Test Spanninga ARCO Set 2021

6 tests Spanninga ARCO Set.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 7,7/10
LabInk38

Et la lumière fût!.. ou presque.

Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | 1,80m | 80kg | Avancé
Acheté : 35€ en ligne
Conditions du test : Principalement en vélotaf sur route de montagne et ville, dans des conditions plutôt difficiles (pluie, neige, etc).
Cet avis matos a été rédigé à la suite du programme de Tests Privés de 26in permettant à nos lecteurs de recevoir gratuitement (et de garder) du matériel afin de les torturer sur le terrain.
Spanninga - ARCO set

Points forts

- Feu arrière efficace
- Design
- Étanchéité

Points faibles

- Différence de fonctionnement avant/arrière
- Obligé de masquer une partie du feu avant pour ne pas être ébloui en roulant
- Feu arrière qui s'éteint d'un coup quand il n'y a plus de batterie
- Manque un système d'attache pour pouvoir l'installer ailleurs que sur des tubes
- Bouton d'allumage pas pratique avec des gants et difficile d'accès suivant le lieu de l'installation

Commençons par les traditionnels et nécessaires remerciements à toute l'équipe de 26in de nous offrir ce genre d'opportunité! MERCI à vous!


C'est donc fin Janvier qu'arrive, avec un peu de retard, ce kit d'éclairage ARCO Set signé Spanninga. Retard tout excusé car j'ai notion, de par mon activité, des difficultés d'approvisionnement que connaît le secteur ces temps-ci.


Première approche

Le kit se compose donc de 2 éclairages, un blanc et un rouge que l'on positionne conventionnellement et respectivement à l'avant et à l'arrière du vélo. Les lampes sont vraiment sympa, tout en finesse, très agréables visuellement parlant. Elles ont également l'air bien solide avec leur verre d'une belle épaisseur. Un bon point! Une paire de "joints toriques" est fournie pour leur fixation, ainsi qu'un câble USB pour recharger l'ensemble. Enfin l'ensemble... Une lampe après l'autre du coup. Un seul câble pour 2 lampes, il ne faut pas avoir les 2 à charger rapidement..! Heureusement la connectique est assez banale, et il est assez simple de trouver dans ses appareils connectés un câble pouvant s'adapter. Oubliez au passage la notice papier, il faut la télécharger sur le site de Spanninga ce qui n'est pas si mal au final. On pourra par contre lui reprocher ses explications plus que succinctes. Je veux bien que ce ne soit qu'une lampe, mais 2-3 détails de plus sur les différents états des LED d'indication n'auraient pas fait de mal, et pour cause: déballage de l'ensemble, premier chargement pour être sûr du niveau de charge, et alors que la lampe avant clignote vert la lampe arrière clignote jaune. Serait-ce une différence dû au niveau de charge..? Je consulte alors la notice qui indique une LED rouge quand il n'y a plus de batterie, puis verte quand la batterie est pleine. Ok, mais alors vert qui clignote c'est bon ou pas? Et le jaune va donc passer au vert..? Rien là dessus. Je décide donc de laisser charger un moment, jusqu'à ce que la LED verte de la lampe avant devienne fixe. Première réponse à mes questions..! Puis quelques minutes après, c'est au tour de la LED jaune de passer au fixe. Voilà la deuxième réponse! J'imagine qu'une LED verte a été placée dans la lampe arrière, mais la couleur rouge annulant la couleur verte, celle-ci ressort jaune et non verte. Ils essayent avant de produire quand-même ou pas..? Mais passons, ce n'est pas tant cela qui nous intéresse au final mais bien les performances de ces lampes.


Action

Avant de commencer, posons le cadre de ce test. Je travail depuis quelques mois maintenant chez Two Wheels, que certains doivent connaitre, et pour me rendre sur le lieu de travail j'utilise uniquement le vélo. Le parcours quotidien, donc en aller/retour, fait 62km pour 1700m de D+ sur route de montagne principalement avec une petite ville à traverser ainsi qu'un village. Autant j'ai moins besoin d'éclairage le matin actuellement mais je le laisse par sécurité, autant le soir celui-ci est impératif car il fait nuit noire.

Commençons avec la fixation. Rien de révolutionnaire mais relativement efficace, un simple torique en caoutchouc avec une languette pour faciliter la mise en place. Le torique a parfois du mal à se mettre en place correctement. Soit ce dernier est trop épais, soit les crochets ne sont pas assez prononcés, mais il n'est pas rare que le torique ait du mal à se loger correctement. De plus, bien que la forme fine et allongée des lampes soit une réussite visuelle, cela devient un handicap dès lors qu'il s'agit de fixer les lampes sur des diamètres plus gros que ceux d'un cintre ou d'une tige de selle. Et encore, même sur le cintre il faut bien tirer dessus si on la positionne proche de la potence. Mais en effet, plus le diamètre augmente et plus le torique tire en perpendiculaire des crochets et non en parallèle, ce qui amplifie la difficulté à mettre la fixation en place car il a tendance à sauter. Le système de fixation avec torique montre également ses limites lorsqu'il n'y a plus de tubes sur lesquels se fixer (sacoche, porte-bagages, remorque...) et mériterait d'être associé à une pince ou un "clip" afin de convenir à toutes les situations. Mais une fois en place le torique fait bien le boulot, surtout couplé au revêtement en caoutchouc situé sur l'arrière de la lampe. En tout cas sur route ça ne bouge pas. Il semblerait également que les toriques soient assez fragiles, à voir avec le temps. Ajoutons à cela la praticité du bouton "marche/arrêt" qui m'a semblé quelque peu perfectible, principalement avec des gants (malheureusement c'est souvent l'hiver que l'on roule de nuit). Il est parfois difficile de sentir si l'on appuie correctement sur le bouton, et il n'est pas rare de devoir s'y reprendre à plusieurs fois. De plus, il arrive également que le cache de la prise USB se déboîte en essayant d'allumer la lampe ce qui pourrait nuire à son étanchéité. D'ailleurs l'étanchéité semble parfaite malgré le cache de l'USB pas facile à mettre en place. Après plusieurs trajets sous la pluie et la neige je n'ai rien remarqué d'anormal, tout est nickel. Pourvu que ça dure!

Poursuivons avec la puissance de l'éclairage. Concernant la lampe arrière, le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle est au rendez-vous! Et c'est tant mieux pour la sécurité. Le mode intermédiaire est même bien suffisant, et si l'envie vous prend de causer des crises d’épilepsie aux automobilistes il reste le mode clignotant. En tout cas la puissance est bien là, c'est parfait! Concernant la lampe avant je suis beaucoup moins emballé. Premier point, la lampe étant installé sur le cintre, j'ai dû poser un morceau de scotch d’électricien sur le dessus pour ne plus être ébloui... En fait le "verre" de la lampe possède une zone transparente sur le dessus et le dessous laissant passer la lumière. Positionnée sur le cintre, le faisceau remonte donc dans les yeux... Là encore on est en droit de se questionner sur les conditions de leurs essais avant la mise sur le marché. Une fois ce problème réglé, sur route hors agglo (95% de mon trajet) elle n'est pas suffisante pour une utilisation seule. On ne voit pas à plus de 2-3 mètres maximum (jusqu'à 30 mètres d'annoncé sur le site Spanninga.....), ce qui est trop léger pour anticiper quoi que ce soit, d'autant plus quand l'allure augmente. Le mode intermédiaire convient, lui, très bien pour être vu (ce qui est déjà bien) mais sûrement pas pour voir, et je me questionne beaucoup sur la pertinence d'un mode clignotant sur une lampe avant... Peut-être se provoquer soi-même des crises d'épilepsie..? Heureusement les LED de l'éclairage sont efficaces, et bien que la faisceau pour "voir" soit limité, l'efficacité pour "être vu" est bien là. Par contre, hors de question de l'utiliser seule en nocturne hors agglo quel que soit le type de sortie. Au final, une bonne lampe avant pour être bien visible mais guère plus, et une lampe arrière qui remplie vraiment bien son rôle.

Parlons maintenant de l'autonomie. Le premier test se fait en mode normal, et nouvelle (mauvaise) surprise. Une voiture me double et klaxonne... "Eh vas ch*** con****!!" Hop pardon... Le temps d'adopter une réflexion plus poussée que la simple réaction instinctive, j'en viens à me dire qu'il y a peut-être une raison à son annonce auditive. La lampe avant fonctionne toujours, bien que son intensité soit réduite. Mais en jetant un œil derrière je m'aperçois que la lampe arrière ne fonctionne plus. Heureusement j'avais prévu une lampe de secours afin de tester l'autonomie justement. En fait il s'avère que les 2 lampes n'ont pas le même fonctionnement... Si la lampe avant réduit, elle, son intensité au fur et à mesure que le niveau de batterie baisse, la lampe arrière, elle, coupe net. Fort heureusement une petite LED (du côté opposé à celle du témoin de charge) passe au rouge pour indiquer que la batterie arrive dans ses retranchements. Pratique!.. Et bien non. Premièrement parce que parvenir à voir une petite LED sur une lampe située à l'arrière du vélo n'est pas franchement évident (encore plus si la lampe est retournée car la LED n'est visible que dans un sens...), mais en plus une LED rouge sur une lampe rouge ne facilite vraiment pas sa lecture... Il vaut donc mieux prévoir une lampe de secours en cas de coupure brutale. Pourquoi ne pas avoir fait comme pour la lampe avant de manière à ce qu'une lueur persiste pour, à minima, continuer d'être vu..? Bref, pas terrible... Espérons au moins que la durée d'éclairage annoncée soit bonne..! Et bien surprise, là non plus ce n'est pas au rendez-vous. J'ai fini par effectuer ce test chronométré dans le salon, donc dans un environnement non hostile, loin du froid que les batteries exècrent, et ce à plusieurs reprises. Pour la lampe avant, difficile de donner un résultat précis vu que son intensité baisse et qu'elle ne coupe pas d'un coup. Son résultat reste donc approximatif bien qu'une baisse significative de son intensité se ressente sur une tranche d'environ 30min avant de devenir quasi inutile. Mais voici le bilan:

-Mode normal annoncé à 5h d'autonomie: Lampe avant environ 4h/4h30 avant de ne plus être d'une grande utilité même pour être vu. Lampe arrière 3h45 avant de couper net. Il en manque un peu quand même...

-Mode "éco" annoncé à 8h d'autonomie: Lampe avant environ 6h30/7h. Lampe arrière 6h20.

Honnêtement je n'ai pas pris la peine de chronométrer le mode clignotant, mais je doute fort celui-ci soit atteigne l'autonomie annoncée de 10h vu les résultats précédents. Alors que vaut-il mieux? Une lampe annoncé à seulement 4h d'autonomie qui en tient 4h30, ou cette même lampe annoncée à 5h d'autonomie et qui tient 4h30 voir moins..? Il semblerait que la loi du "toujours plus" fasse encore et toujours sont petit effet marketing... Quoi qu'il en soit le résultat est là. L'autonomie annoncée n'est pas au rendez-vous, ce qui ne manque pas de causer quelques surprises des plus désagréables surtout couplé à la coupe net de la lampe arrière. Question sécurité on a vu mieux... Reste le temps de charge qui est d'une heure environ en USB sur un chromebook alimenté (je ne sais pas si la durée varie en fonction de l'alimentation ou non du PC) ce qui me semble assez rapide et permet de recharger rapidement au besoin.


Bilan

Bah c'est pas folichon... Effectivement elles sont belles, le design est soigné, le faisceau est largement suffisant et efficace pour être vu de tous, et elles semblent bien étanches (pas testé de les plonger dans l'eau non plus, mais ça suffit pour une utilisation non-aquabiking). Mais rien de plus. Là où le(s) problème(s) se pose à mon avis, c'est qu'elles sont annoncées comme des lampes pouvant être utilisées seules (du moins pour l'avant) sur des pratiques classiques. Mais à moins de faire de la ville ou de rouler à très (très) faible allure, ce n'est pas le cas. Donc, comme pour l'autonomie, il y a un écart entre la théorie et la pratique qui, personnellement me dérange beaucoup. Il suffirait d'annoncer que ce sont de très bonnes lampes d'appoint pour être vu, baisser l'autonomie annoncée à 5h/8h/10h vers 4h/6h/7h, et une bonne partie du problème serait réglé. Mais le prix annoncé à 35,99€ (de mémoire) pourrait-il toujours être justifié..? Une fois de plus le marketing semble l'emporter et vient plomber ce set de lampes qui ne manque pourtant pas d’intérêt. Dommage...

Pour qui ?

Pour ceux qui cherchent un éclairage servant plus à être vu qu'à voir. Parfait pour les zones où l'éclairage publique est présent ou quand la luminosité commence à baisser afin d'être vu, mais moins pour tout le reste surtout avec le feu avant.
6/10
Portée
Autonomie
Pertinence des modes
Facilité d'installation
Qualité des fixations
Poids
Rapport qualité/prix)

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire