Test Victagen 2400 2018

1 test de lampes Victagen 2400.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

Pour-fendre l'obscurité...

Avis sélectionné
Profil du testeur : 39 ans | 1,65m | 55kg | Expert | Faverges
Acheté : 21€ en ligne
Conditions du test : de nuit (on voit mieux fonctionner la lampe), froid et humide

Avec cette fucking heure d'hiver, les sorties after-work en prennent un sacré coup ! La solution : rouler bye night, à condition d'avoir un éclairage digne de ce nom.

Des collègues vélo-tafeurs m'ont conseillés une de ces lampes, que dis-je, ces phares vendus pas cher sur un célèbre site internet.

Et c’est vrai que sur le papier, le modèle testé ici propose des caractéristiques plutôt alléchantes : ip65 (c’est-à-dire étanche à la pluie et la poussière), ultra light, aluminium aéronautique s'il vous plait, et surtout pas moins de 2400 lumens ! WTF ! même ma voiture en plein phare éclaire pas tant ! Bon je crois autant à ces 2400 lumens qu’au Père Noel, mais à 21€ la lampe, moi je dit ça se tente.


Dans la boite

- Une lampe à 2 foyers. Pas forcément légère, pas lourde non plus. D’un aluminium que je qualifierai plus de quelconque que d’aéronautique. Faudrait tester sur des sauts voir si ça vole mieux...

- Une batterie avec un scratch intégré pour fixer au cadre, plutôt bien foutu.

- 2 supports guidons. 1 à fixation rapide (avec une molette) et 1 à fixation moins rapide (vis). Pratique si on en pète un (et vu la qualité du plastique ça peut arriver) ou si on veut équiper 2 vélos.

- Un câble USB pour recharger la batterie

- Une loupiotte rouge minuscule en guise de feu arrière.

- Une notice (mais qui sert à rien). En même temps il n’y qu’un bouton sur la lampe, on devrait s’en sortir.


La lampe se branche très facilement à la batterie, la connectique semble solide et bien étanche. Un seul bouton disions-nous. On appui, ça s’allume (si si). Chaque appui supplémentaire passe à un éclairage plus puissant (3 modes). Ensuite on appui, ça s’éteint. Et rebelote.

Par contre ça veut dire que si t'es en plein phare et que tu veux réduire la voilure, il faut passer par l’extinction totale de la lampe, et la rallumer pour avoir le mode mini. Si tu n’as pas de frontale, tu passes donc par une phase de noir total… pas cool.


1er test, qu'on pourrait nommer dans le jargon "à l'arrache"

Éclair de génie Act1: Un mercredi matin, 6h50. Pas d’enfants à s’occuper ce jour-là, il fait nuit, accessoirement il fait froid. C’est le bon moment pour tester la lampe fraîchement reçu la veille en faisant un coup de vélo-taf. Pasque j’ai un vélo-taf. Genre de vieux vélo de route pourri que t’as pas besoin de cadenasser. Mais le dit vélo est vautré au fond du garage sous une pile d’autres vélos eux-même caché derrière la pile de pneux neige que j’ai pas encore montés sur la voiture. J’arrive pas à l’extirper, trop de bordel ça m’énerve.

Éclair de génie Act2: 6h52. Je vais prendre le 1er vélo qui passe, ça tombe bien c’est mon préféré c’est mon capra. Et vu que j’ai l’enduro, je vais pas me faire chier à passer par la route, le goudron c’est mauvais pour la santé, je vais couper par les chemins. En plus ça fait que descendre. En plus y’a 150 marches en pierres comme ça je verrai la tenue de l’engin sur le guidon.

Installation du support rapide, on clip la lampe dessus. Scratchage de la batterie, on branche, ça éclaire. Formidable. La petite loupiotte sur la tige de selle, le casque (même pour le vélo taf, c’est important), 6h57, c’est parti.

Je descends ma rue fière comme un coq sur mon vélo lumineux, vache ça éclaire grave. Après quelques minutes j’attaque le chemin et les fameuses marches. Il fait un peu froid, je suis pas très chaud, je vais sur les bords où ça tape moins. C’est à ce moment-là que le grillage de clôture adjacent a décidé de se prendre dans mon guidon (à moins que ça ne soit l’inverse…). En moins de temps qu’il n’en faut pour dire merde, me voilà en PLS sur les marches pavées de cailloux. Il est 07h03. Il fait 3°, un peu sonné, le cul par terre, ma lampe éclaire le sol (mais elle n’a rien !). J’ai mal au coude, au genou, à la cuisse aussi, un peu l’épaule. Bref je me suis ruiné comme un connard, j’ai tordu la patte de dérailleur toute neuve, j’ai écrasé la gaine du dérailleur les vitesses ne passent plus. Et je suis arrivé au boulot en retard et en boitant…

La morale de ce 1er test ? C'est que j’aurai dû aller au taf en voiture… non pas que. C'est que je me sers pas souvent de mon vélo-taf... c'est pas faux. C’est surtout que la lampe toute seul sur le guidon, elle éclaire loin mais pas large. Le grillage je savais qu’il était là, mais je l’ai pas vu, du moins j’ai mal appréhendé la distance main/obstacle vu que je ne voyais pas les 2. Plus de peur que de mal, mais je fais que donner du grain à moudre à ma femme qui me dit que rouler la nuit c’est dangereux et casse-gueule.


2ème test

Ce coup-ci un vrai test. Une vraie sortie typé enduro. Préparée. Une 20ène de km dans la nuit noire. Mais ce coup-ci, j’ai mis une lampe supplémentaire sur le casque, une frontale d’environ 300 lumens .

A la montée, puissance mini suffisante. A la descente, on met plein phare. A 2 pilotes, lampes + frontales, on dirait les martiens qui débarquent. On peut même se payer le luxe de laisser la clochette au garage, tu sais, celle qui permet au chasseur de nous différencier d’un sanglier .

La lampe sur le guidon éclaire donc plutôt loin, mais décrit plus haut, le faisceau est assez restreint. Trop pour rouler sereinement en vtt. La frontale, inclinée, permet d’éclairer vraiment autour du guidon. Et là ça roule comme en plein jour. Cette nuit-là, seules les feuilles mouillées cachant les racines mouillées ont freiné notre ardeur.

Comme c'était une sortie bien préparée quand même, et qu'on trouvait le terrain pas assez humide, on a pris la pluie à mi-chemin de la sortie. Genre grosse pluie d'averse qui mouille (c'est là que je me suis dit merde j'aurai bien aimé être retenu pour le test de la veste ION). Qu’importe, ça permet de tester l’IP65 de la lampe. Alors est-ce un défaut d’étanchéité, ou un défaut d’assemblage (ou juste de la camelote), mais le foyer gauche de la lampe a lâché pas longtemps après le début de la pluie. Du coup ça éclaire 2x moins…J'ai fini la sortie comme ça pasque pas le choix fallait bien rentrer quand même.


Conclusion

Bon tout ce pavé pour pas dire grand-chose au final, si ce n’est que je n’ai pas trop eu le temps d’apprécier en profondeur les qualités et défauts de cette lampe, ni de taquiner l’autonomie de la batterie (qui m'a l'air pas si mal).

Est-ce que je suis tombé sur un produit défectueux ? Est-ce que cette lampe n’est pas autant étanche qu’elle le devrait ? Mon collègue de ride a exactement la même, et elle n’est pas tombé en panne sous la même averse.

Je pense quand même que la qualité du produit est très aléatoire, et qu’iI faut tomber sur la bonne série.

Reste que pour le prix, faut pas trop en demander, et surtout le principal c’est que ça éclaire plutôt bien, loin des 2400 lumens annoncés (ça doit faire dans les 500 en vrai), mais suffisant pour rouler fort en la couplant à une frontale (qui dans tous les cas reste indispensable). Le système de fixation de la batterie est très bien fait, celui de la lampe sur le guidon aussi, bien que d’apparence fragile.

Un dernier mot sur la loupiotte arrière qui est vraiment très bien foutue. Minimaliste, elle est néanmoins très visible, et pour le coup elle, sûr qu’elle est étanche vu ce qu’elle a pris comme projections.

Pour l’histoire, la lampe passe en SAV sans problème. Ce n’est donc pas de l’argent perdu. Je pense réitérer l’expérience pour voir (c’est le cas de dire). Je ne mets que 6 à cause essentiellement de la fiabilité, sans ça elle mérite plus.

Pour qui ?

Pour celles ou ceux qui veulent s’essayer au ride nocturne sans se ruiner. Les plus assidus se tourneront peut-être vers un modèle plus fiable.
6/10
Portée
Autonomie
Pertinence des modes
Facilité d'installation
Qualité des fixations
Poids
Rapport qualité/prix)

Points forts

Prix
Puissance très correct
Liaison et fixation batterie bien conçue
Loupiotte arrière minimaliste et très efficace

Points faibles

Fiabilité (Etanchéité) douteuse
Support lampe parait fragile
Faisceau non réglable et pas assez large

4 commentaires

DDN
Statut : Gourou
inscrit le 14/05/18
Ces lampes, j'en ai eu plusieurs, de différents modèles. Elles ont toutes fini sur les vélos de mes filles et ont été revendues avec parce qu'elles étaient moitié tombées en panne, nécessitaient un bricolage pour tenir sur le cintre, étaient top moches, très lourdes, etc.

La seule qui ait un peu tenu le choc c'est celle là : https://fr.aliexpress.com/item/8500LM-6T6-Bicycle-Light-6x-CREE-XM-L-T6-LED-Bike-Headlight-With-With-Metal-Mount/32527362467.html?spm=a2g0w.search0204.3.121.35e17046ULFxuZ&ws_ab_test=searchweb0_0,searchweb201602_5_10065_10068_319_10892_317_10696_453_10084_454_10083_10618_10304_10307_10820_10821_537_10302_536_5730115_10882_10843_10059_10884_10887_100031_321_322_10103_5729113,searchweb201603_51,ppcSwitch_0_ppcChannel&algo_expid=23909eb5-4ba9-45d1-8a12-416b6e3e6461-19&algo_pvid=23909eb5-4ba9-45d1-8a12-416b6e3e6461 (je l'ai payée 30€ en promo)

Sinon, depuis plusieurs mois j'ai des Knog Blinder et hopla, plus jamais de problème. J'attends avec impatience d'avoir les sous pour me prendre une powertrail.
0
mat24bc
Statut : Expert
inscrit le 31/10/07
Stations : 1 avisMatos : 10 avisPhotos : 1 photos du jour
Effectivement, la lampe de chez Alien express fait un peu moins cheap. Je sais pas trop ce que je reprends au final, celle de ton dernier test (knog) semble super mais me parait un peu juste en autonomie. l'autre fois on est sorti plus de 2h dont un gros tiers en plein phare...
En attendant je vais bricoler ma lampe de ski rando pour la fixer au guidon, 500 lumens avec lumière blanche bien large on va voir ce que ça donne (armitek wizard) ;)
1
mat24bc
Statut : Expert
inscrit le 31/10/07
Stations : 1 avisMatos : 10 avisPhotos : 1 photos du jour
Ah oui la power trail ça commence à être un autre budget, je roule pas encore assez de nuit pour "rentabiliser" l'investissement.
J'ai ça pour le ski : https://www.ecologeek4u.com/catalogue/armytek/lampe-frontale-armytek-wizard-magnet-warm-usb.html , c'est entre les 2 niveau tarif, mais pas adapté au vélo faut bricoler (ou acheter l'adaptateur à 15e). ça éclaire fort (sur la neige) et ça tiens pas mal en autonomie. je teste ça demain dans les bois !
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Knog Blinder Deux tests pour le prix d'un
8 /10
BLACKBURN 2'fer Quelques grammes de finesse...
8 /10
Petzl Bindi Itsi bitsi tini ouini Bindi rikiki
9 /10
LEDLenser XEO19R Un phare à toute épreuve pour rouler confortablement de nuit
9 /10
TP
Petzl Reactik plus Comme en plein jour
10 /10
B'Twin VIOO Clip 300 Avant/Arrière USB B'TWIN Pour vous faire remarquer !
8 /10
MSC Light24002F Avant j'avais peur du noir
8 /10
Supernova Airstream 2 Bien mais chère
8 /10
Klamp kit all mountain avec télécommande et feu arrière puissant Eclairage d'une efficacité remarquable...Le plein jour en pleine nuit
10 /10
Xeccon Geinea 1 850 Léger puissant mais encombrant
7 /10
Spaninga Thor Fiat lux et lux fuit (Non ce n'est pas une voiture...)
9 /10