
9 /10
TP
POC VPD 2.0 dorsale Libéré, délivré... protégé !
9 /10
POC VPD 2.0 dorsale Très bon produit !
9 /10
POC Coron Air SPIN Excellent casque mais poids et finition à revoir...
7 /10