Test Klamp EXS500 USB 2020

1 test Klamp EXS500 USB.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
DDN
Par DDN

C'est (évidemment) dans les ténèbres qu'il faut (bien sûr) croire à la lumière

Avis sélectionné
Profil du testeur : 51 ans | 1,80m | 76kg | Avancé | Rochefort
Acheté : 90€ en ligne
Conditions du test : Presque un an de départementale de merdre de Charente Maritime, de piste cyclable plutôt bonne du même coin, et des milliers de kilomètres de rando longue.

Points forts

Robuste
Bien fini
Poids plume
Alimentation par n'importe quelle batterie USB un peu puissante
Le tarif élevé est amplement justifé
Éclairage parfait pour la route et les chemins...

Points faibles

...Et insuffisant en dehors
Pas de mode clignotant
N'est plus au catalogue
N'était pas vendu sans batterie

J'ai déjà testé l'éclairage forte puissance de la marque, l'EXR 1600 et je vous refais pas le couplet sur mon amour de rouler la nuit. Mais si, un peu.

La nuit est mon amie. Et ce serait aussi la tienne si tu lui donnais sa chance, ami.e rouleur.euse

Moins de chaleur l'été et pas de chasseur l'hiver, moins de voitures et les rares qui te dépassent font attention (pas comme d'habitude où tu sens le vent du rétro), pas de bruit, pas de fureur, rien que toi, Mother Nature et la Route, le Chemin, ou le Trucsurlequelturoules. Je crois que c'est ce que j'aime le plus dans la randovélo. Remballer à 5h le bivy qui n'a presque pas commencé à condenser et le matos encore tiède, profiter du silence et du calme, faire chauffer la chicorée dans le réchaud à alcool pendant que je vais faire ce qui doit se faire seul.e et me changer de la tenue de nuit vers l'habit de lumière lycra. Bref tout ça pour dire que je roule beaucoup de nuit. On va dire qu'environ le tiers de mon kilométrage d'hiver et le quart de celui d'été se fait entre le crépuscule, la nuit noire et l'aube qui est aussi le nom d'un projet de japanoise que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaitre.

J'ai acheté le K-Lamp EXS 500 USB pour le gravel, au début.

Après avoir tournicoté sur les sites de lumiéravélo, lu les forums, demandé autour de moi, et longuement utilisé l'EXR 1600 dont je parlais ci-dessus, j'ai établi le cahier des charges suivant :

- Eclairage à batterie déportée : moins de poids sur le cintre, plus de stabilité, c'est devenu une sorte d'évidence pour moi.

- Fixation sur support GoPro : j'ai un double support compteur en haut / GoPro en bas, j'aime cette doublette, en plus c'est infiniment stable et comme des fois je filme quand je roule ça fait une seule fixation au lieu de plusieurs.

- Puissance 3-500 lumens : mon Knog Blinder 450 me suffit amplement en gravel pas trop énervé et le plus souvent je ne me sers pas ou peu des modes haute luminosité de l'EXR 1600 qui sont très gourmands en énergie et requièrent une batterie puissante donc lourde.

- Le plus léger possible.

- Alimentation par batterie USB classique : une seule batterie pour alimenter l'éclairage et recharger le compteur, le téléphone et la montre, quel paradis.

Enfin j'ai quand même pris une petite batterie de 2600 pasque de toutfasson le truc l'est pas vendu sans. Au passage, le tarif est élevé mais vu comme j'étais content de l'EXR, il ne m'a pas fait lever le sourcil.

K-Lamp fabrique toujours en France, toujours au Béarn et toujours pas au Pays Basque (spéciale dédicace Davelepec) et c'est toujours un point positif pour moi.

Réception, déballage, installation.

Super soin apporté au packaging et à la présentation, la housse pour tout ranger j'avais déjà l'habitude mais ça vaut le coup de préciser. J'installe et j'ai la même critique que pour l'EXR 1600 : la fixation est avec une molette à la main et je crains que ça bouge dans le quitape*. A part ça c'est du tout bon, la lampe est vraiment un poids plume à 82g sur ma balance de cuisine, la finition est irréprochable. Le petit bouton se retrouve en dessous mais reste facilement accessible en roulant : marche / arrêt par un appui long, variation de la puissance par un appui court. Tiens, ça se met en marche quand on cesse d'appuyer après un appui long et ça s'éteint direct après un nouvel appui long.

Envoie la sauce.

A l'allumage avec un appui long ça éclaire assez. Pas topmégafort, mais assez. Un réflecteur sur le pourtour de la lampe diffuse un éclairage en rond et le centre est focalisé, impossible de prendre une photo pour illustrer mon propos alors va falloir me croire sur parole.

La diode du bouton marche / arrêt s'éteint quand on éteint l'éclairage avec un autre appui long et ça c'est cool = moins de conso d'énergie. Pas de mode clignotant, dommage, mais j'ai comme l'impression que chez K-Lamp c'est ou la diode de fonctionnement reste allumée et on a un mode clignotant OU la diode s'éteint et on n'en a pas. Essai à la maison avec une batterie USB, j'ai bien fait d'essayer vu que mon vieux pack 2200 ne permet pas d'alimenter les deux modes les plus puissants mais une batterie moderne de n'importe quel type qui dépasse des 3000 mAh devrait faire l'affaire. J'opte pour un boitier de chez Ali dans lequel j'ai mis deux batteries 18650 Panasonic pour une puissance de 3200, ça marche.

En roulant.

Sur chemins / gravel et pire encore sur sentiers / singletrack ça n'éclaire pas assez. La constatation est nette et brutale : la puissance est là mais même avec le réflecteur le faisceau n'est ni assez large ni de portée suffisante pour permettre une sécurité acceptable en offroad, même couplé à la même lampe que ci-dessous.

Passé la grosse déception, je me souviens que c'est en principe un éclairage d'appoint, de casque notamment. Et je le monte sur mon vélo de route, un Cannondale Synapse vert pailleté qui me sert de vélotaf et de vélo de rando quand je ne fais que de la piste cyclable et de la départementale. Et là : révélation ! Seule, c'est largement suffisant mais combinée à la NiteCore HC65 qui me sert d'éclairage de casque, c'est l'extase. L'EXS aux 3/4 et la HC 65 à moitié semblent éclairer quasiment de la même façon et le duo donne une parfaite impression de sécurité.

Quand je randonne avec le Synapse, la batterie 10 000 mAh qui alimente l'éclairage et recharge tantôt le compteur tantôt le téléphone tantôt la montre tantôt la frontale de casque me donne environ 36h d'autonomie sans recharge ce qui est largement suffisant pour aller d'une prise de courant à une autre en promenade. Utilisé seul, l'éclairage est assez sobre pour que je recharge la batterie tous les quinze jours en vélotaf.

La diode du bouton marche / arrêt change de couleur au fur et à mesure de la décharge de la batterie vert / orange / rouge on peut difficilement faire plus explicite. Vu que mon support place l'éclairage à l'envers je ne la vois pas en roulant ce qui est un petit défaut mais vu la petitesse de la lampe je ne vois pas bien où la diode pourrait être d'autre.

Pas loin d'un an plus tard.

L'EXS 500 n'a pas quitté le cintre du Synapse. Le support a été remplacé par un aéro fixé sur le devant de la potence, en même temps que le cintre d'origine fin et inconfortable était remplacé par un Ritchey WCS carbone plus doux pour les mimines. Il a pris la flotte, le froid, les secousses d'une utilisation normale en rando longue distance sur la route.

RAS en termes de fonctionnement. T'appuies sur le bouton, ça éclaire, tu roules, t'éteins.

Le tarif est amplement justifié, dommage que ce produit ne soit à ce jour plus au catalogue de K-Lamp.


* mon impression se révèlera juste, ça bouge dans le quitape, c'est pour ça que vous voyez une fixation à vis sur la photo.

Pour qui ?

Pour celleux qui vélotaffent en vélo de route parce que leur taf est loin de chez eux Pour celleux qui aiment la night pour rouler dedans
10/10
Portée
Autonomie
Pertinence des modes
Facilité d'installation
Qualité des fixations
Poids
Rapport qualité/prix)

commentaires

Pas encore de commentaire
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire