Test Propain SPINDRIFT Montage Free 2019

5 tests Propain SPINDRIFT Montage Free.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,8/10
Aurore_powpow
Ce lecteur travaille pour une marque ou dans l'industrie sportive : Prism off road, Kids Ride Shotgun.

Le gros enduro freeride qui passe de partout

Avis sélectionné
Profil du testeur : 35 ans | 1,62m | 56kg | Avancé | Villaz
Spécificités du montage :
Acheté : 2250€ en ligne
Conditions du test : Toutes conditions, tous terrains...

Points forts

Sa polyvalence, sa maniabilité.

Points faibles

Le manque de professionnalisme de l'équipe Propain

Ce test s'articule autour de mon ressenti, et non sur de la technique pure, car même si j'adorerais, je n'ai jamais pris le temps de me familiariser avec la théorie et la pratique de la mécanique cycle.

Je vais donc parler simplement de ce vélo que je roule depuis 2017, (le orange) et de mon nouveau cadre 2019 (le gris), du bonheur que me procure ce vélo mais aussi de l’incompétence du personnel Propain.

A l'occasion des Crankworx les Gets en 2017, j'ai pu tester le Spindrift. Roulant à l'époque sur un Scott Gambler de 2009, manier un vélo en 27,5 pesant 6 kilos de moins a été une révélation.

Qu'est ce qui m'a séduite chez le Spindrift?

- Le débattement

Sortant d'un gros DH, pouvoir rester sur un 180 av/ar était quand même séduisant. Ce joli bike rivalise largement avec les gros vélos dans les bike parks.

- La maniabilité

Donc oui, 6 kilos de moins, pour un gabarit de 56 kilos, ce n'est pas négligeable. Une fin de journée dans des virages relevés ne m’envoie plus balader comme sur mes anciens 20 kilos. Le spindrift est ultra maniable, sur tout type de terrain.

- La stabilité

Collé au sol, ce bike reste très stable, d'autant plus à grande vitesse, ce qui encourage à lâcher les freins dans les racines. Je ne suis pas une spécialiste des gros vols, mais j'apprécie sauter, tables, passerelles et petits gaps ou doubles en tir tout droit, le vélo reste stable également.

- La géométrie

On voit peu de vélos avec l'amorto monté à l'arrière du cadre. Je confirme que cela fonctionne très bien ! Et pour faire tomber certaines craintes, le garde-boue d'origine remplit parfaitement son job et je n'ai jamais eu de souci même lors des journées les plus grasses...

- La possibilité de pédaler

Même si ce n'est pas le meilleur des vélos à la montée, la possibilité de pouvoir pédaler grâce à la selle télescopique et à son poids relativement light m'a changé la vie, plus besoin de pousser comme avec le Gambler.

Et finalement... Ce que j'adore le plus aujourd'hui...

- Sa réelle aptitude à envoyer dans les freerides !

Propain a réellement créé le vélo parfait dans la catégorie freeride. La crème pour progresser dans le raide. Avoir une entière confiance dans son vélo car il passe partout et se pilote parfaitement entre les arbres est l'idéal pour pouvoir lâcher les freins et sortir de sa zone de confort ! J'adore !!

Alors pourquoi je n'ai pas mis 10/10 à ce vélo coup de cœur ?

Car sur le cadre orange, lors d'une descente caillouteuse sur une des noires du Pure Riding Bikepark en Espagne, l'insert de la visse de la patte de dérailleur s'est cassé. Ni la patte, ni le dérailleur n'ont pété, mais le cadre oui.

Et alors là, une grande bataille s'est engagée. Selon Propain, il y a eu un choc (certainement, vu l'état rocheux du spot...). Selon moi, le choc ne justifie pas le fait que le cadre s’éclate alors que les composants non. Clairement, il y a défaut de conception. Et comme de par hasard, dès l'année d'après, le cadre avait été modifié à cet endroit-là. Mais impossible de faire passer le produit en garantie, ou d’obtenir un triangle arrière de remplacement.

Après de loooongs échanges de mails, ils m’ont proposé un CRP (Crash Replacement Price) sur le cadre 2019 de mon choix. Souhaitant continué de rouler sur un Spindrift malgré ma grande déception de voir mon vélo incapable de survivre à une descente un peu engagée, j’achète ce nouveau cadre tout début février. L’histoire n’est pas terminée…

Sur le bon de commande, je remarque que ma nouvelle adresse n’a pas été prise en compte. Je leur signale et on m’assure que celle-ci a été modifiée. Ok. Mon vélo devait être livré le 14 février. Quel merveilleux cadeau pour la Saint Valentin. Sauf qu’en ce fameux jour le mail de la poste m’indique que mon colis va être livré à l’ancienne adresse !! Grrrrrrrr… Je n’arrive pas à intercepter mon paquet qui repart en Allemagne… Mea Culpa de Propain qui renvoie le cadre dès réception de celui-ci à la bonne adresse.

Fin février, je reçois le colis au bon endroit et c’est avec joie que je découvre mon nouveau cadre… En taille M alors que j’avais commandé un S !!!!!!! ReGrrrrrrrrrrrrrr !!! Et là Propain fait valoir que c’est de ma faute car j’ai validé le bon de commande (que je n’avais pas vraiment validé car l’adresse était fausse). Je défie quiconque de deviner que la lettre M glissée au milieu du bon de commande signifie la taille... (voir la photo ci-dessous, sachant que la couleur commandée était Raw Matte). Donc chère équipe Propain, merci d’établir des bons de commande en anglais lors de vos envois à l’étranger et de rajouter une colonne « taille » puisque nous n’êtes pas foutus de lire des emails correctement. Donc me voilà à devoir refaire un colis et à renvoyer le cadre à mes frais puisque, bien évidemment, l’erreur vient de moi.

Le colis avec le bon cadre repart de leurs entrepôts mi-mars, donc en plein début de confinement. Je ne reçois aucun mail de leur part m’informant de la (troisième) expédition de mon colis. Mi-avril, n’ayant toujours rien reçu, je leur secoue les puces, et là ils m’informent que le cadre est parti depuis longtemps… ReReGrrrrrrrrr… Donc branlebas de combat avec DHL, aucune trace de mon cadre nulle part, apparemment il est reparti en Allemagne, en fait non... On ne sait pas… Il se trouve finalement que mon cadre est en attente de livraison dans un dépôt à Lyon, mais personne ne s’affole. Bref. A finale réception de celui-ci, le 27 mai, je m’aperçois que l’adresse mail sur le papier était fausse. Propain, ayant donné un mauvais mail à DHL, a complétement confirmé son manque de compétence en termes de service clients.

Voilà, vous devez vous dire que je l’aime beaucoup mon vélo pour continuer à rouler dessus après de telles aventures, oui effectivement, le Spindrift est vraiment une petite perle (quand le cadre ne casse pas), mais alors, l’équipe a quelques progrès à faire sur les plans efficacité/rentabilité/relations clients, et j’en passe.

Pour qui ?

Aux rideurs qui souhaitent se faire plaisir en freeride, mais aussi en bike park, et qui veulent pouvoir pédaler un peu avec. Aux nanas qui veulent un bike qui soit maniable et qui encaisse.
8/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

1 commentaire
Aymeric Tourtois
Statut : Confirmé
inscrit le 17/06/14
Sympa de lire ton avis ! En effet service internet et donc pas top top.. ici j'ai témoigné d'une casser sur mon moyeu Propain dans le topic Spindrift.. et pas de pièce de rechange. Mais en effet, ce bike je l'adore aussi et je ne me vois pas sur autre chose pour le moment. Peut être passer sur un L en alu brossé si je viens à casser mon cadre un jour ahah
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire