Test Santa Cruz Bronson CC 2016

2 tests Santa Cruz Bronson CC.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

LE vélo polyvalent qui permet de grimper et de s'éclater en descente aussi bien au sol que dans les airs!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 22 ans | m
Spécificités du montage : Fourche Ohlins en 160mm et 36mm et amortisseur Ohlins à ressort
Acheté : 2600€ en ligne
Conditions du test : De la boue, de la pluie, de la neige, de la poussière, du soleil, des cailloux... bref de tout!

Points forts

- Très bon descendeur
- Très maniable et joueur
- Très aérien pour un allmountain
- Bon rendement
- Grimpe assez bien

Points faibles

- Qualité pour le prix
- SAV
- Prix
- Pourrait grimper encore mieux
- Une géométrie un poil plus fun comme certains gros enduro l'aurait rendu parfaitement parfait ;-)
Chacun a sa propre définition de l’enduro et les attentes pour les vélos ne sont pas forcément les mêmes. Je vais donc vous présenter mon enduro, un Santacruz Bronson, selon mon point de vue. Dans mon cas, je cherchais un vélo d’enduro avant tout très joueur, bon descendeur et surtout très agréable en l’air. Et bien sur, tout ça en conservant un minimum de rendement... Pour simplifier, un vélo avec lequel je peux monter sans trop forcer et descendre comme je veux! Le fun avant le chrono! On va donc voir ce que ca donne ;-)


La bicyclette: Un Santacruz Bronson de 2016


Le Bronson est défini comme All Mountain chez Santacruz. Il existe en version carbone C et CC. Pour ma part, j’ai pris le modèle CC (ce qui correspond au carbone le plus haut de gamme) pour avoir un carbone de bonne qualité et fiable mais aussi car le coloris rose n’existe que en CC.

Sur le papier on a:

  • Un cadre avec 150mm de débattement à l’arrière assuré par un amorto en 200X57 (pas de métrique)
  • Un axe de roue arrière en boost (12X148)
  • Un triangle avant ET arrière en carbone. La biellette et le basculeur sont en alu.
  • Un passage de gaine interne pour le triangle avant uniquement (pratique pour la tige de selle).
  • Un emplacement pour mettre un porte bidon (très pratique pour emmener à boire pour le chien ;-))
  • Un Toptube plutôt long mais avec des bases assez courtes.
  • Prévu pour une fourche en 150mm ou 160mm.

Ca à donc l'air plutôt sympa!


Réception et montage


J’ai acheté le kit cadre en taille M (pour 1m73) au prix de 2600€ neuf avec un amortisseur Fox Float X Factory Evol. Certes c’est presque 1000€ de moins que le prix public mais ça reste assez chère à mon goût même si depuis Santacruz a baissé un peu ses prix.

Il est livré avec une pompe de graissage Santacruz ainsi qu’une petite pochette. La pompe est livré pour pouvoir regraisser les roulements du basculeur qui ont un côté ouvert.

Première impression lorsque l’on sort le cadre du carton, c’est beau et c’est léger! Cependant, si l’on regarde de plus près, on remarque que la finition au niveau de la fixation de l’adaptateur de frein laisse un peu à désirer (cf photo). De même, la fixation pour mettre un dérailleur avant ou un anti-d est mal ébavurée... La petite plaque Santacruz n’était donc pas bien montée. Il a fallu que je la lime un peu pour qu’elle puisse rentrer dans la glissière du cadre. Comparé à mon V10CC de 2013 ou mon ancien Blur TRC de 2012 je constates une petite baisse de qualité... dommage. Après c’est peut être une exception, les cadres ne sont peut être pas tous comme ca.

Hormis ces petits défauts, j’ai monté ce cadre sans soucis. Le passage des gaines se fait très facilement (aussi bien en interne qu’en externe), le boitier de pédalier et le jeu de direction s’installe rapidement et sans problèmes particuliers.

Niveau équipement je l’ai monté avec les pièces suivantes:

  • Suspension Ohlins (Fourche RXF 36 Air en 160mm et amorto TTX 22)
  • Roue Easton Arc 30 avec moyeux Hope
  • Freins Hope Tech 3 E4 avec des disques Hope en 200mm
  • Poste de pilotage Production Privé
  • Transmission Sram GX 11v avec pédalier Hope
  • Tige de selle Fox Transfer

(Pour le poids, je n’ai pas eu l’occasion de le peser mais ca reste light pour un montage comme celui la.)

Une fois monté, c’est quand même beau et ça donne (très) envie d’aller rouler! On protège deux/trois passages de gaines et c’est partie!


LEt's ride!


De manière général

J’ai fais pas mal de bornes avec ce vélo. J’ai roulé aux 2 alpes avec, au lacblanc, dans le Morvan, en enduro dans le sud, en freeride et dirt en région parisienne.... Autant dire que le vélo a roulé sur des types de terrains différents et sous toutes les conditions (pluie, boue, soleil, poussière, neige, ect)

Pour faire simple, c’est un vélo dont je suis vraiment très content car il répond à mes attentes! Il grimpe très bien et descend presque comme un mini dh. Il est très maniable ( plus que mon YT Capra cf) et très joueur aussi bien sur le sol que dans les airs. Bref c’est un vélo avec lequel je peux vraiment tout faire!

La suspension et la cinématique du vélo sont vraiment très bon: la position est très agréable aussi bien au pédalage qu’en descente, les petits chocs sont assez bien gommés et le vélo travaille quand il le faut sans pour autant perdre en nervosité et en maniabilité! C’est un vélo très réactif, un bon point donc.

De longue sorties à son guidon avec 2000 de positif ne lui font pas peur non plus, vous pouvez être également serein sur ce point.

On va voir un peu plus en détails ce qu’il vaut ;-)

Les grimpettes et le pédalage

Ahh les côtes... Bien que le vélo électrique soit bien tentant, je pédale encore à l’aide de mes petites jambes et je voulais donc un vélo qui grimpe assez bien pour pas trop galérer. Malgré mon montage qui n’est pas des plus light, j’ai un vélo qui pompe très peu ou juste ce qu’il faut et qui est assez facile à emmener. La position pour monter est pas mal, si on remonte suffisamment la selle on a une position assez propice au pédalage.

Cependant, lors des premières sorties, je trouvais le toptube un peu long avec une potence en 50. J’avais alors acheté une potence en 30 mais c’était trop court et le vélo avait tendance à cabrer. Je suis donc repassé sur une potence Production privée en 50mm (mais avec un cintre avec un peu plus de rise) et j'ai avancé un peu ma selle et c’est parfait. Il fallait surtout que je m’habitue à ce toptube un peu plus long mais mes bras sont peut-être encore un poil trop tendu à mon goût. Dans cette configuration, le vélo ne cabre plus, mais on a vite fait de délester l’arrière et de perdre de l’adhérence si on se mets en danseuse dans une partie un peu raide et technique. Il faut prendre le coup de main ;-)

En tous cas, il grimpe bien de manière général même très bien pour sa catégorie tant que ce n’est pas trop raide et accidenté.

Sur le «plat» le rendement est très bon, les relances sont faciles et la position de pédalage se rapproche plus d’un all-mountain que d’un gros enduro: on est un peu plus droit sur le vélo et un peu plus sur l’avant.

En descente

C’est l’un des points les plus importants pour moi comme c’est là où je prends le plus de plaisir. Je l’avais testé avant de l’acheter avec le Fox Float X Evol et une pike en 150mm. J’avais été surpris par son comportement en descente car il gommait vraiment bien et juste ce qu’il faut mais j’arrivais assez rapidement au fond et je trouvais qu’il manquait quelques millimètres de débattement. En d’autre termes, comparé à mon Capra, il fallait rouler plus propre et rentrer moins fort dans certains pierriers ou zones techniques.

Par contre, il était plus facile à bouger et à placer et surtout plus nerveux et vif. C’est donc une des raisons pour lesquelles j’ai remplacé mon Capra par le Bronson: pour avoir un vélo moins gros et plus nerveux surtout à bases vitesses dans les zones typées trial.

Pour résoudre ce problème de débattement j’ai mis le TTX qui est un amortisseur à ressort et la RXF en 36mm et en 160mm. Ca à complètement changé le vélo. Rien qu’avec l’amorto, j’ai l’impression d’avoir gagné entre 1 et 2 cm de débattement grâce à une fin de course bien mieux gérée. Une fourche un peu plus grosse m’a apporté un peu de débattement et m’a permis de le transformer en «mini dh». Dans cette configuration, je n’ai plus cette sensation de limite du vélo et j’ai vraiment été bluffé par sa capacité à descendre même en station.

Une fois la selle baissée, on est bien derrière le guidon, et on peut descendre dans de gros passages raides et techniques sans appréhension ou sans avoir l’impression d’être proche d’un OTB!

A haute vitesse, le vélo est relativement stable mais pas autant qu’un gros enduro comme le Capra. On sent qu’il s’agit bien d’un vélo plus petit mais qui est quand même très bon pour sa catégorie!

Dans l’ensemble, c’est pour moi un très bon descendeur qui peux rivaliser avec les gros enduros comme le Firebird de chez Pivot par exemple.

Dans les singles

Ici aussi, le vélo a été très convaincant. On perd très peu de vitesse et surtout on peut en regagner très facilement: après un freinage ou une sortie de virage, un coup de pédale et ça repart!

De plus, il est très maniable (aussi bien à haute qu’à basse vitesse), je le bouge beaucoup facilement que le Capra notamment à cause de son angle de chasse plus fermé. A noter aussi que l’arrière du vélo est assez rigide et ne travaille pas trop comparé à un Sam de chez Focus par exemple. Vous pouvez appuyer dans les virages ;-)

C’est donc un vrai jouet avec lequel on peut s’amuser à tirer des bunnyups partout, faire des travers , des manuals ou des noses sans difficultés! Un pur bonheur!

Pour le pédalier, même si je le frotte beaucoup, il est assez haut donc si vous mettez une petite couronne (30dts pour moi) elle sera normalement en sécurité dans la majorité des cas ;-)

En bref, c’est un vélo qui vous donnera envie de rouler dans les singles comme nos amis anglais dans les «slices of british pies»!

In the air!

Ayant plutôt une âme de freerider que d’enduriste, je préfère m’amuser avec le vélo sur terre mais aussi en l’air plutôt que de péter un chrono. D’autant plus qu’aujourd’hui, les enduros et gros enduros ont des géométries plus adaptés aux sauts que les modèles d’il y a quelques années. Avec le bronson, on sent bien cette géométrie typé slope lorsque l’on baisse la selle à fond. Les bases assez courtes et le fonctionnement du vélo le rendre très à l’aise en l’air et facile à bouger. On a un bon pop et peux rouler pas mal de bosses sans forcer. J’ai même pu prendre des kicks de dirt avec (cf photo)!

Il est très stable et permet de trickser assez facilement sans pour autant partir sur l’avant ou sur l'arrière sur de simple sauts droit. Comparé au Capra, il fait moins «tank» en l’air et est plus facile à bouger. Par contre il pardonnera un peu moins; ca reste un allmountain.

Enfin, il n’aime pas trop les gaps et autre sauts où la réception tape un peu. On sent que le vélo n’est pas fait pour et vient assez rapidement en butée. Il vous faudra donc garder une certaine propreté et ne pas trop rouler comme un bucheron avec sur les sauts.

Pour qu’il soit vraiment parfait, il aurait fallu baisser un peu plus le tube de selle et accentuer cette géometrie slopping. Mais comme ca reste un allmountain on ne va pas lui en vouloir ;-)


Nettoyage/entretien


Une petite section pour noter que le cadre étant relativement simple et épuré, il est assez simple à laver. Il y a juste un recoin où la terre se coince très facilement: entre la biellette inférieur et le triangle avant. C’est pas évident à nettoyer mais c’est le seul endroit donc ca reste résonnable.

De même, avec un pneu en 2.20, j’ai pas mal de marge avant que de la boue se coince entre le pneu et le cadre. Vous pouvez donc rouler dans la boue avec et le salir comme il faut!

Un bon lavage et un petit graissage des roulements avec la pompe fournie et c’est reparti!


Un cadre en papier?


Je vous ai peut-être vendu du rêve avec ce test car j’ai trouvé très peu de défauts à ce vélo et il est pour moi très bon dans presque tout les domaines: un mini dh en descente, un vrai allmountain en montée et sur le plat, un gros slope en l’air, bref le vélo idéal! Oui mais tout n’est pas parfait...

Après seulement 2 sorties, mon guidon casse dans un virage (merci Renthal pour les Fatbar carbones très solides...) et je fais un otb en XC (si si ca m’arrive, c’était même la seule fois où j’ai roulé en openface avec!) et le vélo a fissuré après avoir tapé un petit arbustre de 5cm de diamètre... Je n’avais pas encore sauté avec ou autre, je n’avais fais que du pédalage avec et il n’était donc pas fragilisé.

Pour un vélo à ce prix je trouves que la solidité et la qualité laisse un peu à désirer comparé à mon V10 et même mon Blur qui m’ont accompagné dans des chutes bien plus grosses aussi bien dans des pierriers que dans des arbres et avec bien plus de vitesses! On va dire que c’est la faute à pas de chance et qu’il a tapé au mauvais endroit.

J’ai donc pu tester la garantie et le SAV Santacruz. Et bien depuis Avril 2017, j’attends toujours un cadre en crash remplacement car il n’est pas pris en garantie (normal puisque c’est dû à une chute). Mais c’est sur les délais et le temps d’attente que je veux insister, 10 mois et toujours rien... Ca fait un peu long pour un cadre aussi haut de gamme et d’une marque emblématique comme Santacruz.

Heureusement, j’ai pu le faire réparer chez SportsCarbone et je roules toujours avec aujourd’hui en attendant l’autre cadre...


Conclusion


En résumé, c’est un très bon vélo d’enduro bien qu’il soit classé comme allmountain. Un vrai vélo à tout faire et très ludique qui conviendra à la majorité des riders. Il grimpe bien même si ce n’est pas le meilleur, il descend extrêmement bien, il est maniable et le fonctionnement est top! Cependant, quelques défauts de finition et la qualité du SAV font baisser la note. Comparé à mes deux autres Santa, j’ai l’impression que la qualité des vélos à un peu baissé. Même si pour moi, le Bronson est l’un (le?) meilleur vélo d’allmountain/enduro du marché actuellement.

Pour qui ?

A tous ceux qui comme moi veulent un vélo à tout faire mais qui reste performant. Amateur de sauts ou amis dirteur, c'est le vélo qui peut vous mettre à l'enduro!
7/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

commentaires

1 commentaire

Braap
Statut : Gourou
inscrit le 07/11/17
Salut ! Super test ! J'aimerais savoir si tu pouvais me faire un retour sur la Ohlins rxf36 j'ai entendu dire que c'était pas hyper confortable. Si t'as moyen de me faire un comparatif avec une autre fourche ce serait top :)
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire