Test Spanninga Thor 1100 2020

2 tests Spanninga Thor 1100.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,5/10
Grabru

Un véritable phare

Avis sélectionné
Profil du testeur : 43 ans | 1,71m | 78kg | Avancé
Acheté : 109€ en ligne
Conditions du test : de nuit :) terrain sec, boueux, forêt, chemin de campagne, village, grand route

Points forts

puissance, autonomie, facilité d'usage (fixation, bouton)

Points faibles

batterie, connectique,

Avec l’approche de l’hiver, le Covid et toutes ses misères, j’ai sauté le pas et me suis équipé de quoi rouler de nuit. Clairement j’appréhendais ce moment et j’ai suivi tous les bons conseils des communautés de rider et j’ai commencé par m’équiper. Que choisir ? les sites d’informations pullulent littéralement sur le net et tout, ou à peu près, a été testé, détaillé, décrit, éprouvé… l’exercice est encore plus difficile. En effet, avec la spécialisation des techniques et du matériel, on se retrouve avec de nombreuses solutions pour toutes les bourses.

J’ai finalement choisi une lampe qui répondait aux critères suivants :

- Autonomie min. 3h : c’est fou ce qu’on peut être lent de nuit 😊. Blague à part, toutes les sensations sont différentes, la perception des distances, des obstacles et l’anticipation sont différentes, même sur des chemins que l’on connait par cœur. La Thor offre 6h30 avec une puissance remarquable.

- Taille et légèreté de la lampe sur le cintre ou sur le casque : cela écarte les lampes à batterie intégrée.

- Puissance : minimum 800 à 1000 lumens. En-deçà il me semble hasardeux de vouloir rouler sur des chemins techniques.

- Facilité d’utilisation : un minimum de bouton  c’est un peu comme pour les chaînes hi-fi haut de gamme, en règle générale, les réglages sont réduits au strict minimum, la qualité de l’appareil fait le reste… et par ailleurs, de nuit en descente, je vous mets au défi de chipoter les boutons pour trouver le mode n°7 😊

La spanninga Thor. Celle-ci vous arrive dans une mallette très pratique dans laquelle on retrouve tous les accessoires afin de rencontrer toutes nos demandes : pose sur le cintre, le casque, élastique et collant de remplacement.

Ma première surprise a été de constater la taille de l’appareil… il est minuscule. Par contre, la mauvaise surprise est la taille de la batterie. Même si j’étais conscient de son existence, je n’avais pas mesuré deux paramètres :

1. Son mode de fixation : il s’agit d’une enveloppe en néoprène équipée d’un velcro qui s’accroche au cintre du vélo. Dans mon cas, (Ghost lector 3.9) le profil anguleux du tube supérieur se rétrécit vers la tige selle. Si le velcro n’est pas serré à fond, la batterie glisse et le risque de voir le câble se détacher est réel (je l’ai vécu en testant la lampe et j’avoue que l’expérience ne m’a pas amusé).

2. La connectique : je m’interroge encore sur le fait d’avoir privilégié, à l’époque de l’USB type-C, un système comme celui proposé par Spanninga. Cela limite la polyvalence au niveau des chargeurs et des options de rechargement. Dommage !

J’ai choisi de placer la lampe sur le cintre… je réfléchi encore à la possibilité de m’équiper d’une lampe sur le casque, mais je ne me voyais pas avec la Thor sur la tête… La fixation de la lampe sur le cintre est tellement simple que l’on s’interroge sur le fait que cela sera suffisant et qu’elle ne va pas glisser…et bien non, le système est très efficace, la lampe ne bouge que si on l’incline…chose que je fais à chaque fois que je traverse une route ou un village. En effet, la puissance de la lampe est telle qu’elle ébloui les autres usagers de la route et présente donc un danger.

L’allumage à un bouton sur le cintre est également simple et efficace, tout comme le changement de puissance (que j’utilise une fois dans les zones éclairées) sont très faciles à utiliser. Le changement de couleur (vert, bleu, rouge puis clignotant) fonctionne également très bien. 

Concernant le flux lumineux, les photos parlent d’elles-mêmes… c’est top, on voit loin et large ce qui permet d’éviter de se focaliser sur son pneu 😊. Le nombre de LED qui compose l’appareil offre un éclairage différencié sur la zone cible et une surface beaucoup plus large.

Que ce soit sur route, dans les larges chemins forestiers, sur les singles tracks, dans la boue, les pierres ou la poussière la qualité de l'appareil reste irréprochable.  Le principal soucis ne provient pas de la lampe mais de l'absence d'une lampe sur le casque pour éclairer là où porte le regard.  Ce second accessoire me parait indispensable pour sécuriser la course, notamment dans les virages ou les terrains chaotiques car il est nécessaire de pouvoir anticiper sans dépendre des mouvements du cintre.

Conclusion : le rapport qualité/prix est excellent mais il convient d’être attentif aux détails de fixation et de batterie.

Pour qui ?

pour rouler de nuit par tous les temps, sur tous les terrains
8/10
Portée
Autonomie
Pertinence des modes
Facilité d'installation
Qualité des fixations
Poids
Rapport qualité/prix)

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire