Test RACER Motion Top 2

4 tests RACER Motion Top 2.

Donnez-nous votre avis !
Note moyenne : 8,3/10
rafafouel
Ce lecteur est affilié à une ou plusieurs marques par un partenariat ou contrat : Hutchinson, Probikeshop, French-Mud.

Lingerie fine, option D3O

Avis sélectionné
Profil du testeur : 23 ans | 1,70m | 57kg | Expert
Acheté : 199€ en ligne
Conditions du test : 6 mois, enduro, DH, All mountain, Pumptrack, Dirt, pas toutes conditions météo

Points forts

Rouler sans sac, qualité de finition, confort, polyvalence

Points faibles

Nos biceps surestimés

Hello la communauté 26in, je vous présente aujourd’hui la dorsale Racer Motion Top 2 que je test depuis la fin du printemps ! Probikeshop et Racer me l’ont confié pour que je la roule sur un maximum de disciplines différentes, et que je la compare avec la première version, testée ici !


"Tour d’horizon"


• Dans cette nouvelle version, on trouve de nouveaux pads D3O aux coudes et au dos, pour plus de légèreté et respirabilité. Les pads des épaules sont inchangés, et de la mousse EVA protège le sternum (et s’étend sur les côtes, ce qui n’était pas le cas avant).

• L’ensemble du gilet intègre un nouveau mesh, d’une finesse et d’une qualité de finition à faire pâlir toutes les protections que j’ai pu voir jusqu’ici. De la lingerie pour rider, tout simplement !!!

• Du côté des détails techniques qui font plaisir, il y a les élastiques de maintient au poignets et avant bras, qui assurent un ajustement aux petits oignons. Le liner en silicone anti-dérapant au niveau de la taille verrouille la dorsale sur le short/pantalon est parfait. Les manches amovibles par fermeture éclair sont toujours de la partie, mais Racer a ajouté une poche supplémentaire pour ranger du petit matos, et aussi accueillir une poche à eau. Le zip latéral se fait toujours complètement oublier. 


"Rouler sans sac"


Clairement, j’adore cette dorsale, car elle me permet de rouler sans sac ou banane ! On retrouve une poche sur chaque hanche, dans lesquelles je cale un multitool, 2 démonte pneus, une barre/gel, ainsi que 2 cartouches CO2. La poche en bas du dos (qui a légèrement rétréci sur ce nouveau modèle), a le format parfait pour ta CB, ainsi que t’a carte vitale, qui te servira en cas de mastercrash !

Le top, c’est que la poche qui contient la protection dorsale est aussi conçue pour accueillir en plus une poche à eau, de manière parfaitement stable ! J’ai chargé jusqu’à 1,5L sans ressentir de gêne ou ballottement. On retrouve sur les épaules des passage élastiques pour guider le tuyaux sur les épaules.

Quand je roule en bikepark, je choisi plutôt d’y glisser une chambre à air pliée en 2, c’est plat et ça permet de réparer sur le bord de la piste sans descendre à pieds !


"Modularité = Polyvalence"


Les manches et tous les pads D3O sont amovibles par zip au niveau du biceps, ce qui donne une protection entièrement modulable !

Je pratique plusieurs disciplines, et ce concept me permet d’adapter le confort et le niveau de protection à chaque sortie. Polyvalence ? à 200% !!!

  • Enduro = Protection manches courtes (dorsale épaules torse) + poche à eau
  • Dirt = protection complète manches courtes
  • Pumptrack = Protection dorsale uniquement
  • DH = Protection complète manches longues (parfois courtes)
  • XC All-Mountain = juste le gilet pour emmener l’eau et les outils. Le tissu est hyper respirant, et se fait complètement oublié sous un tee shirt respirant.

Le niveau de finition du mesh est vraiment hors norme, cela permet de se rendre vraiment compte du niveau de technicité du produit. Une fois enfilée, la dorsale se fait complètement oublier, le mesh étant très doux et élastique. Vu l’élasticité, si t’es comme moi aussi épais qu’un rayon, n’hésite pas à prendre une taille en dessous. Tu ne seras pas gêné, et l’ajustement sera au poil. 


"Verdict on-bike"


Honnêtement, j’étais pleinement satisfait de la première version, que j’ai utilisé pendant plusieurs années. Quand on m’a proposé de tester cette version 2, j’étais d’une part curieux, mais également sceptique de ce qu’allait pouvoir m’apporter de plus cette V2.

Après cette période de test, je suis entièrement conquis par cette évolution de la Racer Motion Top ! La marque a travaillé le confort et l’ergonomie pour obtenir un produit toujours plus polyvalent et protecteur, qui se fait complètement oublié. Ras sur la protection des pads D3O, ca fait toujours super bien le taff quand tu vas au contact du sol. 

Lors du test de la V1, j’avais constaté que les pads des coudes étaient trop petits, et ne tombaient jamais en face des coudes. Je trouvait également le passage des biceps trop large. Sur ces 2 points, ce n’est pas encore parfait, mais il y a eu une réelle amélioration. Je n’ai jamais autant roulé avec les manches longues que depuis que j’ai la V2.

Le prix (200€ chez Probike), peut en rebuter certains, mais il est à mes yeux totalement justifié. Le rapport qualité-prix est bien meilleur que pour une grosse protection en coque plastique souvent vendue entre 120€ et 150€. Les dorsales vélo Racer, en plus de couvrir toutes mes disciplines du VTT, me servent également en ski/snowboard, et en quad.

Les odeurs ne sont pas tenaces, faites la sécher à l’air libre et c’est good ! Pour le lavage, ça se passe en machine en retirant les pads D3O, la mousse EVA du torse ne craint rien. Je fait 1m69 et porte une taille S.


Photos : Antoine Kopyto & Lucie Bourdier

Pour qui ?

Vu la polyvalence, tout le monde !!!!!
9/10
Maintien
Confort
Protection
Résistance aux odeurs
Rapport qualité/prix

RACER

RACER - Mountain Elbow 2
RACER - Mountain Elbow 2
Test privé Racer

commentaires

3 commentaires
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
Stations : 6 avisMatos : 13 avis
Dommage qu'elle ne soit que niveau 1 en protection dorsale, il manque chez Racer et chez d'autre une protection gilet plus aéré de protection 2 avec un plastron, genre leur dorsale Viper couplé avec un plastron minimum de niveau 1.
0
rafafouel
Statut : Expert
inscrit le 24/11/13
Stations : 1 avisMatos : 25 avis
Perso j'ai jamais eu besoin de plus, mais c'est très légitime comme attente en effet. Après, c'est l'éternel compromis entre confort, protection et légèreté ...
1
Pouky1

inscrit le 27/09/13
Davelepec on y bosse ;-) après le niveau 2 n est pas requis en vélo et tout le monde où presque cherche de la légèreté, souvent au détriment de la protection...
1
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire