Test Prism CO18 2018

1 test Prism CO18.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.
Locs04

Un bon sac, avec un concept modulaire original

Avis sélectionné
Profil du testeur : 33 ans | 1,97m | 105kg | Avancé
Acheté : en ligne
Conditions du test : Sud de la France, soleil, poussière et rocaille.

Assez peu satisfait de mon sac Btwin AM920, je me suis décidé à changer il y a presque 1an de cela.

Tant qu’à faire, je voulais un sac avec une protection dorsal. Après avoir étudié le marché, j’ai porté mon choix sur la marque PRISM. Une marque française, des matériaux recyclés, un concept intéressant avec des volumes interchangeable, une garantie de 10ans.

J’ai opté pour un cobalt Orange (18L). Je n’ai pas pris le porte casque. Je fais partis de cette race étrange de rider qui porte son casque sur la tête plutôt que sur le sac.

LE LOOK

Je le trouve sympa, mais ça reste assez classique. Il manque un peu de fantaisie. Les modèles sortis plus récemment pour le ski (Titane et Tantale) sont, je trouve, plus réussit.

Bref, c’est beau, mais ne provoque pas un coup de cœur ou un « wow ! ».

Le côté modulaire : le fait qu'il y ai un contenant fixé à une base ne se voit pas et ne gâche en rien l’esthétique. C'est très bien intégré.


RANGEMENTS ET ASPECT PRATIQUE

Je commence par les deux seuls points négatifs que j’ai pu trouver dans ce domaine :

La petite poche sur la ceinture ventrale est très étroite et rigide, son ouverture et plutôt petite. Il est difficile d’y accéder, difficile d’y faire rentrer quelque chose, même petit comme des clefs de voitures.

En fait, à part pour un forfait de station je ne m’en sers pas. Dommage, car c’est la seul poche « relativement » accessible sans enlever le sac. Ce serait bien de pouvoir y mettre mettre ses clefs, une barre de céréales, et un plan-topo plié. Pourtant il y a de la place. Une ouverture plus large et un peu de tissu pour que ce soit moins serré et ça aurait été top.

La fixation pectorale consiste en un crochet de métal à enfiler dans une petite boucle formée par une sangle. Il faut prendre un petit coup de main pour y arriver rapidement. Avec un casque intégral et un masque, il est plus difficile de voir la boucle, et là c’est la galère, car il faut y aller à tâtons ou se tortiller de la tête pour trouver un angle où on y voit.

Cela dit, une fois que c'est en place, ça tient bien en place, même en cas de chute. De plus, les matériaux sont solide et ne cassent pas en cas de rencontre avec le sol.


Ensuite, on passe sur pleins de points positifs.

L’intérieur de la petite poche supérieur est couvert d’un tissu « doux ». Parfait pour y mettre des lunettes ou le téléphone. Je m’en sers aussi pour mettre ce qui ne peut pas rentrer dans la poche dont je parle plus haut. Pour un masque, elle est un peu juste.

Juste en dessous, la poche à outils est vraiment pratique. Plusieurs compartiments d’une taille suffisante pour réussir à trouver une place à chaque élément. Le compartiment zippée permet de stocker de petits éléments sans qu’ils se baladent partout. La quasi-totalité des compartiments sont en « filet », ce qui permet de voir ce qu’il y a dedans. Très pratique pour trouver rapidement l’objet recherché. Même bien remplit, elle se ferme facilement, et ne donne pas un effet « bombé » comme sur certains sacs.

La grande poche comporte elle aussi une poche interne zippée en filet. Super pratique aussi pour y mettre ce dont on peu avoir besoin rapidement (trousse de secours par exemple) ou les petits objets qui se perdent habituellement au fond du sac.

C’est à partir de cette grande poche que l’on accède à l’espace dédié à la poche à eau. L’ouverture n’est pas très grande et mériterait quelques centimètres de plus.

Enfin, sous le sac se trouve une petite poche qui contient 2 sangles et une housse de pluie.

Les sangles sont pratiques pour fixer des genouillères + protège tibia. Une fois serrée ça ne bouge pas.

La housse de pluie est toujours un accessoire utile en condition humide. Je n’ai pas eu l’occasion de tester son efficacité, mais elle a l’air de bonne qualité.


SUR LE DOS, EN ROULANT (et l'inverse)

Le jour et la nuit par rapport à mon dernier sac. Ce PRISM tient super bien en place et ne fait pas sentir le poids de ce qu'il contient, que ce soit à faible allure ou quand ça secoue en descente. L’aération du dos est bonne. Bien entendu, je transpire plus que si je n’avais pas de sac, mais je n’ai pas l’effet « truc lourd qui colle au dos mouillé ».

Bref, il est confortable et ne m'a pas fait mal aux dos ou au épaules. Il ne me déséquilibre pas même quand ça cogne.

A vide, il pèse néanmoins son poids, mais c'est principalement lié à la dorsale. C'est le prix à payer pour rouler protéger. Comme le sac est confortable, à moins de chercher les chronos, c'est pas bien gênant. Au pire, la dorsale est amovible, en cas d'utilisation pépère.


PROTECTION

J’ai pris quelques gamelles avec. Pas de chutes à fond avec le dos qui tape sur un rocher, donc je ne peux pas juger de la dorsale en condition extrême. Mais sur une chute type petite glissage ou roulée sur le dos : pas de douleur ni de bleu le lendemain.

Ce qui est bien à signaler aussi, c’est que le sac ne bouge pas trop durant la chute. Il protège donc bien la zone prévue.

Certains pourraient reprocher à la dorsale de n'être que de Niveau 1. Pour ma part, cela me semble suffisant pour les pratiques où l'on emporte son sac et où on compte uniquement sur lui pour assurer la protection du dos.


DURABILITÉ

Malgré les chutes et le passage à font au travers de la végétation, parfois épineuse, pas de déchirures ou effilochage à constater. Seul souci : à l’intérieur du sac, près de la fermeture, une espèce de film en plastique, que je pourrais imaginer être de l’imperméabilisant, est devenu marron et commence à se détacher. Je vais contacter leur SAV pour en savoir plus, et je posterai un édit à cet avis, une fois la réponse reçue. Ce sera l’occasion de faire un retour sur ce dernier et la garantie des 10ans.

Autre détail, 2 coutures ont droit à un renfort de tissus, visiblement celles des compartiments à outils de la poche à outils (cf photos). Ça fait très chute de tissu disposé à la va-vite, elles ne sont même pas collées. Le résultat n’est pas très esthétique du tout, et contraste avec le reste du sac qui est très bien finit. Bon, c’est à l’intérieur donc ça ne se voit pas. 


MODULARITÉ

Oui, parce-que c’est quand même une caractéristique spécifique de ce sac. Déjà, c’est solide et bien pensé. Les « tirettes » sont bien planqués derrière un scratch. Pas de risque de les accrocher dans la végétation, ou de les confondre avec celle des poches.

Ensuite, je trouve que la quantité de contenant dispo est variée, encore plus maintenant que de nouveaux contenant sont sorti.

On a donc le choix entre 11L, 18L, 22L (avec fixation ski/snow), 25L et 33L (avec fixation ski/snow).

A noter que ceux avec la fixation ski/snow ne présente pas les boucles pour le porte-casque, ni la poche « trousse à outils vtt ».

Mais finalement, quel est l’intérêt d’avoir une seule base et plusieurs contenant, plutôt que plusieurs sacs de différents volumes ? En termes de stockage à la maison ça prend quasi la même place (ce ne sont pas les bretelles en moins qui vont faire la différence).

Il n’est pas possible d’utiliser les volumes comme sac à prêter à un collègue (vu qu’il n’y a pas de bretelles).

Il n’est pas possible de les conserver trop remplit non plus, car sans la base dorsale, il n’y a pas de poignets pour les manipuler.

 Enfin, quand on change de volume, il faut transvaser tout le matériel d’un l’un à l’autre (comme avec les autres sacs).

Aujourd’hui, je n’y vois au final qu’un avantage économique : ce sac n’est certes pas le moins cher des sacs avec dorsale, mais une base dorsale + 2 contenant différents sont surement moins cher que 2 sacs avec dorsal. Exemple : 69€ pour le volume PRISM 25L. Pour un sac complet supplémentaire > 20L ailleurs, on va plutôt démarrer vers les 150€ (on parle à qualité équivalente évidement, pas d'un sac amazon ou wish).

Il y a aussi l’avantage implicite de savoir à quelle qualité et confort on aura à faire avec un nouveau volume. Alors qu’en achetant un nouveau sac complet, d’une marque différente, c’est la surprise.


Ce sont des avantages, mais à mon humble avis, je pense qu’ils pourraient pousser leur concept plus loin, avec une modularité au niveau de la poche et pas seulement du volume. On serait dans de la modularité + personnalisation.

Exemple : j’ai un modèle avec juste une poche de 11L avec le strict minimum dedans, pour une petite balade pas loin de la maison, et je n’ai pas envie de me trimbaler des kilos d’outils. Le lendemain, comme demain je vais un peu plus loin, hop, je zip sur le contenant de 11L la poche qui contient tous les outils, au cas ou…

Puis vient le week-end où je vais aller faire une grosse rando. Hop, je rajoute sur le 11L une petite poche pour mon masque. Entre le volume de 11L et la base, j’intercale une poche supplémentaire de 6L pour passer le sac à 18L et y mettre mon pique-nique. En arrivant sur place, mon pote me dit qu’il se charge de prendre les outils, du coup je dezip la trousse à outils avant de partir pour retirer du poids.

Quand vient l’hivers, je zip une poche pour le matos de recherche en avalanche et je fixe les sangles porte ski/snow.

Si PRISM pouvait nous sortir un truc comme ça…je serais client !


PRIX

Il y a différente combinaison de sac, donc difficile de détailler tous les prix. Mais on aurait pu se dire qu'avec son système modulaire, il coûterait assez cher. En fait, non, il se positionne vers les 150€, ce qui est plutôt dans les prix les plus bas.

Sur internet, il est même possible de trouver un pack 11L + 25L pour ce prix.


CONCLUSION

C'est un sac globalement confortable, solide, fiable, bref agréable à utiliser. Il comporte pleins d'éléments pratiques, quelques autres qui le sont moins.

Le système de modularité fonctionne bien et présente une réelle intérêt économique si vous avez besoin de volumes différents dans votre pratique du vtt. J'espère que PRISM développera et étendra ce système directement au niveau des poches elles mêmes.

La dorsale est un élément de sécurité rassurant.

Enfin, c'est une marque Française !

Je vous le recommande ++++




Pour qui ?

Et bien vu les possibilités de configuration, il peut convenir à n'importe qui. Seul limite : protection niveau 1 peut-être un peu faible pour les EWS ou du DH.
9/10
Finition
Solidité
Maintien
Modularité
Poche à eau facilement accessible
Rapport qualité/prix

Points forts

Confortable
Rangements pratiques
Système modulaire
Dorsale intégrée
Housse de pluie intégrée
Prix

Points faibles

Pas de vrai poche accessible sans enlever le sac
Accroche de la sangle pectoral pas toujours pratique

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire