Test Rocky Mountain switch 2004

3 tests Rocky Mountain switch.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Nasty rabbit

Fourche

Profil du testeur : m
Spécificités du montage : cadre : Switch Ritchie Schley SE fourche : Marzocchi 66 RC amortisseur : Fox Van RC jeu de direction : Chisel potence : Stone edge 25.4 cintre : Stone edge 710mm grips : ODI lock o freins av : Avid juicy 7 freins ar : Avid juicy 7 levier de frein av : Avid juicy 7 levier de frein ar : Avid juicy 7 dérailleur ar : Shimano Deore manette ar : Shimano Deore cassette : Shimano 11/28 chaine : Sram pédalier : Race Face Evolve DH boitier de pédalier : Race Face Evolve DH pédales : GT jante av : Mavic Deemax 04 jante ar : Mach1 52 pneu av : Michelin DH 2.5 pneu ar : Michelin DH 2.5 moyeu av : Mavic Deemax 04 moyeu ar : Shimano XT selle : Selle Italia SLR tige de selle : Race Face Evolve DH poids : 18.4 couleur : 18.4 prix : 2500euros à la carte
Conditions du test : Durée : Plus de un a
Géométrie / prise en main :
Malheureusement ce vélo est un peu grand pour moi (1m75) la prise en main a donc été délicatte. Une fois habitué, la position assez haute du poste de pilotage, à défaut d'inciter à l'attaque, se révèle assez rassurante.

Rien à dire sur le cintre Stone edge qui offre un galbe et une largeur parfaite ; la potence droite de 50mm est elle aussi exempte de tous reproches

Suspensions / comportement :
Pour ce qui est de la 66RC je vais être rapide, elle est tout simplement magique ! Elle propose une lecture de terrain exceptionnelle sur les petits chocs, quelle que soit la vitesse. Pour ce qui est des gros chocs, en vissant le réglage de fin de course à fond il devient très compliqué de la faire talonner. Elle se durcit progressivement sans "à coup" dans la course et m'a déjà sauvé de situations particulièrement délicates !

Pour ce qui est de l'arrière le tableau n'est pas aussi parfait. Si la cinématique et la progressivité de la suspension paraissent satisfaisantes, le Van RC avoue vite ses limites en terrain défoncé, pour peu que l'on veuille lâcher les freins. Le vélo se met alors à chasser de l'arrière en latéral (manque de rigidité ?) et on perd toute la confiance que l'on avait emmagasiné dans les parties plus lentes ou les sauts (même gros), où il remplit par contre parfaitement son rôle.

On se retrouve au final avec un vélo assez ludique, à l'aise en freeride, relativement maniable malgré la taille et le poids et disposant d'une bonne accroche en virage et au freinage. En revanche, en DH pure il vous manquera un peu de stabilité à haute vitesse pour espérer claquer une pendule !

Pour ce qui est de la montée, ce n'est pas le programme du bike et ça se voit ! 18.4kg et un rendement dérisoire, pas aidé par l'antideraillement assez gourmand en énergie, ça n' aide pas c'est sûr ! c'est dommage parce que le Van RC, équipé d'un pro pedal non réglable atténue énormément le phénomène de pompage, à condition de rester sur la selle. Un bilan très moyen quand la pente s'inverse donc, mais cela ne m'a pas empêché de monter le Galibier avec ! c'est donc possible !

Freinage :
Les juicy seven associés aux disques braking wave en 203 sont de très bon freins. Ils ont la particularité de ne jamais chauffer ni perdre en puissance, même après une journée en station à enchainer les descentes. La progressivité est excellente et on est jamais surpris, même sur le gras.
En revanche la puissance et surtout le mordant de ces freins paraissent quelquefois insuffisants lorsqu'il faut planter des freinages de bucherons pour aller chercher un chrono.
En résumé ce sont des freins très agréables qui offrent un bon feeling en freeride ou en enduro mais qui ne conviennent pas à une usage Dh compétitio

Transmission :
Le gros point noir de ce vélo ! La transmission 100% Deore est lourde, imprécise, peu fiable et laide. je passe une heure avant chaque sortie à régler le tout pour finalement rouler sur 7 ou 6 pignons au bout d'une heure de ride. les changements de cassettes et de chaines n'y ont rien changé, le Deore ne s'accommode pas des chocs et des contraintes de cette pratique.

L'antidéraillement Truvativ n'est pas non plus efficace, pas plus que solide. Pourtant bien monté il m'a lâché l'été dernier sur une simple réception "trop longue" me laissant gentiment prendre l'appel du saut suivant une pédale en haut l'autre en bas. Résultat, un gros KO, un petit trauma crânien et une sacrée frayeur. Hormis cette anecdote, même si le rapport qualité prix reste bon, il est toujours possible de dérailler avec, même bien réglé.

Rien à signaler pour le pédalier RaceFace, robuste, bon marché et de belle facture

Autres périphériques :
Déçu par la Deemax 2004, la tension des rayons doit être refaite après chaque sortie, le cercle est sensible aux voiles et aux pocs et les attaches de rayons au niveau du moyeu sont assez fragiles. Reste le look...

A l'arrière par contre très bonne surprise concernant la mach1 520, qui malgré qu'elle soit une jante d'entrée de gamme tient très bien la route, aussi bien en rigidité qu'en fiabilité. Mieux vaut toutefois ne pas être regardant sur le poids. Le moyeux XT quand à lui s'en sort pas trop mal même si il souffre évidement, il n'est de toute façon pas prévu pour ça.

Un petit mot sur les grips ODI lock-on, qui sont confortables et bien larges. Attention quand même à ne pas foirer les petites vis des anneau

Points forts :
Fourche
Pardonne beaucoup
Freins endurants
Ludique
Rigoureux en gros Freeride

Points faibles :
Transmission
Roues
Suspension arrière parfois dépassée
Antidéraillement
Freins manquant de mordant

Avis perso :
En résumé ce vélo s'adresse à tout ceux qui pratiquent le Freeride ou la DH en loisir plus qu'en compétition, à la recherche d'un bike joueur, facile et qui pardonne beaucoup (merci la 66) ; rassurant sur les sauts et dans le technique il est parfait pour s'initier à la DH. Il sera tout de même plus à l'aise en Freeride où il à un potentiel énorme entre des mains expertes !

Informations complémentaires :
Disques braking wave 203
Anti deraillement truvativ

0/10

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

2 commentaires

lerider70

inscrit le 11/04/09
pour l'avoir utiliser pendant 2 mois je peut dire que c'est un velo beaucoup plus alaise en slopstyle qu'en freeride ou les 150mm sont trop vite dépasser.
En DH c'est pas sa place du tout sa tabasse de partout.
Sinon c'est un bon petit rocky !
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire