Test Santa Cruz Nomad CC 2018

3 tests Santa Cruz Nomad CC.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
danielbat

Repoussez vos limites en descente sans galérer en montée

Avis sélectionné
Profil du testeur : 38 ans | 1,82m | 72kg | Avancé
Spécificités du montage :
Acheté : 7500€ en ligne
Conditions du test : Toutes ! Sec, humide et neige

Que dire du Nomad, modèle ultra connu chez SantaCruz, des versions multiples et pourtant la marque a su encore le renouveler

Et quel changement ! Un vrai bijou de polyvalence, dérivé du V10, le Nomad a l'âme d'un descendeur tout en montrant des capacités intéressantes en montée.


Le montage et le ressenti sur quelques composants :

J'ai eu l'occasion d'essayer ce vélo pendant 6 mois et en plus une version très haut de gamme, le carbone CC plus léger que le carbone C et un équipement assez dingue.

La fourche Rockshox Lyric RCT3 en 170 mm de débattement : je peux vous dire que ça marche fort, le grip est bluffant, ultra maniable, on garde bien l'assiette et sur ces 6 mois, aucun problème, elle fonctionne comme à l'origine. Sensible sur les petits chocs, du soutien en milieu de course et un grand confort sur les gros chocs. En montée, je ne jamais eu à la bloquer.

L'amortisseur Rockshox Superdeluxe RCT : idem, c'est une petite merveille, il apporte les mêmes avantages que la fourche, je n'ai jamais eu de fuite ou de perte d'air, c'est une belle réussite.

Les freins Sram Code RSC : Vous pouvez enlever les préjugés que vous avez sur les anciens freins (guide, level…), là on touche le saint graal du frein. On arrive sur un très bon compromis de puissance et de modulation de freinage. ils sont hyper précis, le toucher est sain et sur de longues dénivelées (plus de 1000m de déniv sans pause), je n'ai pas ressenti de point dur ou de chauffe, on se sent en sécurité et on peut toujours moduler. Vraiment une sacrée surprise !

Les jantes E13 TRS sur moyeux DTSwiss 350 : Je vous passe les moyeux DT, ils sont juste parfait, précis et fluides. Les jantes sont parfaites pour le programme du vélo tant que vous faites pas trop le bourrin dans les pavasses. Elles aiment pas trop les pierres roulantes et marquent facilement. À réserver pour un pilotage fin (en tous cas pour l'arrière). Pas de voile en tous cas, justes quelques bons pocs !

La transmission Sram Eagle X01 12 vitesses : Idem je vous passe les détails mais à l'usage, le mix du plateau 30 dents et cassette 10-50 est le parfait compromis pour la montagne. Surtout, cela demande un réglage précis (il faut bien utiliser l'outil B-gap sram, vraiment important.). En conditions sèches, tout va bien cela passe toujours bien à ce jour, je n'ai jamais eu à retendre le câble. En conditions humides, c'est pas mal, mais il ne faut pas que ce soit trop boueux, j'ai ressenti quelques tensions, il ne faut surtout pas forcer.

Pour les périphériques, c'est du beau, du propre et de l'efficace, cintre carbone santacruz en 800 mm (en mode attention au paquebot), potence raceface, tige de selle reverb (aucun soucis à ce jour), pneus maxxis minion DHF/DHR


Le cadre, la suspension arrière (olala il fait rêver……) et le ressenti

Bon, évidemment, c'est du haut de gamme, c'est magnifique, mais surtout ça marche fort ! Si vous avez 2 vélos, un DH et un vélo de trail, vendez les 2 et faites vous plaisir, cela vaut vraiment le coût d'investir ! On a 170 mm avant et arrière et je vous promet qu'en descente, il va vous donner la banane !

Je roule dans la région grenobloise et on a de sacrés dénivelées à la montée comme à la descente, c'est simple, vous pouvez faire 20 km et vous taper 1000m de dénivelée. C'est sûr ça pique, mais en descente, vous pouvez trouver tout ce dont vous avez besoin, racines, devers rochers, du pentus, des singles bien techniques… Le terrain de jeu idéal pour le Nomad, il est juste dans son élément, allez chercher sa descente favorite. J'ai eu l'occasion de faire de grosses balades, type 1600m de déniv sur 50 km et je n'ai jamais ressenti de mal de dos ou mal aux avants bras.

Niveau géométrie, pour une personne d'1m80 avec plus de 87 d'entrejambe, il faut bien prendre un taille L. Il est doté d'un reach assez long et d'un top tube bas, ce qui laisse la place pour les mouvements et autres Tricks (c'est pas mon truc de mon côté). Du coup, la position est vraiment naturelle, rien à toucher avec une potence de 50 mm en plus ! C'est un bike facile à prendre en main, on se sent tout de suite bien sur le vélo, une sortie, un réglage et hop je n'ai plus rien touché depuis.

Le vélo est assez facile à la montée, alors ce n'est pas un bike performant (pas de compétitions all mountain par exemple) mais il est capable d'enchaîner des belles déniv, surtout si vous partez à l'aventure.

Comme dirait le doc dans le retour vers le futur, nom de zeus !!!!!! Mais c'est quoi ce bordel, il en demande toujours plus, c'est un tank ce vélo. Les ingénieurs ont vraiment bien bossé le sujet.

Sensible sur les petits chocs, un énorme soutien en milieu de course et une fin de course totalement maîtrisé. Cela respire la perfection en descente. Stabilité, Grip, changement de trajectoire vif, maniabilité, tout est réuni pour vous donner le maximum dans le pentu et en Bike park. Le plus surprenant est dans les racines, on a l'impression d'avaler l'ensemble sans que l'on soit dans le rouge, ça colle au terrain comme de la UHU !!

Vous gardez toujours les trajectoires dans une rigidité optimale, vous avalez les obstacles sans broncher et que dire des sauts !!

Il a un très bon pop, du coup, les impulsions sont précises et vous pouvez réceptionner dans un confort total.

J'ai juste une remarque sur la conception du cadre côté gauche, la manivelle gauche passe très près du cadre (5 mm environ), alors attention aux projections de pierres, j'ai eu la mauvaise surprise d'un caillou entre cet espace, ça laisse des traces. Protégez bien à ce niveau !!

Niveau entretien, c'est vraiment simple, j'ai effectué une vérification au bout de la 3ème sortie, une vis à resserrer sur l'axe supérieur de la suspension et l'axe arrière de roue aussi. Facile d'entretien, il y a un port graisseur. Pas de jeu spécifique, sauf vers la biellette basse de la suspension, idem vis à resserrer.

Vous l'aurez compris, je suis conquis, si vous avez le budget, profitez-en, il est classe, il est léger, c'est une terreur en descente, il monte bien, un vrai Do-it-all-Bike pour les riders qui ont une grosse envie de rouler vite, très vite, s'aligner sur des gros gaps, prendre des trajectoires folles, envoyer dans les racines, le pentu !


Pour qui ?

Le biker fou, l'enduriste, l'aventurier, l'ancien en DH, le passionné
9/10
Prise en main
Stabilité
Maniabilité
Capacité à descendre
Capacité à monter
Comportement en l'air
Qualité d'équipement
Finition du cadre
Facilité d'entretien

Points forts

Stabilité
Grip
Vitesse
Engagement
Vivacité
Monstre en descente
Monte bien

Points faibles

Les jantes E13TRS
L'espace entre la manivelle gauche et la cadre
quelques vis desserrées sur 3ème sortie

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire